Patrick Le Gal

Patrick Le Gal
Image illustrative de l’article Patrick Le Gal
Biographie
Naissance (67 ans)
Ermont (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Émile Marcus
Dernier titre ou fonction Évêque auxiliaire de Lyon
Évêque titulaire d'Arisitum
Évêque auxiliaire de Lyon
Depuis le
Évêque aux Armées françaises
Évêque de Tulle

Blason
« Caritas Christi urget nos »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Patrick Le Gal, né le à Ermont dans le Val-d'Oise, est un évêque catholique français, évêque auxiliaire de Lyon depuis 2009.

Biographie

Formation

Élève du Collège Stanislas de Paris, il est ensuite diplômé de l'École supérieure de commerce de Rouen et obtient un diplôme d'étude comptable supérieure ainsi qu'une maîtrise en droit privé. Il suit en outre ses études à l'université de Fribourg en Suisse où il a obtenu une licence en théologie.

Il a été ordonné prêtre le dans la communauté Notre-Dame de la Sagesse.

Principaux ministères

Après son ordination, il est enseignant en droit canonique à l'université de Fribourg, aumônier de cette université et juge à l'officialité de Lausanne, Genève et Fribourg.

En 1986, il revient en France comme avocat auprès de l'Officialité interdiocésaine d'Île-de-France et directeur du Foyer de charité de la Part-Dieu, à Poissy. En 1987, il codirige un ouvrage sur le divorce du roi Henry VIII.[1]

Nommé évêque de Tulle le , il a été consacré le suivant par le cardinal Pierre Eyt. Le , il a été nommé évêque aux armées françaises.

Au sein de la Conférence des évêques de France, il a été membre du Comité permanent pour les affaires économiques. Il a été membre de la Commission financière et du Conseil pour les affaires économiques, sociales et juridiques. Il est actuellement membre (2013) de la commission épiscopale pour la catéchèse et le catéchuménat.

En , il annonce que son contrat dans l'armée ne sera pas renouvelé en [2]. Dès le , il est nommé évêque auxiliaire de Lyon, avec le titre d'évêque titulaire (ou in partibus) d'Arisitum[3]. Le , il est nommé par le cardinal Philippe Barbarin recteur de la basilique de Notre-Dame de Fourvière et, par la Congrégation pour l'évangélisation des peuples, directeur des Œuvres pontificales missionnaires pour la France.

Notes et références

  1. (en) R. Rex, « Le ‘Divorce’ du roi Henry VIII. Études et documents. By Guy Bedouelle and Patrick Le Gal. (Travaux d'Humanisme et Renaissance, ccxxi.) Pp. 476. Geneva: Droz, 1987 - The Divorce Tracts of Henry VIII. Edited by Edward Surtz and Virginia Murphy. Pp. xliv 489. Angers: Moreana, 1988. 2 904309 02 0 », The Journal of Ecclesiastical History, vol. 40, no 3,‎ , p. 428-431 (DOI 10.1017/S0022046900046728)
  2. Le départ de l'évêque aux armées est officiel, Golias.fr, septembre 2009
  3. « Annonce de sa nomination à Lyon sur le site des évêques de France »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes