Mister Miracle

Mister Miracle
Personnage de fiction apparaissant dans
Mister Miracle.

Cosplay de Mister Miracle
Cosplay de Mister Miracle

Nom original Mister Miracle
Alias Scott Free
Origine New Genesis
Sexe Homme
Espèce New Gods
Cheveux bruns
Yeux Bleus
Activité superhéros
Art de l'évasion
Pouvoirs spéciaux Longévité
Inventeur de génie
Expert en combat
Invulnerable à l'hypnose
Connaissance de l'équation de l'anti-vie
Effet alpha (à l'opposée du rayon oméga de Darkside )
Adresse Connecticut
Apokolips
Famille Izaya (père)
Big Barda (Épouse)
Avia (fille)
Affiliation La Ligue des justiciers
Ennemi de Darkseid

Créé par Jack Kirby
Première apparition Mister Miracle #1 (Avril 1971)
Éditeurs DC Comics

Mister Miracle est un personnage de super-héros Américain appartenant à l'univers DC Comics. Il apparaît pour la première fois dans Mister Miracle #1[1] (avril 1971) et a été créé par Jack Kirby[2].

Historique de publication

Mister Miracle fait ses débuts dans le premier numéro de la série éponyme paru en avril 1971[3] comme faisant partie de la tétralogie Forth World[4]. Big Barda, l'âme sœur[5] du personnage apparait dans Mister Miracle no 4 (octobre 1971)[6]. Selon Mark Evanier, Kirby voulait être un dessinateur et superviseur de comics chez DC, plutôt qu'un simple écrivaine artiste : « nous allions confier la tâche principal de la création de Mr Miracle à Steve Ditko , lui confiant le dessin et nous l'écriture. Carmine Infantino, éditeur chez DC à l'époque, s'opposa à cela et proposa à Kirby de s'occuper lui-même de toutes les parts de création de Scott Free ». Evanier a co-écrit la plupart des numéros de la série.

Parmi les titres de la série Fourth Word, ceux avec Mister Miracle sont publiés avec 18 numéros[7], alors que les titres comme New Gods et The Forever People sont annulés après seulement 11 numéros. Les plus traditionnels des comics de la série Fourth World ainsi que les sept derniers numéros de cette série néglige en partie la légende du Quatrième Monde au profit d'autres super héros apparus bien plus tard. Le personnage fait équipe avec Batman à trois reprises dans The brave and the Bold. Le titre est alors repris en septembre 1977 par Steve Englehart et Marshall Rogers. Par la suite, Steve Gerber et Michael Golden produisent trois numéros se terminant avec le no 25 (septembre 1978) avec plusieurs intrigues en suspens. Mister Miracle fait aussi équipe avec Superman dans DC Comics Presents #12 et devient membre de la Ligue de Justice d'Amérique ainsi que de la Société de Justice d'Amérique dans Justice League of America #183-185 (octobre–décembre 1980).

Lorsque le personnage est relancé pour faire partie de la Justice league international en 1987, un one-shot spécial par l'écrivain Mark Evanier et le dessinateur Steve Rude est publié la même année. Cette série spéciale est suivie par une autre qui débute en janvier 1989, écrite cette fois par J. M. DeMatteis et dessinée par Ian Gibson. Parmi les autres auteurs qui ont contribué à ce titre il y a Keith Giffen, Len Wein, et Doug Moench. 28 numéros sont sortis jusqu'en 1991. Cette série est largement dépeinte d'humour, une sorte de renouveau de Scott Free et ses proches vu par Giffen, vivant dans les banlieues quand ils n'étaient pas en train de lutter contre le mal avec la Ligue de Justice.

En 1996, une série écrite par Kevin Dooley raconte l'histoire de Scott tentant d'échapper à son destin de New God en créant une fondation de bienfaisance à New York. Sept numéros sont parus sur cette série, avant que toutes les séries The Fourth World soient annulées pour faire place au lancement de Jack Kirby's Fourth World.

En outre, les alliées de Scott et sa femme Big Barda ont été membres de la nouvelle Ligue de Justice et apparaissent régulièrement dans la série Jack Kirby's Fourth World de John Byrne.

Avec le lancement des meta-séries de Grant Morrison intitulées Seven Soldiers, Mister Miracle est réadapté avec des mini-séries de quatre numéros centrées sur l'apprenti de Scott, Shiloh Norman, qui deviendra plus tard le nouveau Mister Miracle.

En mai 2015, on annonce un possible retour de Mister Miracle dans une série écrite par Geoff Johns intitulé Darkseid War[8].

Puis, le 12 mai 2017, il est annoncé que le personnage sera de retour[9] dans une nouvelle série de douze numéros, écrite par Tom King[10].

Biographie fictive des différentes versions

Mister Miracle fait partie des quatre séries que Kirby avait prévu pour la saga du Quatrième Monde. Le personnage est inspiré par le passé d'illusionniste du dessinateur Jim Steranko, tandis que la relation amoureuse du personnage avec Big Barda est basé sur la romance entre Kirby et sa propre femme[11].

Thaddeus Brown

Thaddeus Brown était un artiste de cirque dont le nom de scène est Mister Miracle. En tant que premier artiste d'évasion à utiliser ce nom, Brown décide de former Scott. Après le meurtre de Brown, Scott Free priend le nom de Mister Miracle et embauche son assistant Oberon[12].

Scott Free

Cosplay de Mister Miracle et Big Barda

Scott est le fils d' Izaya (Le Haut Père) et de son épouse Avia. Dans le cadre d'une initiative diplomatique visant à éviter une guerre destructrice contre la planète Apokolips, le Haut Père accepte un échange avec le tyran galactique Darkseid ; l'échange garantissant la paix entre les deux parties. Scott est échangé alors contre le deuxième fils de Darkseid, Orion[13].

lngrandit dit dans l'une des « orphelinats de la terreur » de Mamie Bonheur sans aucune connaissance de son propre héritage. Quand il commence à grandir, Scott se rebelle contre les idéologies totalitaire d'Apokolips. Se rapprochant de n'avoir pas su s'adapter à ce monde, il est conseillé par Metron de visionner son futur au-delà de Darkseid. Scott fait alors partie d'un petit groupe d'élèves qui sont éduqués en secret par le rebel Himon[14], originaire de New Genesis et vivant comme un chien affamé sur Apokolips. C'est lors de ces réunions secrètes qu'il rencontre Big Barda, qui deviendra sa femme.

Bien plus tard, Scott Free s'enfuit vers la Terre. Son évasion, anticipée et prévue par Darkseid, annule le pacte entre Apokolips et Le Haut Père. Le tyran profite alors de cette bavure pour déclarer une nouvelle guerre contre New Genesis. Une fois sur Terre, il devient le protégé d'un artiste de l'évasion, Thaddeus Brown, dont le nom de scène est Mister Miracle. Brown est rapidement impressionné par les compétences de Scott qui quant à lui se lie d'amitié avec l'assistant de Brown, un nain nommé Oberon. Lorsque Thaddeus Brown est assassiné, Scott Free devient Mister Miracle. Barda suit plus tard Scott sur Terre, et les deux jeunes héros utilisent leurs pouvoirs et compétences dans une nouvelle guerre contre Darkseid. Finalement, las d'être traqué par les serviteurs de Darkseid, notamment les Folles furieuses, Scott retourna à Apokolips et gagne sa liberté en remportant un combat loyal.

Scott Free devient plus tard membre de la « Justice League International » comme Barda et Oberon. Il s'adapte peu à peu à la mode de vie humaine et devient presque un mari modèle, profitant au maximum des moments qu'il passe avec sa femme.

Pendant la période qu'il passe avec la Ligue, Scott nourrit une intense rivalité avec le vilain de la Ligue de Justice Manga Khan. Ce dernier enlève Scott à plusieurs reprises, l'obligeant à devenir sa divertissement personnel. Plus tard, Khan remplace Scott par un robot qui sera assassiné par Despero au cours de sa première mission avec la Ligue de justice d'Amérique. Scott s'échappe finalement de Manga Khan et retrouve sa femme et ses amis.

Dans la conclusion de Final Crisis, la plupart des New Gods bénéficie d'une nouvelle renaissance.

Dans The New 52, Mister Miracle apparaît aux côtés de Big Barda volant autour de la ruine de la Ville de Gotham City sur la Terre 2. Leur but est de retrouver le mystérieux nouveau Batman, mais ils sont par la suite attaqués par Fury.

Le personnage apparaît récemment dans des séries et crossover avec d'autres New Gods[15].

Mister Miracle et Big Barda ont une fille, nommée Avia en l'honneur de la mère de Scott.

Shilo Norman

Le jeune Shilo Norman est l'ascocié de Thaddeus Brown (le premier Mister Miracle). Lorsque Brown est assassiné par un gangster nommé Steel Band, Scott venge son nouvel ami en prenant l'identité de Mister Miracle et en remettant Steel Hand aux mains de la justice. Après la mort de Brown, Shilo commence à travailler avec Scott Free (le nouveau Mister Miracle) et Big Barda.

Étant lui-même un artiste de l'évasion, Shilo, devenu adulte, est nommé chef de la sécurité de la prison à Haute sécurité de Slabside Island, réservé pour les méta-humains appelés les Slabs. Il a résisté au « dernier rire » du Joker et a été promu directeur de la prison , qui est délocalisé en Antarctique. Un peu plus tard Shilo Norman apparaît dans le crossover de Grant Morrison intitulé Seven Soldiers of victory. Dans final crisis #2, Shilo dit à Sonny : « Il y avait une guerre cosmique et les puissances du mal ont gagné ». Il lui demande ensuite de constituer une nouvelle équipe pour vaincre les Dieux du mal[16].

Pouvoirs et capacités

Comme tous les New Gods, Scott Free est pratiquement immortel ; il a arrêté de vieillir autour de l'âge de 30 ans, et il a développé une immunité contre les toxines et les maladies. Scott a une force surhumaine. Il est agile, rapide, a le sens de coordination et du réflexe, et possède une endurance incroyable. Suite à son existence épuisant et rigoureux sur Apokolips, Scott possède une énorme résistance aux dommages physiques et psychiques , et est capable d'une extrême rapidité de récupération.

Il possède en outre une connaissance intellectuelle très développée à propos de la majeure partie de l'univers. Au cours de sa vie sur Apokolips, il fut éduqué par Himon dans la science et l'utilisation de la technologie de pointe du Forth World. Scott Free est un inventeur de génie qui a conçu la plupart des équipements inclus dans son costume, y compris sa boîte mère.

Il est entrainée par Mamie Bonheur pour devenir un soldat d'élite. Bien qu'il déteste la violence, Scott est un maître en Arts martiaux qui est habile avec les armes blanches. Il est aussi un maître en art de l'évasion et est un acrobate confirmé. Il est considéré comme plus doué à l'évasion que Batman, et une grande partie de sa compétence est due à sa physiologie avancée.

Scott Free est l'héritier de l'Effet Alpha, l'antithèse du rayon oméga de Darkseid . Dans le passé, Scott a utilisé ces pouvoirs à des fins diverses. Il réussit à augmenter ses capacités physiques, ressuscite les morts (comme Big Barda et autres New Gods). Il peut aussi terrasser ses adversaires avec de l'énergie pure, voler, ou manipuler et absorber de l'énergie vitale. Darkseid mentionne que ces pouvoirs peuvent atteindre des proportions presque illimités.

Scott possède un avantage terrible sur ses adversaires : l'incarnation de l'Équation de l'anti-vie, ce qui lui permet de déformer la réalité à un niveau cosmique. Il ne peut en outre avoir ce capacité qu'avec la colère et les émotions négatives, tempéraments que Scott ne possède pas. L'équation de l'anti vie peut donner à n'importe qui le pouvoir de dominer la volonté de toutes les races[18].

Équipements

  • La Boite mère[19], qui lui permet entre autres de se téléporter dans l'espace. On peut l'apercevoir dans le film Superman/Batman : Apocalypse, où quelques membres de la Justice League l'utilisent pour aller à Apokolips.
  • Costume : le costume de Mister Miracle est magnétiquement étanche et offre une protection limitée contre le feu. Il contient de nombreuses poches cachées. Son gant, botte ainsi que sa ceinture contient aussi une demi-douzaine de poches. Dans une poche secrète sur le haut de son bras droit se cache sa Boîte mère[20].
  • Masque : le masque de Mister Miracle contient des circuits pour sa Boîte mère et une unité de support de vie. Ces circuits permettent à Scott l'utilisation de sa boîte mère en ayant les mains libres. Le système de support de vie lui permet en outre de survivre dans des environnements hostiles.
  • Gants : ses gants possèdent des poignets larges qui tiennent les multi-cube et les assortiment de choix. Ces gants peuvent générer d'énormes quantités d'énergie électrique. Ses circuits cachés ont la capacité de créer des fission d'explosions et des petites ondes de choc.
  • Bottes : les semelles de ses bottes contiennent des laser capable de brûler n'importe quelle surface.
  • Cape : la cape de Scott est faite de fibres à mémoires provenant de New Genesis. Elle peut résister à n'importe quel explosion.
  • Aero Discs : des Fines plaques de métal d'environ un pied de diamètre. Les New Gods les utilisent pour leurs déplacements personnels. Ils peuvent atteindre la vitesse de 250 km/h. Scott a modifié ses disques considérablement. Ils se rétractent dans ses bottes lorsqu'ils ne sont pas en cours d'utilisation. Il a ajouté des aimants pour lui permettre de s'accrocher à un mur ou un plafond en métal.
  •  Assortiments de choix : un petit outil que Mister Miracle utilise pour échapper aux pièges.
  • Multi-Cube : c'est un périphérique intégrante de sa Boîte mère conçu par Scott lui-même. Le cube est assez petit pour être caché dans la paume de la main. Le multi-cube n'est pas sensible, mais est capable d'interpréter des commandes complexes et permet l'enregistrement de données[21]. Le multi-cube peut voler avec sa propre énergie et exécuter les commandes mentales de Mister Miracle. L'utilisation la plus simple du cube est de générer des effets de lumière. Le cube peut en outre créer des hologrammes très réalistes, des flash de lumière aveuglant ou un laser capable de couper des câble en acier et des menottes. En mode hologramme, le cube peut projeter ou enregistrer des images ou séquences holographiques. Mister Miracle peut alors manipuler la lecture et simuler l'objet en projection. Le cube peut émettre un puissant rayon sonore qui peut briser les verrous ou un mur de briques. Le son émis dans ce cas-là peut tuer un humain s'il ne se protège pas les oreilles[22].

Autres versions

Kingdom Come

Une version futuriste de Mister Miracle et Big Barda avec leur fille apparaît dans la mini-série Kingdom Come. Étant un artiste de l'évasion, Mister Miracle doit aider Superman dans la création du Goulag, une prison pour les méta-humains ou on ne peut s'échapper. Scott et Barda ont une fille, Avia, qui porte une tenue combinant des éléments de ceux de ses parents. Scott sauve sa femme et Avia à la fin de la mini-série par l'activation d'un tunnel boom juste au moment ou une bombe nucléaire explose[23].

Superman: The Dark Side

Mister Miracle apparaît également dans Superman: the dark side dans lequel il devient le successeur de Metron, mais aussi dans Justice league: Another Nail dans où il pratique une ultime évasion en téléchargeant sa conscience dans la Boîte mère de Barda, juste avant qu'il ne soit torturé à mort par Darkseid. Le circuit de la Boîte mère est ensuite collé avec l'anneau d'un Green Lantern, permettant à Miracle de projeter sa conscience dans l'énergie de construction de l'anneau, similaire à son corps d'origine[24].

Dans d'autres médias

Télévision

Films

Jeux vidéo

Recueils d'éditions

  • Jack Kirby Mister Miracle: Super Artiste de l'Évasion, recueil M. Miracle #1-10, 256 pages, septembre 1998 (ISBN 978-1563894572)[31]
  • Jack Kirby's Fourth World: Avec Mister Miracle, recueil M. Miracle #11-18, 187 pages, juillet 2001 (ISBN 978-1563897238)
  • Jack Kirby's Fourth World Omnibus
    • Volume 1 recueille Forever people #1-3, Mister Miracle #1-3, Les New Gods #1-3, superman's Pal Jimmy Olsen #133-139, 396 pages, mai 2007 (ISBN 978-1401213442) (hardcover)[32] ; en décembre 2011 (ISBN 978-1401232412) (paperback)[33]
    • Volume 2 recueille Toujours les Gens #4-6, Mister Miracle #4 À 6, Les New Gods #4-6, superman's Pal Jimmy Olsen #141-145, 396 pages, août 2007 (ISBN 978-1401213572) (hardcover)[34] ; en avril 2012 (ISBN 978-1401234409) (paperback)[35]
    • Volume 3 recueille forever people #7 À 10, Mister Miracle #7-9, Les New Gods #7 À 10, superman's Pal Jimmy Olsen #146-148, 396 pages, novembre 2007 (ISBN 978-1401214852) (hardcover)[36] ; en août 2012 (ISBN 978-1401235352) (paperback)[37]
    • Volume 4 recueille forever people#11 ; Mister Miracle #10-18 ; Les Nouveaux Dieux, #11 ; "Même les Dieux Doivent Mourir" dans Les Nouveaux Dieux, vol. 2, n ° 6 ; DC Roman Graphique N ° 4 : "La Faim des Chiens" ; "Sur la Route de Armagetto !" (inédits), 424 pages, mars 2008 (ISBN 978-1401215835) (hardcover)[38] ; décembre 2012 (ISBN 978-1401237462) (broché)[39]

Récompenses

Voir aussi

Références

  1. (en) « Mister Miracle, Vol. 1 (Mr. Miracle, #1) »
  2. (en) Michael McAvennie et Hannah, ed. Dolan, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle, London, United Kingdom, Dorling Kindersley, (ISBN 978-0-7566-6742-9), « 1970s », p. 145 :

    « As the writer, artist, and editor of the Fourth World family of interlocking titles, each of which possessed its own distinct tone and theme, Jack Kirby cemented his legacy as a pioneer of grand-scale storytelling. »

  3. McAvennie "1970s" in Dolan, p. 145: "In Kirby's final 'Fourth World' series, Mister Miracle, Scott Free was already on Earth, having fled Apokollips and the cruel orphanage that raised him.
  4. (en) Paul Levitz, 75 Years of DC Comics The Art of Modern Mythmaking, Cologne, Germany, Taschen, (ISBN 9783836519816), « The Bronze Age 1970-1984 », p. 447 :

    « Kirby began introducing new elements to the DC Universe, building toward the introduction of a trio of new titles based on a complex mythology he called the Fourth World. »

  5. « Mister Miracle | ComicsGen »
  6. McAvennie "1970s" in Dolan, p. 147: "Mister Miracle battled supervillain Doctor Bedlam with the aid of a voluptuous figure from his past."
  7. (en) « Mister Miracle #1 | 365 Days of Jack Kirby's Fourth World - Jack Kirby Museum & Research Center »
  8. « Justice League : Le retour de Mister Miracle dans Justice League | ACTUALITÉ | MDCU COMICS »
  9. « Mister Miracle #1, la preview | COMICSBLOG.fr », sur comicsblog.fr
  10. http://www.cbr.com/dc-mister-miracle-tom-king-mitch-gerad/
  11. (en) Mark Evanier, Kirby: King of Comics, New York, New York, Abrams Books, (ISBN 978-0810994478), p. 177
  12. (en) « Thaddeus Brown (New Earth) | DC Database | Fandom powered by Wikia »
  13. (en) « Mister Miracle | DC »
  14. (en) « The New Gods: Mister Miracle - Cosmic Teams »
  15. (en) « Preview: Scott Free goes to war in MISTER MIRACLE #2 — The Beat - Comics Beat »
  16. (en) « Shilo Norman (New Earth) | DC Database | FANDOM powered by Wikia »
  17. « Chuck Wilson vs Mr. Miracle »
  18. « L'odyssée de Mister Miracle - DC Earth - fra.co »
  19. « Jason Fabok dévoile le nouveau look de Mister Miracle | DCPlanet.fr »
  20. (en) « Multi-Cube | DC Database | Fandom powered by Wikia »
  21. (en) « Mister Miracle, (New Gods of Apokolips) | Superhero Database »
  22. (en) « Scott Free (Earth-22) | DC Database | Fandom powered by Wikia »
  23. (en) « Superman: Dark Side Vol 1 | DC Database | Fandom powered by Wikia »
  24. (en) « Mister Miracle | DC Animated Universe | FANDOM powered by Wikia - DC Animated Universe Wiki »
  25. (en) « Batman Beyond 2.0: Justice Lords Beyond Characters - Comic Vine »
  26. (en) « "The Ties That Bind" | DC Animated Universe | Fandom powered by Wikia »
  27. (en) « Superman/Batman: Apocalypse Trivia | DC Movies Wiki | FANDOM powered by Wikia »
  28. (en) « Mister Miracle | DC Universe Online Wiki | FANDOM powered by Wikia »
  29. (en) « Injustice: Gods Among Us: Mr. Miracle Statues - Orcz.com, The Video Games Wik »
  30. (en) « Jack Kirby's Mr. Miracle » [archive du ], DC Comics,
  31. (en) « Jack Kirby's Fourth World Omnibus Volume 1 » [archive du ], DC Comics,
  32. (en) « Jack Kirby's Fourth World Omnibus Volume 1 tpb » [archive du ], DC Comics,
  33. (en) « Jack Kirby's Fourth World Omnibus Volume 2 » [archive du ], DC Comics,
  34. (en) « Jack Kirby's Fourth World Omnibus Volume 2 tpb » [archive du ], DC Comics,
  35. (en) « Jack Kirby's Fourth World Omnibus Volume 3 » [archive du ], DC Comics,
  36. (en) « Jack Kirby's Fourth World Omnibus Volume 3 tpb » [archive du ], DC Comics,
  37. (en) « Jack Kirby's Fourth World Omnibus Volume 4 » [archive du ], DC Comics,
  38. (en) « Jack Kirby's Fourth World Omnibus Volume 4 tpb » [archive du ], DC Comics,
  39. « 1971 Academy of Comic Book Arts Awards », Hahn Library Comic Book Awards Almanac (consulté le 19 octobre 2010)

Liens externes

  • DCU Guide: Mister Miracle
  • Mister Miracle Sur Mike's Amazing World of Comics