Interactive Advertising Bureau

Interactive Advertising Bureau
IAB - Interactive Advertising Bureau.gif
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Siège social
Pays
Organisation
Site web

L’Interactive Advertising Bureau (ou IAB) est une organisation regroupant les acteurs de la publicité sur Internet et dont le but est de développer des normes, mener des recherches, et fournir un soutien juridique aux acteurs de l'industrie qu'elle représente.

Histoire

Fondée en 1996, le siège de l'IAB est à New York.

L'IAB Europe, créée en 1997, fédère actuellement 16 associations IAB sur le vieux continent.

Une branche française a été créée en 1998 : IAB France, qui compte à l'heure actuelle 141 sociétés membres[1]. Les missions de l'IAB France :

  • structurer le marché de la communication sur Internet
  • favoriser son usage
  • optimiser son efficacité.

Nicolas Rieul, directeur général de Criteo France, est président de l'IAB France, depuis 2020. Il succède à Jérôme de Labriffe (2004-2014), à David Lacombled (2014-2018) et à Frédéric Olivennes (2018-2020).

La branche britannique, fondée aussi en 1997, ne se nomme pas Interactive Advertising Bureau, mais bien Internet Advertising Bureau[2].

L'IAB a été à l'origine de la création de plusieurs standards et formats de publicité internet[Lesquels ?].

D'après le rapport 2015 sur le coût du blocage publicitaire de PageFair et Adobe, en , 198 millions d'internautes utilisaient des adblockers. Leur usage a ainsi augmenté de 41% entre les deuxièmes trimestres 2014 et 2015. 21,8 milliards de dollars des revenus publicitaires auraient donc été bloqués en un an[3]. Ces nouvelles assez alarmantes pour l'industrie de l'e-publicité ont conduit rapidement l'IAB à une réunion de crise à New York, relatée par le magazine Advertising Age avec un titre assez clair : « L'IAB explore ses options pour combattre les adblockers, y compris par des poursuites judiciaires. »[4].

Notes et références

Annexes

Article connexe

Lien externe