Jean-Chrisostôme Imbert

Jean-Chrisostome Imbert
Fonctions
Secrétaire d'État des Finances et du Commerce
Président Charles Rivière Hérard
Prédécesseur Jean-Bernard Bédouet
Successeur André Laudun
Membre du gouvernement provisoire de la République d'Haïti
Chef du pouvoir exécutif de la République d'Haïti
par intérim
Prédécesseur Alexandre Pétion
Successeur Jean-Pierre Boyer
Secrétaire d'État des Finances
Président Alexandre Pétion
Jean-Pierre Boyer
Prédécesseur Lui-même
Successeur André Pilié
Chef du pouvoir exécutif de la République d'Haïti
par intérim
Prédécesseur Alexandre Pétion
Successeur Alexandre Pétion
Chef du pouvoir exécutif de la République d'Haïti
par intérim
Prédécesseur Alexandre Pétion
Successeur Alexandre Pétion
Administrateur général des Finances
Président Alexandre Pétion
Prédécesseur Guy Joseph Bonnet
Successeur Lui-même
Secrétaire d'État des Finances
Président Alexandre Pétion
Prédécesseur César Thélémaque
Successeur Guy Joseph Bonnet
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Cap-Français (Saint-Domingue)
Date de décès (à 75 ans)
Lieu de décès Port-au-Prince (Haïti)
Nationalité haïtienne
Conjoint Ernestine Bareau
Louise Antoinette Bauduy
Profession Militaire

Jean-Chrisostôme Imbert, né le à Cap-Français (Saint-Domingue) et mort le à Port-au-Prince (Haïti), est une personnalité politique haïtienne, administrateur général des Finances, chargé du pouvoir exécutif en tant que président intérimaire.

Biographie

Jean-Chrisostôme Imbert fut administrateur général des Finances. Sous le régime politique de Alexandre Pétion, il fut chargé du pouvoir exécutif dans la partie sud de l'île d'Haïti lors de la partition du pays entre le Nord, aux mains de Henri Christophe, et le Sud sous la présidence de Pétion.

Il fut à trois reprises président intérimaire d'Haïti ainsi que ministre des Finances sous la République réunifiée d'Haïti.

Jean-Chrisostôme Imbert fut ministre des Finances à plusieurs moments :

  • de à novembre 1808 sous Alexandre Pétion ;
  • de à mars 1818 sous Alexandre Petion ;
  • d' à février 1842 sous Jean-Pierre Boyer ;
  • d' à janvier 1844 dans le Gouvernement provisoire ;
  • de à février 1844 sous Charles Rivière Hérard.

Jean-Chrisostôme Imbert assuma la charge du pouvoir exécutif en tant que président intérimaire :

  • du au  ;
  • du au  ;
  • du au .

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes