Citya immobilier

Citya Immobilier
logo de Citya immobilier
Marque déposée 🛈

Création 1990 (rebaptisé en 2003)
Dates clés 2010, 2012, 2014, 2015
Fondateurs Philippe Briand
Personnages clés Frédéric Chaminade (D.G.)
Forme juridique SAS
Slogan Bien chez soi
Siège social Tours
Drapeau de la France France
Direction Philippe Briand, Frédéric Chaminade
Actionnaires Arche (entreprise)
Activité Immobilier
Produits Achat, vente, location, syndic & gérance locative
Société mère Arche
Sociétés sœurs Laforêt (immobilier), Guy Hoquet l'immobilier, Century 21 France, Nestenn, Saint-Pierre Assurances, Snexi, API Financement, Le Bon Agent
Filiales Citya Développement
Effectif 4 000 collaborateurs (en 2020)
SIREN 380 435 248
Site web https://www.citya.com

Chiffre d'affaires 355 000 000 (en 2021)

Citya immobilier est une entreprise indépendante d'administration de biens française[1]. La société, fondée sous la désignation de « Le Syndic », est créée à Tours en 1990 par Philippe Briand, puis rebaptisée Citya Immobilier en 2003.

Historique du groupe

Crédit image :
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Agence immobilière Citya Immobilier à Tours

En 1990, Philippe Briand achète son premier cabinet à Tours. En 1995, il ouvre un nouveau cabinet au Mans. Citya Immobilier, au travers de sa holding Arche, se rapproche du groupe Sit en 2010[2].

Activité et filiales

Entreprise familiale, Citya Immobilier est un réseau d'administrateurs de biens qui propose les services suivants : location, gérance, transactions immobilières, et syndic de copropriété. Par sa société holding Arche, Philippe Briand est également actionnaire des sociétés Citya Assurances, Saint-Pierre Assurances, Snexi (états de lieux et diagnostics immobiliers), API Financement (courtage financier) dont les services sont vendus par les agences Citya Immobilier.

Données économiques

En 2022, Citya Immobilier compte 250 agences immobilières locales sur 200 villes et 4 000 collaborateurs[3],[4].

Controverse

Certains procédés de Citya ont été mis en cause par l'association de défense des consommateurs UFC Que choisir, notamment sur la vente forcée au service i-Citya, des aides facturées aux propriétaires pour leurs déclarations de revenus fonciers, vente de produit d'assurance propriétaire non occupant, auxquels Citya a répondu par voie de presse[5]. Ces possibles abus ont fait l'objet de signalement auprès de la DDPP. UFC Que choisir a informé ses adhérents d'une rencontre avec Citya et d'évolutions de leurs pratiques effectuées opportunément au jour de ladite rencontre[6][source secondaire nécessaire].

Liens externes

Notes et références

  1. Pascal Denis, « Citya conforte sa troisième place », La Nouvelle République, 23 octobre 2012
  2. « Administration de biens: Citya Immobilier achète Sit », Bourse Reflex, 6 juillet 2010.
  3. « Excelia désormais partenaire de Citya et de la Fnaim », sur La Nouvelle République, (consulté le )
  4. « Présentation de Citya Immobilier » [PDF], sur Citya Immobilier (consulté le )
  5. « L'UFC Que Choisir tacle Citya… qui se défend » (consulté le )
  6. « http://www.ufc-quechoisir-tours.org/documentsexternes/citya---suite-reunion-du-13-04-2015.pdf », sur ufc-quechoisir-tours.org (consulté le )