Portail Neuchâtel

Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈

le portail du canton de Neuchâtel

996 articles de Wikipédia sont actuellement liés au portail.

Crédit image:
licence CC BY 3.0 🛈

« La République et canton de Neuchâtel ou « Pays de Neuchâtel » est depuis 1814 l'un des 26 cantons de Suisse. Il compte un peu plus de 171 000 habitants en 2010 pour une superficie de 803 km2, ce qui en fait le quinzième en termes de superficie et le seizième en termes de population. Sa langue officielle est le français. Son territoire à l'ouest de la Suisse fait partie du massif du Jura mais il n'en est pas moins principalement urbain : 70 % de sa population habite les communes faisant partie du réseau urbain neuchâtelois (RUN). »

Bienvenue sur le portail du canton de Neuchâtel !

Arborescence                Suivi


Accès aux articles généraux :

Canton de Neuchâtel - (c) Géographie - Régions du canton de Neuchâtel - Communes du canton de Neuchâtel - Histoire du canton de Neuchâtel - (c) Politique - (c) Entreprises - (c) Associations ou organismes - (c) Transports - (c) Éducation - (c) Culture neuchâteloise - (c) Monuments - (c) Sport - (c) Personnalités


Articles labellisés : 2 bons articles Bon article :

Neuchâtel ( 5 avril 2008) - Didier Cuche ( 26 janvier 2013)


Index thématique : Géographie Histoire Politique Économie Éducation, recherche Arts et culture Sport Personnalités
Autres rubriques : Lumière sur... Image du mois Découvertes Arborescence des catégories Voir aussi

Index thématique
   

(C) Géographie

Crédit image:
Michel Mathia
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Le canton de Neuchâtel, à l'ouest de la Suisse, possède une frontière nationale avec la France à l’Ouest ainsi que des frontières avec les cantons du Jura, de Berne, de Fribourg et Vaud. Les 53 communes du canton sont réparties dans 6 districts. Deux principales agglomérations : l'une sur le littoral neuchâtelois, au bord du lac de Neuchâtel et l'autre dans les montagnes neuchâteloises.

Subdivision :

(C) - Régions : Littoral, Montagnes, Val-de-Ruz, Val-de-Travers

(C) - Districts (supprimés le 1er janvier 2018) : Boudry, La Chaux-de-Fonds, Le Locle, Neuchâtel, Val-de-Ruz, Val-de-Travers

(C) - Communes : Villes de plus de 20 000 habitants : La Chaux-de-Fonds - Neuchâtel. Communes de plus de 10 000 habitants : Val-de-Travers - Le Locle.

Anciennes commune dans le canton de Neuchâtel (c)

Régions naturelles : La Béroche - Montagne de Diesse - Pays des Trois-Lacs

Autres : Commune dans le canton de Neuchâtel (c)


Topographie : Massif du Jura

Montagnes : Chaumont - Crêt du Cervelet - Crêt-de-Sapel - Grand Chaumont - Le Soliat - Les Tablettes - Montagne de Boudry - Montagne de Buttes - Mont d'Amin - Mont Aubert - Mont Brenin - Mont Racine - Grand Sommartel - Tête-de-Ran

Col dans le canton de Neuchâtel(c) : Col du Chasseral - Col des Roches - Col de la Tourne - Vue des Alpes

Vallée dans le canton de Neuchâtel(c) : La Brévine - La Sagne - Val-de-Ruz - Val-de-Travers

(C) Lacs et Cours d'eau dans le canton de Neuchâtel(c) : Areuse - Doubs - Lac des Brenets - Lac de Neuchâtel - La Thielle (Orbe)

Autre : Creux-du-Van - Gorges de l'Areuse - Grande Cariçaie - Saut du Doubs

Géographe : Arnold Henri Guyot


(C) - Histoire

Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
De la préhistoire avec des traces de l'Homme de Néandertal, la civilisation de Cortaillod à la période préhistorique de La Tène qui tire son nom du site archéologique La Tène. Au Moyen Âge, le territoire appartient tour à tour aux Bourguignons puis aux prussiens. La seigneurerie de Neuchâtel est liée à la Confédération par des traités de combourgeoisie depuis le XIIe siècle. Principauté prussienne entre 1707 et 1848, elle devient canton Suisse en 1814. République depuis 1848.

Dans l'ordre chronologique : Civilisation de Cortaillod - La Tène - Affaire de Neuchâtel

Autres : Bataillon du Prince de Neuchâtel - Maurice Bavaud - Le Landeron (confréries)

Personnalités historiques : Maison de Neuchâtel. Louis-Alexandre Berthier - Fritz Courvoisier - Guillaume Farel - Ami Girard - Famille d'Orléans-Longueville - Rodolphe III de Bourgogne - Jacqueline de Rohan-Gyé


(C) Politique

Crédit image:
licence Attribution 🛈
Le fédéralisme suisse donne une très large autonomie aux cantons. Pour le canton de Neuchâtel, le pouvoir législatif est exercé par le Grand Conseil composé de 115 députés, élus par district au scrutin proportionnel. Le pouvoir exécutif est en main du Conseil d'État, composé de 5 membres élus au scrutin majoritaire à deux tours. Les conseillers d'État effectuent un mandat de 4 ans. Neuchâtel est représenté au parlement suisse par 5 conseillers nationaux et 2 conseillers aux États.

Institutions : Grand Conseil du canton de Neuchâtel - Conseil d'État (Neuchâtel) - Conseil communal - Conseil général

Les conseillers d'État (2017 – 2021) : Laurent Favre - Jean-Nathanaël Karakash - Laurent Kurth - Monika Maire-Hefti et Alain Ribaux.

Les deux conseillers aux États neuchâtelois (2011 - 2015) : Didier Berberat et Raphaël Comte.

Les conseillers nationaux neuchâtelois (2011 - 2015) : Raymond Clottu - Laurent Favre - Francine John-Calame - Jacques-André Maire et Sylvie Perrinjaquet

(C) Autres personnalités : Pierre Aubert - Eugène Borel - Didier Burkhalter - Frédéric-Alexandre de Chambrier - Robert Comtesse - Numa Droz - René Felber - Ami Girard - Pierre Graber - Louis Perrier - Max Petitpierre. Diplomates : Blaise Godet - Albert de Pourtalès

Partis politiques : Mouvement populaire pour l'environnement - Parti progressiste national


Économie

Crédit image:
licence CC BY-SA 2.0 fr 🛈
De tradition horlogère dès le XVIIIe siècle, le canton concentre un tiers des emplois de l’industrie horlogère nationale. À la pointe des techniques de précision, les métiers et savoirs-faire se sont diversifiés : électronique, informatique, biotechnologies et ingénierie médicale. Les activités de recherche ou l'Office fédéral de la statistique sont des activités de service en lien avec l'informatique et les capacités industrielles. Comme principales activités agricoles on trouve l'exploitation du bois et la production de vin.

(C) Entreprises : Alpiq - Banque cantonale neuchâteloise - Chocolat Suchard - Ebel - Fabriques de tabac réunies - Girard-Perregaux - RTN - TAG Heuer

(C) Transport : Gare de Neuchâtel - Ligne du Pied-du-Jura - Société de navigation sur les lacs de Neuchâtel et Morat - Transports publics neuchâtelois - Tunnel de la Vue des Alpes

Tourisme : Creux-du-Van - Gorges de l'Areuse - Saut du Doubs

Personnalités de l'économie : Louis Chevrolet - Jean-Jacques Deluze - Claude-Abram Du Pasquier - Daniel Henri Dubied - Henri-Louis Pernod - Jean-Frédéric Perregaux - Jacques-Louis de Pourtalès - David de Pury - Philippe Suchard. Horlogers : Ferdinand Berthoud - Abraham Breguet - Henri-Louis Jaquet-Droz - Pierre Jaquet-Droz - Daniel Jeanrichard - Charles Reuge

Autres : Centre suisse de cartographie de la faune - Fabrique-Neuve de Cortaillod - Fondation Qualité Fleurier - Observatoire de Neuchâtel - Office fédéral de la statistique - Contrôle officiel suisse des chronomètres - Vacances horlogères


(C) Éducation et recherche

Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
En Suisse, les compétences dans le domaine de l'enseignement sont partagées entre la Confédération et les cantons. Neuchâtel offre des possibilité d'études supérieures en université et dans les domaines techniques, microtechnique et horlogerie. De la recherche avec le Centre suisse d’électronique et de microtechnique et un parc scientifique et technologique. Les professionnels de l'horlogerie peuvent se perfectionner dans un centre de formation indépendant.

Bibliothèques de La Chaux-de-Fonds - Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel - Centre interrégional de formation des Montagnes neuchâteloises - Centre suisse d'électronique et de microtechnique - Haute École Arc ingénierie - École supérieure du canton de Neuchâtel - Haute École Arc - Institut de microtechnique de Neuchâtel - Université de Neuchâtel - BENEFRI

Personnalités : Éducation : Salomé de Gélieu - Jean Piaget - Edmond Privat. Linguiste : Louis Gauchat. Théologiens : Henri-David de Chaillet - Guillaume Farel - Jean-Frédéric Osterwald - Maurice Zundel. Philosophes : Fernand Brunner. Ingénieurs, scientifiques : Daniel Borel - Abraham Breguet - Charles Édouard Guillaume


(C) Sport

Crédit image:
licence CC BY 3.0 🛈
Le massif du Jura offre des possibilités de randonnées et de ski de fond mais c'est aussi le lieu des débuts d'un champion de ski alpin. Le canton compte un pilote automobile au nom célèbre. Les clubs de football des deux grandes villes ont été titrés champions suisses à plusieurs reprises. Nombreuses victoires en coupe de Suisse pour le FC La Chaux-de-Fonds tandis que Neuchâtel Xamax a un bon palmarès en coupe d'Europe.

(C) Clubs sportifs : Football : FC Étoile Sporting - Football Club La Chaux-de-Fonds - Neuchâtel Xamax. Football américain : Neuchâtel Knights. Hockey sur glace : Hockey-Club La Chaux-de-Fonds - Young Sprinters Hockey Club. Natation : Red-fish Neuchâtel. Rugby (à XV) : Neuchâtel Sports Rugby Club

Installations sportives : Stade de la Maladière

Personnalités du sport : (C) Femmes : Camille Balanche - Mellie Francon - Sabrina Jaquet - Magali Messmer - Olivia Nobs. (C) Hommes : André Abegglen - Steve von Bergen - Didier Cuche - Julien Fivaz - Gilles Jaquet - Sandy Jeannin - Henri Rheinwald - Louis Zutter

Voir aussi
   

Portails connexes : Suisse - Espace Mittelland - Vaud - Doubs - Massif du Jura - Géographie

Ressources Wikimédia : Définitions (Wiktionnaire) - Illustrations (Commons) - Documents (Wikisource)

Cette semaine... Bâtiment
   

Lumière sur...

Vue de la Collégiale de Neuchâtel
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Vue de la Collégiale de Neuchâtel

...la Collégiale de Neuchâtel


La collégiale de Neuchâtel est un édifice religieux du XIIe siècle qui se situe sur la colline du château de Neuchâtel et qui surplombe la ville de Neuchâtel.

Le chantier de la Collégiale de Neuchâtel a débuté aux environs de 1190 par le premier des seigneurs de Neuchâtel, Ulrich II. Ce sont tout d'abord le chœur, le chevet, le bas du transept et les travées à l'est qui ont été construit. Le gros de la construction s'est achevé vers ~ 1270-1280 par le pignon ouest de la nef et le porche.

Ainsi, la base de la collégiale est construite selon un style roman rhénan. Puis le style change pour être plus proche du style bourguignon, notamment son toit, couvert de tuiles vernissées, comme en Bourgogne. Les parties hautes et le cloître sont de style gothique.

Avant la réforme, la collégiale était consacrée à Notre-Dame. Elle était desservie par un chapitre de six chanoines. Un des plus connu est Saint Guillaume, qui officiait à l'époque de la construction de la partie romane de la Collégiale.

Lors de l’arrivée de la réforme, le culte catholique est supprimé, Les autels, des tableaux et des statues de la collégiale sont détruits, ainsi que le tympan du portail sud, qui représentait la vierge Marie et deux donateurs.

La Collégiale est restaurée durant la deuxième partie du XIXe siècle


Lire l'article...


Thème illustré

Les moulins souterrains du Col-des-Roches.


Les moulins souterrains du Col-des-Roches, situés près de la frontière française, est un site unique en Europe: il y règne une température constante de sept degrés Celsius.


Ce thème « Bâtiment » est décliné sur les autres portails suisses. Voir aussi : Espace Mittelland : Château de Gruyères Fribourg : Cathédrale Saint-Nicolas de Fribourg Genève : Cathédrale Saint-Pierre de Genève Grisons : Abbaye de Disentis Lausanne : cathédrale de Lausanne Suisse centrale : Abbaye d'Einsiedeln Suisse du Nord-Ouest : Spalentor Suisse orientale : Abbaye de Saint-Gall Tessin : Châteaux de Bellinzone Valais : Château de Stockalper Vaud : Château de Coppet Zurich : Grossmünster

Image du mois
   
La Collégiale de Neuchâtel
Crédit image:
licence CC BY-SA 2.0 fr 🛈
La Collégiale de Neuchâtel

La Collégiale de Neuchâtel.
Découvertes
   
  • Le terme chronomètre est souvent attribué, à tort, à des instruments horaires munis d'un mécanisme additionnel activé par des boutons-poussoirs et permettant de mesurer la durée d'un événement. Un tel instrument est un chronographe ou chronoscope. Un chronomètre est une montre de haute précision, capable d'afficher la seconde, dont le mouvement a été testé durant plusieurs jours dans différentes positions et à différentes températures, par un organisme officiel neutre. Le Contrôle officiel suisse des chronomètres (COSC), en est un et son siège est basé à La Chaux-de-Fonds. Un des bureaux officiels de contrôle est situé au Locle.
  • La civilisation de Cortaillod est une civilisation du Néolithique, établie sur les rives du lac de Neuchâtel, entre 4500 et 3500 av. J.-C. De nombreux vestiges ayant été découverts sur et à proximité de la commune de Cortaillod, elle a pris le nom de cette localité.
  • Une torée est une tradition neuchâteloise qui consiste à préparer un grand feu dans un pâturage du haut du canton et à y faire cuire sous la cendre des saucissons et des pommes de terres. Elle se pratique traditionnellement en automne.
Index (suite)
   

Arts et culture (C)

Crédit image:
licence CC BY 2.5 🛈
Musées archéologiques, patrimoine d'architecture et d'urbanisme, horlogerie et style art décoratif, fêtes et gastronomie font partie de la richesse culturelle du canton. De nombreux artistes internationalement reconnus sont liés au canton de Neuchâtel.

Manifestations culturelles : Festisub - Festival Horizon - Festival international du film fantastique de Neuchâtel - Fête des vendanges de Neuchâtel

Salles de spectacle : Théâtre populaire romand - Case à Chocs - Théâtre du Passage

(C) Musées : Centre Dürrenmatt Neuchâtel - Laténium - Moulins souterrains du Col-des-Roches - Musée d'art et d'histoire de Neuchâtel - Musée d'ethnographie de Neuchâtel - Musée international d'horlogerie - Musée paysan et artisanal - Muséum d'histoire naturelle de Neuchâtel

(C) Monuments : Abbaye de Fontaine-André - Château de Neuchâtel - Collégiale de Neuchâtel - Villa Jeanneret-Perret

Traditions : Fête : Fête des vendanges. Gastronomie : Bleuchâtel - Œil-de-perdrix - Taillaule - Taillé aux greubons - Torrée. Langue : Neuchâtelois

Médias : Canal Alpha - L'Express - L'Impartial - RTN

Autres : Automates Jaquet-Droz - Ensemble urbain du XIXe siècle de La Chaux-de-Fonds - Style sapin

Personnalités des arts et de la culture : Paule d'Arx - Jean-François Balmer - Charles Barraud - Albert Béguin - Blaise Cendrars - Alice de Chambrier - Isabelle de Charrière - André Condé - Le Corbusier - Jean Coulot - Jules Courvoisier - Cuche et Barbezat - Friedrich Dürrenmatt - Charles L'Eplattenier - Jean Gabus - Isabelle de Gélieu - Brigitte Hool - Agota Kristof - Jean-Luc Manz - Aurèle Nicolet - Dominique Othenin-Girard - Georges Piroué - Amélie Plume - André Ramseyer - William Ritter - Louis Léopold Robert - Denis de Rougemont - Monique Saint-Hélier - Max Theynet - Bruno Todeschini - Jean-Bernard Vuillème


(C) Personnalités

Un nombre important de Conseillers fédéraux sont originaires du canton de Neuchâtel. Des personnages sont renommés dans les domaines de l'industrie horlogère et des activités scientifiques. Certains laissent leur nom à des entreprises ou marques mondialement connues; d'autres sont devenus célèbres à l'étranger dans la pratique de leur activité scientifique ou artistique.

Botanistes, naturalistes, zoologistes : Louis François de Pourtalès

Médecins : Daniel Bovet - Pierre Bovet. Psychologue : Jean Piaget

Médias, journalistes : Albert Béguin - Jean Dumur - Alain Rebetez

Militaires : Jean-Henri de Bosset - Christophe Keckeis - Charles-Daniel de Meuron

Autres : Pierre-Alexandre Du Peyrou - Marie de Nemours - Berthold de Neuchâtel - Jean-Paul Marat - James-Alexandre de Pourtalès - Marc-Olivier Wahler

Pour d'autres personnalités : voir les rubriques correspondantes dans chacune des sections de l'index thématique.

Index thématique : Géographie Histoire Politique Économie Éducation, recherche Arts et culture Sport Personnalités. Autres rubriques : Lumière sur... Image du mois Découvertes Arborescence des catégories Voir aussi

concernant la Suisse
dans l'encyclopédie Wikipédia
Page du Projet Suisse Tous les portails de Wikipédia
Districts neuchâtelois
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Districts neuchâtelois