Pierre Camille Le Moine

Pierre Camille Le Moine
Biographie
Naissance
Décès
(à 76 ans)
Nationalité
Activité

Pierre Camille Le Moine est un archiviste français né à Paris en 1723 et mort en 1800, auteur d'un des premiers manuels d'archivistique.

Biographie

Le Moine est né le à Paris. Son enfance est peu connue ; il travailla un temps avec son père, marchand.

Il passa un temps au sein d'une communauté de moines Mauristes qui exercèrent une influence sur ses futures activités archivistiques.[réf. nécessaire]

Au début des années 1750, il se forme à Tours, auprès de Guillaume Roussel, archiviste de la cathédrale Saint-Martin de Tours et Guillaume Gérou (1701-1767) à l'abbaye de Marmoutier. Son intérêt se porte en particulier aux documents médiévaux et les archives seigneuriales et ecclésiastiques deviendront progressivement le principal objet de son expertise[1].

Le Moine est engagé par le chapitre de Toul à partir du , contre un traitement annuel de 1.200 livres[2].

Le , il signe l'inventaire des archives de l'église de Toul en tant que « Le Moine, de Paris, de l'Académie des sciences de Metz[3] et de Rouen, archiviste et secrétaire de l'église de Toul. »[4] ; il était également membre de l'académie de Châlon-sur-Marne[5].

En 1765, Le Moine est archiviste du chapitre de la métropole de Lyon, selon la page de titre de l'ouvrage qu'il publie cette année-là : la Diplomatique pratique. Outre l'intérêt intrinsèque de l'ouvrage et l'influence qu'il aura sur les pratiques archivistiques, la liste des souscripteurs de l'ouvrage - en tête du volume - tend à montrer la large notoriété de Le Moine.

En 1786, Le Moine est également présenté comme avocat au Parlement[6].

Il aurait également été archiviste à Amiens[7].

Son fils, C. J. F., sera également archiviste[8].

Inventaires et travaux de Le Moine

À Reims
  • Inventaire des chartes de l'archevêché duché-pairie de Reims, divisé en 5 parties, [avant 1782], grand in-folio de 747 p[9].
  • Inventaire des chartes de l'abbaye de Saint-Thierry près de Reims[10], 1782, 692 p. in-folio[11]. Disponible, ou l'ayant été, aux archives départementales de la Marne, alors à Châlons ; un double se trouvait dans les archives de Reims.
  • Inventaire des chartes, titres et documents de l'église métropolitaine de Reims, 1785. Disponible ou l'ayant été aux archives de Reims[12].
  • Inventaire des titres et chartes du monastère de l'Incarnation des religieuses carmélites de Reims, de la réforme de sainte Thérèse, fondée en l'année 1633, 1786, 165 p., in-folio[13].
  • Inventaire des chartes de l'hôtel de ville de Reims, 1787[14]. Bibliothèque nationale de France, ms. fr. 8336[15]
  • Inventaire des archives du chapitre de Reims[16]
Ailleurs
  • Inventaire des chartes et titres de l'église cathédrale de Saint-Etienne de Chaalons (...), 1777, 6 gros volumes in-folio[5].
  • Inventaire des archives de l'église de Toul, manuscrit achevé le [17], archives départementales de Meurthe-et-Moselle, G 1381 et sq. - semble-t-il, désormais détruit[18].
  • Analyse du testament de sainte Fare, fondatrice et première abbesse de Faremoutiers, morte le [19].
  • Recueil des délibérations capitulaires les plus intéressantes prises dans les chapitres généraux et particuliers depuis 1630 jusqu'en 1760 inclusivement, concernant l'administration intérieure de l'église, le cérémonial, la discipline, le canonicat, les bénéfices, les dignités, les offices de l'église, les fixes des curés et patronages, les réparations des églises, les offices des judicatures et autres matières sur lesquelles on est souvent dans la nécessité de recourir, rédigé en forme de dictionnaire par Le Moine, archiviste et secrétaire de l'église de Toul, présenté au chapitre général des Cendres du , 2 vol., archives départementales de Meurthe-et-Moselle, G 104-105[20]

Publications

  • Réponse de Mr. Le Moine, archiviste de MM. les comtes de Lyon des académies de Metz, et de Rouen, à la lettre de M. de Lumina, 4 p. Lire en ligne.
  • Diplomatique pratique ou Traité de l'arrangement des archives, A Metz, chez Joseph Antoine, 1765. Lire sur Internet Archive. Rééd. en 1782.
  • Claude-François Ménestrier, Nouvelle méthode raisonnée du blason : ou l’art de l’héraldique, mis en ordre et augmenté par Pierre Camille Le Moine, Lyon, Pierre Bruyset Ponthus, 1770 (OCLC 717110989). Nouvelle édition de ce classique de l'héraldique publié en 1696, remaniée par Pierre-Camille Le Moine.
  • Supplément a la Diplomatique-pratique de M. Le Moine : contenant une méthode sûre pour apprendre à déchiffrer les anciennes écritures, & arranger les archives ; avec cinquante-trois planches, tant des alphabets, abréviations, que des titres anciens & gotiques, A Paris : Chez Despilly, libraire ..., M. DCC. LXXII [1772].
  • Joseph Battheney[21], L'archiviste françois ou Méthode sure pour apprendre à arranger les archives et déchiffrer les anciennes écritures, fut d'abord édité à la suite de l'ouvrage de Le Moine, puis connut une seconde édition, à Paris, Le Clerc, 1775, 52 p., in-4°[22].
  • Notice sur l'ancienne musique dans l'église de Reims, par Le Moine, archiviste[23].

Archives

  • Lettre de Le Moine à dom Calmet. In : Nouveaux documents inédits sur la correspondance épistolaire de Dom Calmet, Mémoires de la société d'archéologie lorraine, 3e série, 2e vol., Nancy, Crépin-Leblond, 1874, p. 174-175.
  • Lettre de Le Moine au chapitre de Cambrai, datée du [24].

Bibliographie

  • Moine, (Pierre-Camille le). In : Pierre-Thomas-Nicolas Hurtaut, Dictionnaire historique de la ville de Paris et de ses environs, vol. 1, Paris, chez Moutard, 1779, p. 472.
  • Maurice Lecomte, Pierre Camille Le Moine et son fils, archivistes au XVIIIe siècle, Besançon, imp. Jacquin, 1906. Extrait du Bibliographe moderne, 1906, n° 1-2, p. 14-84.
  • (en) Markus Friedrich, « Being an Archivist in Provincial Enlightened France: The Case of Pierre Camille Le Moine (1723–1800) », European History Quarterly, vol. 46, no 3,‎ , p. 568–589 (ISSN 0265-6914, DOI 10.1177/0265691416649129, lire en ligne)
  • Paul Delsalle, Une histoire de l'archivistique, Publications médiévales de l'Université d'Ottawa, 2000, IBN 9782760521261, p. 148-151.
  • Henri Lepage, Archives de Toul : inventaires et documents, Nancy, Wiener, 1858, p. 7-10.

Notes

  1. (en) Filippo de Vivo, Andrea Guidi et Alessandro Silvestri, « Archival Transformations in Early Modern European History », European History Quarterly, vol. 46, no 3,‎ , p. 421–434 (ISSN 0265-6914, DOI 10.1177/0265691416648257, lire en ligne)
  2. Ernest Jovy, Études & recherches sur Jacques-Bénigne Bossuet, évêque de Meaux, Vitry-le-François, P. Tavernier, 1903, p. 172 ; Mémoires de la Société d'archéologie lorraine, 1863, p. 189-190.
  3. Ernest Jovy, Études & recherches sur Jacques-Bénigne Bossuet, évêque de Meaux, 1903, p. 172 prétend qu'il n'est reçu par la Société royale des sciences et des arts de Metz, que le 5 décembre 1762, parmi les amateurs, associés libres et correspondants, voir Mémoires de l'Académie de Metz, 1873-1874, Metz, Baillet, 1875, p. 434.
  4. Mémoires de la Société d'archéologie lorraine, 1863, p. 196.
  5. a et b Revue de Champagne et de Brie, janvier 1883, n° 1, p. 7.
  6. Au bas d'inventaire relatif à Reims, qui relevait du Parlement de Paris.Revue de Champagne et de Brie, janvier 1883, n° 1, p. 5.
  7. Ernest Jovy, Études & recherches sur Jacques-Bénigne Bossuet, évêque de Meaux, Vitry-le-François, P. Tavernier, 1903, p. 172
  8. Revue de Champagne et de Brie, janvier 1883, n° 1, p. 6.
  9. Revue de Champagne et de Brie, janvier 1882, n° 1, p. 181.
  10. Un révérend père François Le Moine est prieur à cette abbaye en 1672 ; voir Travaux de l'Académie nationale de Reims, Reims, P. Giret, 1877, p. 236.
  11. Revue de Champagne et de Brie, janvier 1883, n° 1, p. 8.
  12. Revue de Champagne et de Brie, 1900, p. 847.
  13. Revue de Champagne et de Brie, janvier 1883, n° 1, p. 5.
  14. Travaux de l'Académie nationale de Reims, Reims, P. Giret, 1893, p. 305.
  15. Varin, Archives administratives, I, 1ere partie, p. CXI.
  16. Travaux de l'Académie nationale de Reims, Reims, P. Giret, 1906, p. 308.
  17. Mémoires de la Société d'archéologie lorraine, 1863, p. 195-196.
  18. Mémoires de la Société d'archéologie lorraine, Nancy, 1940, p. 16 ; éléments copiés par G. Clanché, Librairie, archives, trésor, sacristies de la cathédrale de Toul, Nancy, 1932, p. 22-23
  19. Maurice Lecomte, Bulletin de la Conférence d'histoire et d'archéologie du diocèse de Meaux, juillet 1894, p. 321-338, en particulier à partir de la page 331.
  20. Ernest Jovy, Études & recherches sur Jacques-Bénigne Bossuet, évêque de Meaux, Vitry-le-François, P. Tavernier, 1903, p. 170-171.
  21. Archiviste et commissaire en droits seigneuriaux en 1754 ; archiviste de l'évêque d'Orléans.
  22. Jean Irénée Depéry, Biographie des hommes célèbres du Département de l'Ain, vol. 1, Bourg, imp. P.-F. Bottier, 1835, p. 185-187.
  23. Sous réserve de la bonne compréhension de la note 3, in : Travaux de l'Académie nationale de Reims, 1893, p. 24 ; pour le Journal de Champagne, voir cette page, sur le site de la Bibliothèque nationale de France.
  24. Bulletin de la Commission historique du département du Nord, Lille, Imprimerie de L. Danel, 1864, p. 160.

Liens externes

  • Notices d'autorité :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • Bibliothèque nationale de France (données)
    • Bibliothèque nationale tchèque