GNOME Terminator

GNOME Terminator
Description de l'image Gnome-Terminator.svg.
Description de cette image, également commentée ci-après
Capture d'écran avec trois terminaux
Informations
Développé par Chris Jones (créateur), Steve Boddy et contributeurs
Première version 0.1 "almostdogfood"[1] ()
Dernière version 1.91 [2] ()
Dépôt code.launchpad.net/~gnome-terminator/terminator/trunk
État du projet En cours de développement
Écrit en Python / GTK+
Environnement UNIX, GNOME
Langues Multilingue (partiellement traduit en 70 langues)
Type émulateur de terminal
Licence GNU GPL 2.0
Site web https://gnometerminator.blogspot.com/p/introduction.html

Terminator, ou GNOME Terminator, est un émulateur de terminal pour l'environnement graphique X Window System écrit en Python[3] et publié sous licence libre GNU GPL v2.

Il gère dans une seule fenêtre plusieurs vues (invites de commande) ainsi que plusieurs onglets, contrairement à un émulateur de terminal standard (comme xterm) qui ne gère qu'une unique vue[4],[5].

Fonctionnalités

  • Combiner plusieurs terminaux dans une même fenêtre: il est ainsi possible de scinder une vue horizontalement ou verticalement à la manière de Vim pour créer des terminaux supplémentaires;
  • Nombreux raccourcis clavier redéfinissables ;
  • Gestion du glisser-déposer pour intervertir les onglets et les terminaux ;
  • Gestion des onglets ;
  • Gestion des préférences:
    • Préférences globales utilisateurs : police de caractères, curseur, couleurs (profile) ;
    • Préférences de placement des terminaux (layout) ;
    • La configuration des préférences peut s'effectuer graphiquement ou par l'édition manuelle du fichier ~/.config/terminator/config.
  • Système de greffons[6] (détection d'URL et avec des protocoles spécifiques).

Développement

Le développement du logiciel s'effectue par la plateforme de développement collaborative Launchpad[7].

Terminator n'est pas un fork de Gnome Terminal (ce dernier est écrit en C). C'est un développement ex nihilo de Chris Jones entièrement écrit en langage Python (se basant sur PyGObject pour interagir avec l'environnement de bureau et Python VTE fournissant un composant d'interface graphique terminal). En juillet 2013, Steve Boddy succède à Jones et prend le lead du projet[8].

Le support de GTK3+ démarre dès fin 2012[9],. La première version supportant GTK3+ est publiée fin 2016[11].

Utilisation

Disponibilité

Terminator est utilisable directement sur les distributions Linux les plus courantes: Debian[12], Ubuntu[13], Gentoo[14], Arch Linux[15], Fedora[16]. Il est également disponible sur FreeBSD[17], NetBSD[18] et MacOSX[19].

Notes et références

  1. (en) Livraison officielle de la version 0.1 sur le blog de Chris Jones
  2. (en) Terminator 1.91 released
  3. (en) Métriques du projet sur OpenHUB.net (attention la documentation HTML, incluant jQuery faussent les statistiques)
  4. (en) Joey Sneddon, « Terminix is a Tiling Terminal Emulator for Linux », omg! ubuntu!,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Magesh Maruthamuthu, « Terminator – A Linux Terminal Emulator Which Support Multiple Resizable Terminal Panels In One Window », 2DAYGEEK,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Terminator documentation. Plugins », (consulté le 23 novembre 2017)
  7. (en) Accueil du site projet sur Launchpad
  8. (en) « Moving on from Terminator », (consulté le 18 mars 2016)
  9. (en) Bug Port Terminator to GTK+ 3 sur Launchpad
  10. (en) [1]
  11. (en) « Paquet source Debian » (consulté le 17 mars 2016)
  12. « Page d'aide sur ubuntu-fr » (consulté le 17 mars 2016)
  13. (en) « Paquet source Gentoo » (consulté le 17 mars 2016)
  14. (en) « Paquet source Arch Linux » (consulté le 17 mars 2016)
  15. (en) « Paquet source Fedora » (consulté le 17 mars 2016)
  16. (en) « Paquet source FreeBSD » (consulté le 17 mars 2016)
  17. (en) « Paquet source NetBSD » (consulté le 17 mars 2016)
  18. (en) « Paquet supporté par le projet Fink » (consulté le 17 mars 2016)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • (en) Documentation