Henri, le chat noir

Chat noir et blanc tuxedo à poils longs ressemblant à Henri.

Henri, le Chat Noir est une websérie de courts métrages des méditations existentielles d'un chat bicolore (un tuxedo noir et blanc) qui s'appelle Henri. La série a été créée par William Braden.

La production

Le premier court métrage Henri était un projet de film réalisé par William Braden quand il étudiait à l'Institut de Film de Seattle[1]. Braden s'était inspiré de la perception américaine du cinéma français comme « très prétentieux et égocentrique ». [...] Aussi, existe-t-il une créature plus narcissique ou plus bichonnée qu'un chat domestique[1] ?

Braden a écrit les scripts. Sa mère, qui parle le français couramment, l'a aidé avec la prononciation et l'emploi correct du français[1]. Le résultat, où les mots français sont mélangés à de l'anglais et sont souvent écorchés, pas toujours compréhensibles, ajoute au comique du ton laconique (voire, dépressif) de la voix. Henri a été tourné, édité, narré et écrit en onze jours[2].

Les courts métrages

Tous les épisodes sont en noir et blanc.

Henri (2007)

Henri est sorti le [3]. Henri a été écrit et réalisé par Will Braden[1] et produit par l'Institut du film de Seattle[1].

Henri 2, Paw De Deux (2012)

Le deuxième court métrage Henri 2, Paw de Deux (jeu de mots avec le pas de deux) est sorti sur YouTube le [4] Henri 2, Paw de Deux a gagné le « prix du meilleur minou » pour « la meilleure vidéo de chat sur internet » au Internet Cat Video Film Festival[5],[6],[7].

Henri 3, Le Vet (2012)

Henri - Politique (2012)

Henri 4, L'Haunting (2012)

Henri 5, « The Worst Noël » (2012)

Henri - « On Cat Food Boredom » (2013)

La marque Friskies a impulsé une série de 4 sous-épisodes sur le thème du désintérêt de la nourriture pour chat pour Henri.

Henri 6, « Cat Littérature » (2013)

Henri 7 - « The Cat is Sat » (2013)

Henri 8 - « Artiste » (2014)

Henri 9 - « Blight of Spring » (2014)

Henri 10 - « Reigning Cat and Dog » (2014)

Henri - « Bacon » (2015)

Sponsorisé par la marque Friskies.

Henri 11 - « Oh, revoir » (2018)

Réception

Le critique de cinéma Roger Ebert estime que Henri 2, Paw De Deux est « la meilleure vidéo de chat jamais faite »[8]. La rédactrice de la science de Boing Boing Maggie Koerth-Baker dit aussi que Henri 2, Paw De Deux est « la meilleure vidéo de chat sur internet »[9]. The Atlantic évoque un film « un peu essayiste, un peu impertinent, mais sûrement centré sur le chat... c'est parfait, ou, euh, purrfect »[10].

The Huffington Post, à propos de Henri 3, Le Vet, met en avant que Henri est « presque une version féline de Serge Gainsbourg, sauf les chansons, l'alcoolisme et le scandale public. Ou peut-être ne lui ressemble-t-il pas du tout. Peut-être Henri est, comme ce qu'il a dit de manière éloquente dans son dernier film, son “chat particulier”. »[11]

Références

  1. a b c d et e (en) Erik Lacitis, « Garfield High grad wins Internet Cat Video Film Festival », The Seattle Times, (consulté le )
  2. (en) Melissa Morrissette, « Henri the Cat Goes Viral, Turns Profit in the Name of Art », ABC News, (consulté le )
  3. (en) « Henri, Paw De Deux - YouTube », YouTube, (consulté le )
  4. (en) Amanda Wills, « Sad French Kitty Wins 'Best Cat Video on the Internet' », Mashable, (consulté le )
  5. (en) « 'French Cat' Video 'Henri, Paw De Deux' Wins Golden Kitty At Internet Cat Film Festival », The Huffington Post, (consulté le )
  6. (en) Roger Ebert, « The best internet cat video ever made. », The Chicago Sun-Times, (consulté le )
  7. (en) Maggie Koerth-Baker, « The best cat video on the Internet », Boing Boing, (consulté le )
  8. (en) Megan Garber, « It's Official: This Is the Best Cat Video on the Internet », The Atlantic, (consulté le )
  9. (en) « Henri Le Chat Noir, French Speaking Existential Cat, Goes To The Vet (VIDEO) », The Huffington Post, (consulté le )

Liens externes