Barbara Lanthemann

Barbara Lanthemann

Barbara Lanthemann

Portrait de Barbara Lanthemann, janvier 2020
Fonctions
Députée au Grand Conseil valaisan
Biographie
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Riddes-Saxon, Suisse
Nationalité Suisse
Parti politique Parti socialiste suisse

Barbara Lanthemann, née le à Riddes-Saxon, est une femme politique suisse, présidente du parti socialiste du Valais Romand (PSVR)[1],[2],[3] et était secrétaire générale de l'organisation suisse des lesbiennes.

Elle est militante pour un État laïc et pour la cause LGBT et députée au Grand Conseil valaisan à la suite de l’élection à l’assemblée constituante de Gaël Bourgeois[4] de 2018 à 2021.

Biographie

Née à Bale en 1965, Barbara Lanthemann grandit à Lausanne et suit sa scolarité dans le canton de Vaud. Elle s'installe en Valais en 1981 et un diplôme supérieur de l'école de commerce Lemania à Sion. Elle travaille ensuite dans le domaine administratif.

En 2015, les éditions Monographic à Sierre publient un recueil de poèmes signé sous le pseudonyme d'Alix Wolf et intitulé "Traces de plume"[5].

Parcours politique

En mars 2013, elle accède au Grand Conseil valaisan, en qualité de députée-suppléante pour le district de Martigny[6]. Candidate malheureuse à la députation en mars 2017[7], elle entre au parlement cantonal en décembre 2018, à la suite du départ de Gaël Bourgeois, élu à la Constituante.

En novembre 2016, elle se présente à la Présidence du PS Valais romand et remporte l'élection lors du Congrès de nomination. Elle conduit la campagne d'Esther Waeber-Kalbermatten et de Stéphane Rossini au Conseil d’État valaisan en mars 2017.

Très active sur les questions de justice sociale, de représentativité des femmes en politique et d'égalité pour les personnes LGBT[8],[9], elle défend une ligne socialiste ancrée à gauche.

Elle mène également la campagne du Parti socialiste du Valais romand contre les Jeux olympiques d'hiver à Sion 2026[10]. La population valaisanne rejette cette organisation par 53,98 % de non le 10 juin 2018[11].

Lors des élections cantonales valaisannes de 2021, elle est éjectée du Grand Conseil par ses colistiers[12].

Parcours associatif

Lors de la création d'Alpagai en 1994, elle prend la présidence de cette association valaisanne défendant les personnes LGBT+. Elle occupe également la fonction de secrétaire générale de la LOS[13], l'organisation suisse des lesbiennes[14], de 2012 à 2018[15].

Article connexe et liens externes

Notes et références

  1. « Une femme à la tête des socialistes du Valais romand », Swissinfo,‎ (lire en ligne)
  2. « Une femme à la tête du PSVR », 20 minutes,‎ (lire en ligne)
  3. « Une femme à la tête des socialistes du Valais romand », Tribune de Genève,‎ (ISSN 1010-2248, lire en ligne, consulté le )
  4. Romain Carrupt, « Constituante: Barbara Lanthemann remplace Gaël Bourgeois au Grand Conseil », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne)
  5. « Traces de plumes :: La maison d'éditions valaisanne de livres », sur www.monographic.ch (consulté le )
  6. « Résultat », sur votel.vs.ch (consulté le )
  7. « Résultat », sur votel.vs.ch (consulté le )
  8. « La variante par étape du mariage pour tous est exclue pour Barbara Lanthemann - Radio », sur Play RTS (consulté le )
  9. « "On a tendance à penser que les lesbiennes sont des agitatrices" », sur rts.ch, (consulté le )
  10. « Débat entre Barbara Lanthemann et Sophie Lamon sur Sion 2026 - Vidéo », sur Play RTS (consulté le )
  11. « Résultat », sur votel.vs.ch (consulté le )
  12. Romain Carrupt, « Ces députés en vue à qui le peuple valaisan a dit stop », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne)
  13. « Le mariage gay, la version courte - Vidéo », sur Play RTS (consulté le )
  14. (en) « Lesbenorganisation Schweiz (LOS) », sur Lesbenorganisation Schweiz (LOS) (consulté le )
  15. Chatty, « L’organisation suisse des lesbiennes (LOS) a une nouvelle secrétaire générale », sur Association 360, (consulté le )