Droixhe

Droixhe

Droixhe
Droixhe
Vue de Droixhe
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Liège
Commune Liège
Code postal 4020
Fonctions urbaines Résidentielle
Étapes d’urbanisation 1959-1976 : Construction d'un grand ensemble architectural
Géographie
Coordonnées 50° 38′ 46″ nord, 5° 36′ 16″ est
Altitude 60 m
Cours d’eau Meuse
Transport
Bus TEC
1718
Localisation
Localisation de Droixhe
Localisation de Droixhe dans la ville de Liège

Géolocalisation sur la carte : Province de Liège

Voir sur la carte administrative de Province de Liège
City locator 14.svg
Droixhe

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Droixhe

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Droixhe
Liens
Site web www.liege.be/fr/vie-communale/services-communaux/quartiers/bressoux-droixhe
Les immeubles à appartements

Droixhe ([dʀwaks] en français, [drwɛx] en wallon[1]) est un quartier administratif faisant partie de la section de Bressoux dans la commune de Liège. Il est situé au nord de la ville sur la rive droite de la Meuse.

Longtemps plaine agricole puis plaine de manœuvre pour l'armée, ce lieu fut utilisé pour accueillir l'Exposition internationale de Liège, en 1930.

Il fut ensuite assaini pour y accueillir des habitations, le site fut construit dans un style fonctionnaliste inspiré de Le Corbusier après la Seconde Guerre mondiale. Construit en plusieurs phases entre 1959 et 1976 , c'est le plus grand ensemble architectural de ce type en Belgique. En effet, la cité a accueilli 1800 logements.[2],[3]

Les premières tours ont été détruites en 2009. Il s’agissait des deux tours situées aux extrémités de l'avenue. Après désamiantage et démontage des locaux techniques, les dix étages supérieurs sont attaqués à la boule de démolition ( pour la tour numéro 1[4]). Les dix étages inférieurs sont abattus à la pelle hydraulique.

Pour des raisons de coûts trop élevés pour la rénovation, les trois dernières tours ont vu leurs derniers jours en 2014/2015.

En 2018, les autorités communales ont annoncé un vaste projet visant a requalifier le quartier.

Articles connexes

Notes et références