Missiles R

Les fusées de la série R sont des missiles balistiques soviétiques. Les premières versions sont des dérivés du V2 allemand, et la R-7 est un lanceur utilisé pour le programme spatial soviétique.

R-1

Missile R-1 sur sa remorque.

Le missile R-1 (code OTAN est SS-1 Scunner) était une copie du missile V2 allemand, dont les premiers tests ont eu lieu en . Sa charge utile était de 785 kg d'explosifs, sa portée de 270 km avec une précision de 5 km. Il fut décliné en plusieurs versions, dont certaines à but scientifique : R-1A, R-1B, R-1V, R-1D et R-1E.

R-2

Le missile R-2 (code OTAN SS-2 Sibling) était une version améliorée du missile R-1, plus long, dont la portée est doublée et dont le premier vol a eu lieu en 1950[1]. Ses moteurs étaient plus puissants, lui donnant une portée et une charge utile plus grande (600 km), et deux nacelles latérales permettaient l'emport de matériel scientifique.

R-3

Le missile R-3 devait être un missile de conception différente des deux précédents, mais le projet fut abandonné au profit d'un projet d'un missile balistique pouvant emporter une bombe atomique.

R-4

Le Bisnovat R-4 est un missile air-air.

Son code OTAN est AA-5 Ash.

R-5

Le missile R-5 (code OTAN SS-3 Shyster) était un missile tactique d'un rayon d'action de 1 200 km emportant une tête thermonucléaire. Sa portée étant encore trop courte, le développement de la R-7 fut démarré.


R-7

La R-7, surnommée Semiorka (code OTAN SS-6 Sapwood) est conçu initialement comme le premier missile balistique intercontinental soviétique capable de porter une charge nucléaire. Sa capacité d'emport particulièrement importante (5 tonnes) en fait un lanceur parfaitement adapté à la mise en orbite de charges utiles. Il devient le lanceur du programme soviétique, puis russe, le plus utilisé à travers ses différentes versions et améliorations, dont les dernières sont toujours utilisées aujourd'hui. C'est une Semiorka qui a placé en orbité Spoutnik 1 le premier satellite artificiel.

R-9

Un R-9 Desna  dans un musée.

Le R-9 Desna , surnommé Desna (code OTAN SS-8 Sasin), était un missile balistique intercontinental.

R-11

Le R-11, connu en occident sous le nom de Scud, est un missile balistique courte portée.

Son code OTAN est SS-1b Scud.

R-12

Le R-12, surnommée Dvina (code OTAN SS-4 Sandal), est un missile balistique courte portée.

R-13

Le R-13 est un missile balistique lancé par sous-marin.

Son code OTAN est SS-N-4 Sark.

R-14

Le R-14, est un missile balistique courte portée.

Son code OTAN est SS-5 Skean.

R-15

Le R-15 était un projet de missile balistique lancé par sous-marin.

R-16

Le R-16 est un missile balistique intercontinental.

Son code OTAN est SS-7 Saddler.

R-17

Le R-17E est une variante du Scud-B.

R-21

Le R-21 est un missile balistique lancé par sous-marin.

Son code OTAN est SS-N-5 Serb.

R-23

Le R-23 Vympel est un missile air-air.

Son code OTAN est AA-7 Apex.

R-26

Le R-26 est un missile balistique intercontinental.

Son code OTAN est SS-8 Sasin. confondu avec le R-9

R-27

Le R-27 Zyb est un missile balistique lancé par sous-marin.

Son code OTAN est SS-N-6 Serb.

La Corée du Nord a développé à partir de ce missile un missile indigène nord-coréen, le BM25 Musudan, utilisé par l'armée nord-coréenne et vendu aussi à l'Iran.

R-27 Vympel

Le R-27 Vympel est un missile air-air.

Son code OTAN est AA-10 Alamo.

R-29 Vysota

Le R-29 Vysota (Code OTAN : SS-N-8 Sawfly) est une série de missiles balistiques mer-sol russe à propergol liquide et conçu par le bureau d'étude Makeïev. Le premier lancement a lieu en 1969 et après plusieurs variantes il est adapté pour le lancement de satellites artificiels commerciaux sous le nom de Volna.

R-33

Le R-33 Vympel est un missile air-air.

Son code OTAN est AA-9 Amos.

R-36

Le R-36 est un missile balistique intercontinental.

Son code OTAN est SS-9 Scarp et SS-18 Satan.

R-39

Le R-39 est un missile balistique lancé par sous-marin.

Son code OTAN est SS-N-20 Sturgeon.

R-40

Le R-40 Bisnovat est un missile air-air.

Son code OTAN est AA-6 Acrid.

R-46

Le R-46 est un missile balistique intercontinental.

R-60

Le R-60 Molniya est un missile air-air.

Son code OTAN est AA-8 Aphid.

R-73

Le R-73 Vympel est un missile air-air.

Son code OTAN est AA-11 Archer.

R-77

Le R-77 Vympel est un missile air-air.

Son code OTAN est AA-12 Adder.

R-300

Le R-300 Elbrus est un missile nucléaire tactique, variante du Scud.

Son code OTAN est SS-1c Scud.

R-400

Le R-400 Oka est un missile nucléaire tactique.

Son code OTAN est SS-23 Spider.

Notes et références

  1. Giles Sparrow (trad. de l'anglais), La conquête de l'espace, Paris, Flammarion, , 320 p. (ISBN 978-2-08-121281-7)

Voir aussi

Article connexe