Yvon Jublot

Yvon Jublot
Image illustrative de l’article Yvon Jublot
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (84 ans)
Lieu Varennes-en-Gâtinais (Loiret)
Taille 1,68 m (5 6)
Période pro. 1969-1988
Poste Défenseur/milieu puis entraîneur
Parcours amateur
Saisons Club
1952-1961 Drapeau : France Arago Orléans
1967-1969 Drapeau : France FC Bourges
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1961-1963 Drapeau : France FC Nantes 024 0(7)
1963-1967 Drapeau : France AS Cherbourg 117 (18)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1969-1976 Drapeau : France Tours FC
1976-1984 Drapeau : France Tours FC DS
1985-1988 Drapeau : France Tours FC
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Yvon Jublot, né le à Varennes-en-Gâtinais (Loiret), est un footballeur français reconverti entraîneur.

Biographie

Joueur (1952-1969)

Né le , à Varennes-en-Gâtinais (Loiret), Yvon Jublot est joueur de l'Arago d'Orléans de 1952 à 1961[1].

Sollicité par le Racing, Paris, Lille, Bordeaux, il signe professionnel au FC Nantes en 1961. Joueur rapide et adroit, Yvon Jublot sait aussi jouer sans ballon et créer du mouvement. C'est pour ces qualités que José Arribas le recrute. Durant une période, il prend la place de Philippe Gondet, futur international français[1].

En 1963, il obtient la montée en Division 1 avec les Nantais mais s'engage à l'AS Cherbourg. Il y joue quatre ans et rejoint le FC Bourges en 1967 pour deux saisons[1].

Entraîneur et dirigeant du Tours FC (1969-1989)

En 1969, le Tours FC est relégué en DH Centre, Jean Royer, maire de la ville, prend la présidence du club et nomme Yvon Jublot comme entraîneur. En 1973, la montée en Division 3 est assurée. Une division qui ne voit qu'une saison le TFC puisque les Bleus auteurs d'une saison parfaite accèdent directement à la D2. Saison 1973-1974 qui est aussi marquée par une campagne de Coupe de France réussie avec un 16e de finale face aux pros du FC Metz qui aurait pu être une des grandes heures de gloire du club (1-1 à Grandmont et 1-2 au stade Saint-Symphorien). En juin 1976, Jublot est débarqué de son poste d'entraîneur pour être remplacé par Pierre Phelipon[2],[3],[4].

Jublot devient ensuite directeur sportif du TFC de 1976 à 1984. Il est à l'origine de la venue de Delio Onnis au Tours FC[4] ainsi que du départ de son successeur Phelipon comme entraîneur au profit du hollandais Hennie Hollink. En 1982, Jublot a la possibilité de faire venir son ami Jean-Claude Suaudeau sur le banc tourangeau mais, contesté dans ses choix précédents (Onnis trop cher, Hollink têtu), le comité de direction refuse[1].

En décembre 1985, Yvon Jublot revient sur le banc du TFC, retombé en Division 2 après un passage en D1. 7e de D2 la première année, il est licencié en mars 1989 suite à la 18e place de l'équipe, synonyme de relégation en D3[1].

Palmarès

Joueur

  • Coupe de France FSF
    • Finaliste en 1953

Entraîneur

Statistiques

Ce tableau présente les statistiques d'Yvon Jublot en tant que joueur professionnel[5].

Statistiques d'Yvon Jublot au 11 août 2014
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Total
Division M B M B M B
1961-1962 Drapeau de la France FC Nantes D2 5 1 1 1 6 2
1962-1963 Drapeau de la France FC Nantes D2 17 5 1 0 18 5
1963-1964 Drapeau de la France AS Cherbourg D2 30 5 6 1 36 6
1964-1965 Drapeau de la France AS Cherbourg D2 26 4 5 1 31 5
1965-1966 Drapeau de la France AS Cherbourg D2 24 5 - - 24 5
1966-1967 Drapeau de la France AS Cherbourg D2 25 2 1 0 26 2
Total sur la carrière 127 22 14 3 141 25

Notes et références

  1. a b c d et e Interview d'Yvon Jublot dans La Nouvelle République, le 28 septembre 2011.
  2. Histoire du Tours FC sur le site officiel
  3. Historique du Tours FC sur toursfc.net
  4. a et b Jean Royer, 1920-2011 dans La Nouvelle République, mars 2011.
  5. Fiche d'Yvon Jublot sur footballdatabase.eu