Golf de Saint-Cloud

Golf de Saint-Cloud
Image illustrative de l’article Golf de Saint-Cloud
Date de création 1913
Localisation Garches, Rueil-Malmaison et Vaucresson
Coordonnées 48° 51′ 08″ nord, 2° 10′ 47″ est
Nombre de parcours 2
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-Seine
(Voir situation sur carte : Hauts-de-Seine)
Crédit image :
Eric Gaba, Wikimedia Commons user Sting
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Golf de Saint-Cloud
Géolocalisation sur la carte : Paris et de la petite couronne
(Voir situation sur carte : Paris et de la petite couronne)
Golf de Saint-Cloud
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Crédit image :
Eric Gaba, Wikimedia Commons user Sting
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Golf de Saint-Cloud
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Crédit image :
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Golf de Saint-Cloud

Le golf de Saint-Cloud est un club de golf français situé sur les communes de Garches, Rueil-Malmaison et Vaucresson (Hauts-de-Seine), qui comprend deux parcours de 18 trous.

Historique

Le golf est le troisième le plus ancien en Ile-de-France, faisant suite aux golfs de La Boulie (1901) et de Fontainebleau (1909). Il doit sa création à l'avocat américain Henry Cachard, qui fait l'acquisition en 1911 du domaine de Buzenval, un terrain boisé de 75 ha où l'impératrice Joséphine avait vécu au XIXe siècle. Le premier 18 trous (parcours vert) voit le jour en 1913, suivi d'un second (parcours jaune) construit entre 1924 en 1930. Le club-house est construit en 1923 sur les plans de l'architecte français Louis Süe[1].

À partir d', François Mitterrand jouait neuf trous avec Jacques Attali à Saint-Cloud tous les lundis matin[2].

L'open de France a été organisé à quatorze reprises (1926, 1932, 1937, 1946, 1948, 1951, 1954, 1957, 1960, 1963, 1968, 1980, 1984 et 1987) sur le vert, avant que celui-ci ne s'installe au Golf national à partir de 1991.

Parcours

Le parcours vert fut dessiné par Harry S. Colt, un architecte anglais qui a notamment réalisé en France ceux de Granville (1912), Saint-Germain (1920), Biarritz-Le Phare (1924), Chantaco Saint-Jean-de-Luz (1928) et Le Touquet-La Mer (1930). Le trou no 8 offre une belle perspective sur la tour Eiffel.

Les green-keepers de Saint-Cloud travaillent avec Stuart Hallet, architecte anglais spécialisé dans les parcours d'Harry S. Colt, pour en conserver l'esprit[3].

Notes et références

  1. Le guide des clubs, cercles et réseaux d'influence, Laurent Renard, Pearson, 2012, (ISBN 978-2-7440-6267-4)
  2. C'était François Mitterrand, Jacques Attali, Fayard, 2005, (ISBN 978-2213627403)
  3. Saint-Cloud, Le doyen de Paris, Golf magazine, novembre 2013

Lien externe