Anklam

Anklam
Anklam
Vue de l'église Sainte-Marie d'Anklam.
Blason de Anklam
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Mecklenburg-Western Pomerania.svg Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Arrondissement
(Landkreis)
Poméranie-Occidentale-Greifswald
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Michael Galander (non-inscrit)
Code postal 17389, 17392
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
13 0 75 005
Indicatif téléphonique +49-3971
Immatriculation VG, ANK, GW, PW, UEM, WLG
Démographie
Population 12 797 hab. (31 décembre 2013)
Densité 226 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 51′ 10″ nord, 13° 41′ 35″ est
Altitude m
Superficie 5 657 ha = 56,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Anklam

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Anklam
Liens
Site web www.anklam.de

Anklam est une ville hanséatique d'Allemagne du land de Mecklembourg-Poméranie occidentale appartenant à l'arrondissement de Poméranie-Occidentale-Greifswald. Sa population est en baisse constante.

Géographie

Elle se situe à l'embouchure du fleuve de la Peene dans le Peenestrom, un détroit de la mer Baltique qui sépare l'île d'Usedom du continent.

Histoire

La zone relève de la Culture de Jastorf, donc germanique. La première installation serait un marché de chevaux du

. Ds monnaies arabes de 820 y ont été découvertes.

L'Abbaye de Stolpe (à proximité) est fondée en 1153 par les Bénédictins, sous la responsabilité de Racibor Ier et de l'évêque Adalbert de Poméranie .

Le bourg d'Anklam est vite un Marktgemeinde, répertorié comme oppidum en 1243 (Tachlim), et comme civitas (Tanchlim) en 1260.

Anklam obtient le droit de Magdebourg des mains de Barnim Ier le Bon. Anklam entre dans la Hanse en 1283 (Anclim). Le droit de battre monnaie date de 1325. Le Droit de Lübeck lui est accordé en 1292 (Anclem).

La ville connaît plusieurs pogroms et plusieurs incendies entre 1348 et 1393.

La forteresse de Forteresse de Spantekow , à Spantekow (à proximité), est établie vers 1550.

La Guerre de Trente Ans (1618-1648) est particulièrement active dans la proche région.

Entre 1807 et 1809, la région est sous occupation française, par les traités de Tilsit. La Campagne de Russie (1812) met fin à la présence française.

Cette ville de la Hanse accueille le musée Otto Lilienthal, consacré au pionnier de l'aviation qui y est né.

La synagogue est incendiée en 1938, lors de la Nuit de Cristal.

L'Arado Flugzeugwerke GmbH y a des ateliers aéronautiques pendant la seconde guerre mondiale.

Jumelage

Anklam est jumelée avec

Tourisme

La ville est un lieu de passage et de résidence vacancière sur la route (sud) de l'île d'Usedom, ou d'Ueckermünde (Lagune de Szczecin).

  • Marienkirche (Anklam) , église-halle gothique de brique
  • Nikolaikirche (Anklam) , église-halle gothique de brique, avec grande tour à visiter (réfection 2011), et petit musée Otto Lilienthal
  • Steintor (Anklam) , Porte de pierre, musée local
  • Pulverturm (Anklam) , Poudrière
  • Garnisonskirche (Anklam) , église de garnison
  • Bluthsluster Park , parc (1820)
  • Vorpommersche Landesbühne Anklam , Théâtre public de Poméranie occidentale d'Anklam
  • Musée Otto Lilienthal
  • Liste des monuments historiques d'Anklam 
  • Ancien cimetière juif d'Anklam 
  • Ancien moulin à vent suédois

Personnalités liées à la commune

  • Otto Lilienthal (1848-1896), pionnier de l'aviation né à Anklam.
  • Günter Schabowski (1929-2015), journaliste et ancien membre du Politburo né à Anklam.
  • L'écrivain Uwe Johnson (1934-1984) y a vécu quelques années de son enfance.
  • Liste de personnes nées à Anklam 

Annexes

Articles connexes

Liens externes