Pierre de Montesquiou (1909-1976)

Pierre de Montesquiou
Fonctions
Député du 2e circonscription du Gers
Successeur Jean Faget
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Paris
Date de décès (à 67 ans)
Lieu de décès Tours

Pierre Marie Joseph Victor de Montesquiou-Fezensac, marquis de Montesquiou-Fezensac (titre de courtoisie) dit "duc de Fezensac" (titre irrégulier) [1],[2],[3], né le à Paris et décédé à Tours le , négociant en armagnac, est un homme politique français.

Pierre de Montesquiou (1909-1976)

Sommaire

Biographie

Petit-fils de Victor Masséna, il est licencié ès lettres, diplômé de l’École libre des sciences politiques et docteur en droit. Il entre au cabinet de Raymond Patenôtre, ministre de l’Économie nationale et de la Production de 1938 à 1939.

À la Libération, il est décoré de la croix de guerre 1939-1945, de la croix du combattant volontaire de la Résistance et de la Légion d’honneur, pour son engagement durant l'Occupation.

Pierre de Montesquiou devient maire de Marsan en 1951, puis conseiller général du canton de Gimont en avril 1958 et réélu en 1964.

Le , il fut élu député du Gers, et y siégea jusqu'à son décès, survenu le . Il est inscrit à l'Assemblée nationale au groupe Progrès et démocratie moderne (PDM).

Il fut nommé membre suppléant en 1963, puis membre titulaire, au Conseil de l’Europe et à l’Assemblée de l'Union de l'Europe occidentale (UEO). Pierre de Montesquiou présidera le groupe libéral à l’Assemblée de l’UEO.

Gendre de l'industriel Pierre Fenaille, il est le père d'Aymeri de Montesquiou et de Victoire de Montesquiou.

Notes

  1. Le titre de duc de Fezensac créé en 1821 pour une autre branche de la famille de Montesquiou séparée de la branche subsistante depuis le XVe siècle s'est éteint en 1913. La branche subsistante n'a pas d'ancêtre duc commun et ce titre n'est pas transmissible par adoption. Voir « État de l'Ordre du Saint-Esprit en 1830 » page 85 de Hervé Pinoteau (Nouvelles Editions latines, Paris 1983
  2. Jougla de Morenas, Grand Armorial de France, tome V
  3. E de Séréville et F de Saint-Simon "Dictionnaire de la noblesse française"

Voir aussi

Liens externes