Historia Plantarum (Théophraste)

Frontispice d'une édition de 1644 de l'Historia Plantarum

Histoire des plantes (en grec ancien Περὶ Φυτῶν Ιστορίας[1]) est le nom sous lequel on connaît un atlas de botanique composé de 9 livres, écrit par Théophraste au cours des IVe et IIIe siècles av. J.-C., et paru sur plusieurs années à partir de -314. Les livres VI, VII et VIII traitent des sous-arbrisseaux et des plantes herbacées.

L’ouvrage, organisé en dix volumes, est une encyclopédie des plantes connues à l’époque dans laquelle est esquissée une taxinomie, ainsi qu'une classification élémentaire des « éléments » des plantes. L’ouvrage fut la référence en matière de botanique pendant plusieurs siècles, et fut complété ultérieurement au XVIIe siècle par le botaniste Giovanni Bodeo da Stapelio (1602-1636), qui y ajouta son Commentarius et des dessins, dans une édition publiée à Amsterdam en 1644 à titre posthume. Pline l'Ancien situe en effet l’Histoire d’Alexandre entre les Histoires Philippiques de Théopompe (achevées sous le règne d’Alexandre) et l’Histoire des Plantes de Théophraste[2]. Cette chronologie, sujette à caution, est relativement vague. Il est important de signaler que les éléments de l’ouvrage, et que tout ce qui est dit de la main de Théophraste ne l’est pas forcément, et certains passages prétendument cités d’ouvrages botaniques de Théophraste ne proviennent ni de Causes des plantes, ni de Histoire des plantes. Les deux ouvrages Causes des plantes et Histoire des plantes sont tous deux extraits du Vaticanus Urbinas Gr. 61.

Le titre de l’ouvrage comprend le mot « Histoires » ou « Enquête », du grec Ἱστορία / Historía — littéralement « recherche, exploration », de ἵστωρ, « celui qui sait, qui connaît ».

Composition

Livre I : Morphologie des Plantes

Dans le livre I, Théophraste aborde ses observations concernant la nature spécifique du végétal, sa multiplication et sa croissance, sa floraison et sa fructification. Théophraste fait un inventaire et un plan[3].

Livre II : Procédés de multiplication végétales

Le livre II est consacré aux facteurs externes tels que les conditions météorologiques et en rapport avec les sols, ou encore les influences des plantes voisines.

Livre III : Espèces d’arbres et d’arbrisseaux sauvages

Ce livre est consacré porte sur les phénomènes provoqués par l’intervention de l’homme. Théophraste marque une méfiance vis-à-vis des théories et de la pensée spéculative, il marque son intérêt particulier pour les « aspects reconnus et manifestes » des phénomènes naturels, qu’il examine sur le terrain et décrit de manière méthodique sans chercher à les interpréter en fonction d’un déterminisme donné.

Livre IV : Les végétaux et l’environnement

Ce livre prolonge le précédent. Théophraste, dans ce livre IV, décrit ses observations concernant la nature spécifique du végétal (multiplication et croissance ; floraison et fructification) et aborde la nature des vents, également abordés au Livre I de son Causes des plantes, dont le vent du nord-est, qui change de nature en passant de l’île d’Eubée au Mont Olympe, d’où il passe de froid et sec à une nature qui brûle par le froid. Ce même vent change de caractère en passant de Rhodes à Cnide.

Livre V : Les bois

Le thème de ce livre est le bois. Selon ce que Théophraste y a écrit, les échafaudages sont connus des Grecs sous le nom d’ikríon[4], généralement au pluriel : on les retrouve dans les ouvrages de Théophraste, qui recommande le figuier pour les échafaudages, comme pour tout support vertical.

Livre VI : Sous-arbrisseaux et herbacées ornementales

Ce livre est consacré .

Livre VII : Herbacées cultivées comme légumes verts

Ce livre est consacré .

Livre VIII : Reliquat des herbacées

Ce livre est consacré .

Livre IX : Les sèves

Ce livre est consacré à des produits végétaux aromatiques, indigènes ou étrangers, destinés à des usages médicaux ou cosmétiques, ou condimentaires, entre autres, pour près du tiers des chapitres.

Livre X : Vertus des simples

Voir aussi

Articles connexes

À l’article de Théophraste :

  • Exemples de théories botaniques de Théophraste
  • Exemples discutés ou erronés de théories botaniques de Théophraste

Liens externes

Bibliographie et Sources

L’ouvrage a été traduit en français aux éditions Les Belles Lettres sous le titre Recherches sur les plantes :

Références

  1. Historia Plantarum en latin
  2. Pline l'Ancien, Histoire naturelle [détail des éditions] [lire en ligne], 3, 57
  3. Ibid., 3,1
  4. en grec ancien ἰκρίον ou ἴκριον