Andrew Gillum

Andrew Gillum
Illustration.

Andrew Gillum en 2014.
Fonctions
Maire de Tallahassee

(3 ans, 11 mois et 29 jours)
Prédécesseur John Marks
Successeur John E. Dailey
Biographie
Nom de naissance Andrew Demese Gillum
Date de naissance (43 ans)
Lieu de naissance Miami (Floride, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Florida Agricultural and Mechanical University
Profession Organisateur communautaire

Andrew Demese Gillum, né le à Miami, est un homme politique américain membre du Parti démocrate. Il est maire de Tallahassee de 2014 à 2018.

Biographie

Alors qu'il est encore étudiant à la Florida Agricultural and Mechanical University, Andrew Gillum est élu à la commission municipale de Tallahassee[1]. Il y siège de 2003 — à 23 ans — à 2014, avant d'être élu maire de la capitale de Floride de 2014 à 2018[2]. Afro-américain, jeune et démocrate, il est parfois comparé au 44e président des États-Unis Barack Obama[3]. Sa gestion de la ville est cependant remise en cause lorsque le FBI lance une enquête sur un lobbyiste proche de Gillum ; si l'ancien maire n'est jamais inquiété par la justice, il révèlera avoir accepté des cadeaux de celui-ci[1].

Crédit image :
The Circus
licence CC BY 3.0 🛈
Gillum en campagne en 2018.

Andrew Gillum est candidat au poste de gouverneur de Floride à l'élection de 2018. Il est considéré comme un « progressiste » proche du sénateur américain Bernie Sanders, le plus haut élu à soutenir sa candidature[3],[4]. Gillum avait cependant soutenu Hillary Clinton face à Sanders lors des primaires démocrates de 2016[4],[5]. Il remporte la primaire démocrate en devançant la favorite de la course, l'ancienne représentante Gwen Graham[6], rassemblant 39 % des voix contre 34 % pour Graham[7]. Lors de l'élection générale, il est finalement battu de justesse en obtenant 49,2 % des voix contre 49,6 % pour son adversaire républicain Ron DeSantis[8]. Il s'agit du meilleur score d'un démocrate à l'élection du gouverneur depuis les années 1990[1].

Après sa défaite, Andrew Gillum devient commentateur politique sur CNN et lance une association ayant pour but d'inscrire les habitants de Floride sur les listes électorales en vue de l'élection présidentielle américaine de 2020[9],[10]. En mars 2020, il est retrouvé en état d'ébriété dans une chambre de Miami Beach aux côtés d'un escort ayant fait une overdose de méthamphétamine. Quelques jours plus tard, il révèle souffrir de dépression depuis sa défaite de 2018 et entrer en cure de désintoxication pour soigner son alcoolisme[1],[9].

Le 22 juin 2022 Andrew Gillum a été inculpé de plusieurs chefs d'accusation liés à la fraude aux contributions électorales lors de sa candidature au poste de gouverneur de Floride en 2018.

Notes et références

  1. a b c et d (en) Gary Fineout et Marc Caputo, « Gillum withdraws from politics after link to suspected drug overdose », sur politico.com, Politico, (consulté le ).
  2. (en) Matt Flegenheimer et Patricia Mazzei, « Andrew Gillum, a Florida Insider Running as a Progressive Outsider », sur nytimes.com, The New York Times, (consulté le ).
  3. a et b Arnaud Leparmentier, « En Floride, un « Obama bis » fait trembler les conservateurs », sur lemonde.fr, Le Monde, (consulté le ).
  4. a et b (en) Max Greenwood, « Sanders-backed Andrew Gillum wins major upset in Florida Dem gov primary », sur thehill.com, The Hill, (consulté le ).
  5. (en) David Smiley, « Hillary Clinton to campaign with Andrew Gillum in October », sur tampabay.com, Tampa Bay Times, (consulté le ).
  6. (en) Lissette Rodriguez et Kendall Karson, « In upset, Andrew Gillum wins Democratic nomination to face Trump-backed Ron DeSantis in Florida governor race », sur abcnews.go.com, ABC News, (consulté le ).
  7. (en) « Andrew Gillum Edges Gwen Graham In Democratic Gubernatorial Primary », sur youtube.com, CBS Miami, (consulté le ).
  8. (en) « Florida Election Results », sur nytimes.com, The New York Times, (ISSN 0362-4331, consulté le ).
  9. a et b (en) Patricia Mazzei, « Andrew Gillum, Who Ran for Florida Governor, Is Entering Rehab », sur nytimes.com, The New York Times, (consulté le ).
  10. (en) Veronica Stracqualursi, « Gillum launches voter registration drive in Florida aimed at beating Trump in 2020 », Cable News Network, (consulté le ).

Liens externes