Mont Hiei

Mont Hiei
Mont Hiei
Mont Hiei et cerisiers en fleur vus de Kyōto
Mont Hiei et cerisiers en fleur vus de Kyōto
Géographie
Altitude 848 m
Coordonnées 35° 04′ 00″ nord, 135° 50′ 03″ est
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Kansai
Préfectures Kyōto, Shiga

Géolocalisation sur la carte : Kyoto

(Voir situation sur carte : Kyoto)
Mont Hiei

Géolocalisation sur la carte : préfecture de Kyoto

(Voir situation sur carte : préfecture de Kyoto)
Mont Hiei

Géolocalisation sur la carte : préfecture de Shiga

(Voir situation sur carte : préfecture de Shiga)
Mont Hiei

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Mont Hiei

Le mont Hiei (比叡山, Hiei-zan?) est une montagne située au nord-est de la ville de Kyōto, aux frontières entre les préfectures de Kyōto et de Shiga, Japon.

Le mont est célèbre pour ses temples, Enryaku-ji, et le Mii-dera, premiers avant-postes du Bouddhisme Tendai. L'Enryaku-ji a été fondé au sommet du Mont Hiei par Saichō en 788. Le complexe de temples a été rasé par Nobunaga Oda en 1571 pour contrer la montée en puissance des moines guerriers (Sōhei) qui protégeaient les temples, mais a été reconstruit par la suite. Il reste aujourd'hui le principal temple du bouddhisme Tendai. Le Mii-dera, lui, se trouve au pied du mont, et a été fondé par l'empereur Temmu en 672.

En 1336, le mont est le site d'une bataille à laquelle prend part Kō no Morofuyu.

Le mont a donné son nom à un croiseur japonais qui a été coulé pendant la bataille de Guadalcanal en 1942.