Doris Pilkington Garimara

Doris Pilkington Garimara
Biographie
Naissance
ou
Balfour Downs Station (en)
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Doris Pilkington Garimara, née le à Balfour Downs Station (Pilbara) et morte le à Perth, est une écrivaine australienne aborigène[1],[2].

Biographie

À l'âge de trois ans et demi, elle est soustraite à sa mère pour être placée à la Moore River mission[1].

Après avoir travaillé comme aide-infirmière à l'hôpital de Perth, puis avoir étudié le journalisme à l'université Curtin, elle publie une première nouvelle en 1990: Caprice: A Stockman's Daughter[1]. Elle sera suivie de trois romans, Follow the Rabbit-proof Fence (1996), Home to Mother (2002) et Under the Wintamarra Tree (2006). Cette tétralogie raconte la vie de plusieurs jeunes femmes aborigènes (les générations volées) et les mauvais traitements qu'elles endurent[2]. L'une de ces femmes est sa propre mère, Molly Craig. Le roman Follow the Rabbit-Proof Fence (1996) décrit comment Molly Craig et ses deux cousines se sont enfuies du Moore River Settlement et sont rentrées dans leurs familles respectives, faisant plus de mille kilomètres à pied[3]. Dans Under the Wintamarra Tree, l'auteure raconte sa propre vie, séparée de force de ses parents lorsqu'elle était petite, internée à son tour dans le Moore River Settlement, et puis transférée dans une mission. A seize ans, elle décide de s'inscrire pour une formation d'aide-infirmière pour échapper à la vie dans la mission.

Prix et récompenses

Caprice a gagné le prix David Unaipon en 1990[1].

En 2002, Follow the Rabbit-proof Fence est adapté au cinéma par Phillip Noyce: Le Chemin de la liberté.

Références

  1. a b c et d «Doris Pilkington» sur le site Women Australia (en)
  2. a et b «Doris Pilkington Garimara, author of Follow the Rabbit Proof Fence, dead at 76» sur le site du Sydney Morning Herald
  3. (en-GB) National Foundation for Australian Women and The University of Melbourne, « Pilkington, Doris - Woman - The Australian Women's Register », sur www.womenaustralia.info (consulté le 3 septembre 2017)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes