Les Lili Fatale

Les Lili Fatale
Description de cette image, également commentée ci-après
Les Lili Fatale au Parc Molson.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Genre musical Rock indépendant
Années actives Depuis 1994
Composition du groupe
Membres Nathalie Courchesne
Richard Valmont Binette
Uranian Valcéanu
Anciens membres Martin Beaulieu
Manix Laliberté
Francis Fillion
Jean-François Doré
Nicolas Ouellette

Les Lili Fatale est un groupe de rock indépendant canadien, originaire de Montréal, au Québec[1]. Leur musique a, comme trame de fond, une vision ouverte sur la musique pop-rock-électro depuis les années 1960. Les grands mouvements de leur démarche artistique sont la rencontre entre la pop française et britannique, la coldwave, l’électro et le rock indépendant[2]. Le résultat est une mosaïque rétro-futuriste, parfois pesante, parfois festive, éclatée, sentimentale, qui invite souvent à danser. Nathalie Courchesne, Richard Binette et Uranian Valcéanu en sont les trois membres fondateurs.

Biographie

Débuts (1996–2001)

C’est en décembre 1996 que le groupe, dont le nom s’inspire de l’héroïne de la bande dessinée de Gérard Lauzier intitulée Lili fatale (parue en 1974)[3], signe un contrat avec Sony Music Canada. Cette entente leur permet de mettre en marché un premier album, intitulé CK80296, en octobre 1997[1]. Ce dernier leur vaut, en 1998[4], deux Félix lors du gala de l'ADISQ[5],[6] (réalisation et révélation de l'année), de même que le prix Félix-Leclerc de la chanson. Il récolte également, en 1999, le prix des Nouvelles Musiques Amplifiées de la SOCAN pour la chanson Feels et un MuchMusic Award, pour leur vidéoclip de la chanson Les Djinns. Portés par la vague d’engouement qui les entoure, ils font le tour de la francophonie européenne et canadienne en spectacles où on les voit même participer à l’émission de Michel Drucker. Il s'écoule 20 000 d'exemplaires au Québec, et à 10 000 copies du disque et 10 000 exemplaires du single Mimi en France. Les Lili fatale, tout comme l’espionne espiègle et redoutable de la bande dessinée, chatouille intensément le portrait de la musique pop rock au Québec.

Panavision (2001–2014)

Les Lili Fatale.

Leur deuxième album studio, intitulé Panavision, mérite autant d’attention médiatique et de reconnaissances que le précédent avec, entre autres, cinq nominations au Gala de l’ADISQ 2001 et plusieurs spectacles au Québec, au Canada, et en Europe. Ce dernier est à nouveau réalisé avec la complicité de Michel Pépin. Sur ce disque, le groupe offre un duo avec Jérôme Minière (Le Confort de la star), l'auteur-compositeur-interprète français exilé au Québec. On compte près de 20 000 copies du disque vendues au Québec seulement huit mois après sa sortie.

En 2002, le groupe connaît une période de changement. D’abord, le , huit mois après la sortie du deuxième disque, la compagnie de disque Sony ne renouvelle pas la troisième option de leur contrat. Et puis, un de ses membres fondateurs, Richard Binette, quitte le groupe et décide de retourner sur les bancs d'école. Les deux membres restant décident alors de mettre le projet sur la glace et de retourner eux aussi aux études à la suite de la naissance de leur fille. Uranian Valcéanu effectue un bac en sciences (microbiologie) et un MBA en gestion des sciences et technologies.

La chanteuse, tout en travaillant dans le domaine des communications, obtient un second baccalauréat par cumul de crédits en musique, danse et communication/multimédia. Elle complète ensuite un DESS (2e cycle) en lettres et communications (profil édition) entre 2010 et 2012. Elle collabore également à quelques projets musicaux. Elle fait des spectacles avec le groupe El Motor en 2006, interprète une pièce sur la bande sonore du spectacle multimédia Éclyps (écrit par Bryan Perro en 2007) et collabore (voix et mélodica) sur une chanson du groupe With All Due Respect qui s'intitule Écoute sélective, et qui parait sur leur EP, Torrent, en 2010.

Sous la neige, la plage (depuis 2015)

En 2015, les deux membres restant font paraître un EP de trois chansons inédites (faces-B) qui s'intitule Sous la neige, la plage[7]. Le mini album partage des pièces écrites au début des années 2000 mais ayant été réécrites, arrangées et réalisées à la manière pop de chambre en 2012 et 2014[8].

Membres

Membres actuels

  • Nathalie Courchesne - voix, textes, programmation, claviers, guitare
  • Richard Valmont Binette - guitare, programmation, batterie, claviers, voix
  • Uranian Valcéanu - guitare, voix

Anciens membres

  • Martin Beaulieu - basse, programmation (CK80296) (1996-1998)
  • Manix Laliberté - effets sonores, claviers (Panavision) (1998-2001)
  • Francis Fillion - batterie (1998-2002)
  • Jean-François Doré - basse (1998-2000)
  • Nicolas Ouellette - guitare (1999-2001)

Discographie

Prix et nominations

  • 1998 : 7 nominations au Gala de l'ADISQ
  • 1998 : Félix de la Révélation de l'année - Gala de l'ADISQ
  • 1998 : Félix de la Réalisation de l'année (Michel Pépin) - Gala de l'ADISQ
  • 1998 : Prix Félix Leclerc - Francofolies
  • 1999 : Prix des nouvelles musiques amplifiées (Feels) - Gala de la SOCAN
  • 1999 : Lauréat du Muchmusic Award pour clip francophone de l'année, réalisé par Pierre Dalpé, pour la chanson Les Djinns - Muchmusic Awards
  • 2001 : 5 nominations au Gala de l'ADISQ
  • 2001 : Porte parole du Québec - Jeux de la francophonie - OTTAWA et LIBAN

Notes et références

  1. a et b "LILI FATALE EN QUELQUES POINTS". Le Journal de Quebec - Weekend - 2017-04-15
  2. L'Événement du jeudi, issues 712-717. Juin 1998. S.A. L'Evénement du jeudi. page xii.
  3. Harris M. Lentz III. Obituaries in the Performing Arts, 2008: Film, Television, Radio, Theatre, Dance, Music, Cartoons and Pop Culture. 28 avril 2009. McFarland. (ISBN 978-0-7864-3482-4), page 252.
  4. « Voir Estrie // Lili Fatel Porte à pop », sur Voir.ca, (consulté en mars 2014)
  5. Larry LeBlanc. "ADISQ to Boost Canadian acts". Billboard, 21 novembre 1998. Nielsen Business Media, Inc, page 64 (ISSN 0006-2510)
  6. « ADISQ », sur Adisq, (consulté en mars 2015).
  7. « Sous la neige, la plage, by Les Lili Fatale », sur Les Lili Fatale (consulté le 12 avril 2015)
  8. https://leslilifatale.bandcamp.com/releases
  9. "Panavision, le deuxième album de Lili Fatale". TVA Nouvelles, 4 avril 2001