Erwin Ballabio

Erwin Ballabio
Image illustrative de l’article Erwin Ballabio
Biographie
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance
Bettlach (Suisse)
Décès (à 89 ans)
Granges (Suisse)
Période pro. 19341948
Poste Gardien de but puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
- FC Granges
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1934-1956 FC Granges
1940-1941 FC Lausanne-Sport
1946-1948 FC Thoune
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1939-1947 Suisse27 (0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1955-1965 FC Granges
1967-1969 Suisse
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Erwin Ballabio (né le 20 octobre 1918 à Bettlach et mort le 4 mars 2008)[1] était joueur et entraîneur de football suisse, qui évoluait en tant que gardien de but.

Surnommé La Panthère Noire, il joue pour le FC Granges et l'équipe de Suisse de football[2].

Biographie

Vie en dehors du football

En 1941, Ballabio devient le 3e policier de la ville de Granges[3].

Joueur

FC Granges

Ballabios commence par jouer dans l'équipe jeune du FC Granges. Il est appelé en équipe senior à l'âge de 16 ans et débute sa longue carrière de gardien de but. Ses seules saisons en dehors de Granges sont une saison au FC Lausanne-Sport et deux autres au FC Thoune. À la retraite, il devient entraîneur en 1955 pour laisser sa place aux jeunes gardiens. Pourtant, en 1959, il revient 4 années après sa retraite pour un match, pour remplacer le gardien de Granges blessé, en finale de Coupe de Suisse contre Servette[4]. Il effectue un bon match et Granges remporte la coupe.

Suisse

Ballabio fait ses débuts internationaux en février 1939 contre le Portugal et fait son dernier match en juin 1947. Il totalise en tout 27 apparitions pour son pays, ce qui fait de lui le 3e joueur le plus capé d'avant la Seconde Guerre mondiale.

En tant qu'entraîneur

FC Granges

Presque immédiatement après sa retraite de joueur, Ballabio prend les rênes de l'équipe du FC Granges. Durant les 10 années qu'il passe à s'occuper du club, il gagne la Coupe de Suisse en 1959, et parvient en finale l'année d'après. Avec Ballabio, le FC Granges établit ses meilleures performances en championnat suisse en finissant 2e en 1959 et 3e 1964.

Suisse

Ballabio est nommé sélectionneur de l'équipe nationale suisse le 24 mai 1967, en remplacement d'Alfredo Foni. Lors de son premier match comptant pour les qualifications de l'Euro 1968, son équipe gagne 7-1 contre la Roumanie, bien que les Suisses ne réussissent pas à se qualifier. Il tente ensuite de qualifier le pays pour la coupe du monde 1970, mais après un nul 1-1 contre le Portugal le 2 novembre 1969, la Suisse échoue et Ballabio est démis de ses fonctions.

Statistiques[5]

Équipe Nat. De À Statistiques
M V N D Victoire %
FC Granges Drapeau de la Suisse 1955 1965
Suisse Drapeau de la Suisse 24 mai 1967 2 novembre 1969 17 5 4 8 29,4 %

Notes et références

  1. (de)https://www.nzz.ch/schwarzer_panther_ballabio_gestorben_fussball_-1.684967?reduced=true
  2. (de) Paul-Georg Meister, « Granges pleure Erwin Ballabio - la Panthère Noire est morte », sur Grenchen.net, (consulté le )
  3. (de) Rainer W. Walter, « Histoire de la police à Granges », sur Museums-Gesellschaft Grenchen (consulté le )
  4. (en) « Wankdorf - le second miracle de Berne », sur Capital Balls, (consulté le )
  5. (de) « Bilan des sélectionneurs nationaux suisses », sur sport.sf.tv (consulté le )

Liens externes