Yacht Club de France

Yacht Club de France
upright=Article à illustrer Organisation
Logo du YCF, avec guidon et étendard
Image dans Infobox.
Clubhouse au 41 de l'avenue Foch à Paris
Histoire
Fondation
1867-1891
Cadre
Sigle
YCF
Type
Siège
Pays
Coordonnées
48° 52′ 19″ N, 2° 17′ 04″ E
Organisation
Site web
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

Le Yacht Club de France est un club nautique français dont le siège est à Paris. Créée en 1867 sous l'égide de Napoléon III, la Société d'encouragement pour la navigation de plaisance prend la même année le titre de Yacht Club de France. Les activités du club sont dédiées à la promotion de la navigation de plaisance et à l'organisation de régates.

Le club est situé sur l'avenue Foch (Paris XVIe). Parmi ses membres célèbres, le club a notamment compté Jules Verne, Jean-Baptiste Charcot, Virginie Heriot, Paul Chauchard, le duc Jean Decazes, Éric Tabarly, Catherine Chabaud, Olivier de Kersauson, Franck Cammas, Michel Desjoyeaux,...

Historique

Guidon du Yacht Club de France

La Société d'encouragement pour la navigation de plaisance, créée le , ajoute à son nom le titre de Yacht-club de France le . La création d'un Cercle en 1869, modifiant les rapports de force entre le ministère de la Marine et le conseil d'administration de la Société d'encouragement, provoque la fondation de l'Union des yachts français le .

En 1898, l’Union des yachts français et la Société maritime du Yacht-club fusionnent sous le nom d’Union des yachts français ; le Cercle, conservant le nom de Yacht-club de France, est dissout en 1901 pour raisons financières.

L’Union des yachts français redevient le Yacht-club de France en 1902. Le Yacht-club de France, société d'encouragement pour la navigation de plaisance, est reconnu comme autorité nationale en 1907 par l’International Yacht Racing Union (l'IYRU, la Fédération internationale de voile de l'époque). Mais après avoir été membre associé de l'IYRU pour la création de la jauge internationale, le conseil du Yacht Club de France renie ses engagements en autorisant des séries extra-réglementaires dont les 6,5 m, la même année. Débute alors un long bras de fer entre une majorité de régatiers et le conseil du YCF où figurent des membres qui ne sont pas sportifs. À la tête de cette contestation nous retrouvons Albert Glandaz, un des deux vice-présidents du YCF, qui fonda L'Association Française du Yachting de Course, le Comité Olympique Français et le Comité National du Sport. Ces deux dernières instances nationales reconnurent l'AFYC comme autorité nationale. Le décès de l'amiral Humann (1914) et l'élection de Charcot, un ami de Glandaz, permirent le déblocage de la situation. Mais il fallut le congrès de 1920 pour voir la création de l’Union des Sociétés Nautiques Françaises (première Fédération de Voile) et l'abandon par le YCF de l'autorité nationale en matière de courses à la voile.

Jauges de course

Sous le nom de « Yacht Club de France » ou celui de l'« Union des yachts français », l'organisme a participé à l'élaboration de jauges de course françaises ou internationales, adoptant dans un premier temps la jauge britannique Thames Measurement, développant ensuite les jauges françaises, pour finalement entrer dans le cadre de la jauge internationale en 1906.


Présidents

  • 1913 - 1936 : Dr Jean-Baptiste Charcot
  • 1937 - 1945 : vice-amiral Durand-Viel
  • 1945 - 1950 : comte Étienne de Ganay
  • 1950 - 1960 : Charles Schneider
  • 1960 - 1965 : Serge Paulmier
  • 1965 - 1976 : vice-amiral de Toulouse-Lautrec-Montfa
  • 1976 - 1986 : Philippe Manset
  • 1986 - 1996 : François Carn
  • 1996 - 2008 : Pierre-Paul Heckly
  • 2008 - 2013 : Philippe Court
  • 2013 - 2018 : Vice-Amiral d'Escadre Yves Lagane
  • 2018 - ...  : Philippe Héral

Membres d'honneur

Clubs alliés

Depuis toujours, le Yacht Club de France a noué des liens étroits avec des clubs nautiques implantés sur toutes les façades maritimes de l’hexagone, à l'étranger, et dans les Dom-Tom. Alliance d'autant plus cordiale que les membres du Yacht Club de France sont souvent aussi membres d'un club allié.

Clubs Alliés en France, par façade maritimes

Intérieur Manche
  • Yacht Club de la Mer du Nord
  • Société Des Régates Du Havre
  • Deauville Yacht Club
Bretagne Nord
  • Société Nautique de la Baie de Saint Malo
  • Royal Minquiers Yacht Squadron
  • Yacht Club de Dinard
  • Yacht Club de Saint-Briac
Bretagne Sud
  • Club de Voile de L‘École Navale - Ailée
  • Atlantic Yacht Club
  • Yacht Club de l‘Odet
  • Société Nautique de la Trinité
  • Yacht Club de la Baule
  • Cercle de la Voile D'angers
  • Cercle de la Voile du Bois de la Chaize
Atlantique
  • Cercle Nautique d’Ars-en-Ré
  • Société des Régates Rochelaises
  • Yacht Club Classique
  • Cercle de la Marine de Bordeaux
  • Cercle de la Voile d‘Arcachon
Méditerranée
  • Société Nautique de Sète
  • Société Nautique de Marseille
  • Club Nautique de la Marine de Toulon
  • Société Nautique de Saint-Tropez
  • Yacht Club de Porquerolles
  • Yacht Club de Cannes
  • Société des Régates d’Antibes
Dom-Tom
  • Yacht Club de la Martinique

Clubs Alliés étrangers

  • Seattle Yacht Club
  • Royal Thames Yacht Club
  • Yacht Club Punta del Este
  • Real Yacht Club Canotierri Savoia
  • Royal London Yacht Club
  • Royal Lymington Yacht Club
  • Associacao Naval De Lisboa
  • Yacht Club Italiano
  • Yacht Club Adriaco
  • Yacht Club De Porto Rotondo
  • Club Nautico Internacional Hemingway De La Habana
  • Royal Bombay Yacht Club
  • Bruxelles Royal Yacht Club
  • Norddeutscher Regatta Verein
  • Royal Bermuda Yacht Club
  • Royal Malta Yacht Club
  • Yacht Club of Grece
  • Royal Cork Yacht Club
  • Yacht Club de Gstaad

Trophées et Coupes

La Coupe de France Créée en 1891 pour "favoriser en France le développement de la construction des yachts et les mettre en état de lutter avec ceux de l'étranger". Elle a été disputée durant un siècle sur des classes de moins de 20 Tonneaux, puis 10 mJI, 8 mJI, 5m50 et 6mJI. La dernière édition, en 2003, avait vu son règlement modifié pour une course en équipe : un Mumm 30, un Melges 24 et un Dragon. Jimmy Pahun, Bruno Jourdren et Kito de Pavant skippaient les 3 bateaux de l'équipe victorieuse devant les équipes de Monaco et de Norvège.

La Coupe du Tour de France à la voile En 1978, Bernard Decré, membre du Yacht Club de France, crée le Tour de France à la Voile. Cette course en équipage se court sur un plan d’eau exceptionnel, au large des côtes de France sur les trois façades maritimes, réunissant les difficultés – et les plaisirs – de la course au large et de la régate. Formidable promotion de la voile française, il était normal que le Yacht Club de France donne son parrainage dès l’origine à cet événement qui voit la participation de grandes figires de la voile française. En quarante ans de course, plus de 30,000 marins, amateurs et professionnels de la voile sur les mêmes bateaux, participent à cette magnifique épreuve.

Coupe Virginie Hériot – Championnat d’Europe des Dragon Le Yacht Club de France dès la fin de la Seconde Guerre Mondiale se devait de perpétuer le souvenir de Virginie Hériot, la plus grande yachtwoman de son époque, et sa bienfaitrice. Aussi, dans sa séance du 21 mars 1946, le Conseil d’Administration créa une coupe internationale et lui donna le nom de « Coupe Virginie Hériot ». La coupe fut attribuée à la nouvelle série olympique des Dragon (voilier). Dessiné par le fameux Johan Anker, le grand architecte naval norvégien, en 1929, le Dragon eut immédiatement un grand succès en raison de sa beauté et de son prix très inférieur à celui des 6 M JI. Depuis, les Dragon courent régulièrement la prestigieuse Coupe d’Or. En 1962, l’Association Internationale des Dragon, en conjonction avec le Yacht Club de France combina la Coupe Virginie Hériot avec le championnat d’Europe. La Coupe Virginie Hériot perpétue donc le souvenir de celle qui avait Honoré son pays dans tant de compétitions internationales et qui avait dit « créez une régate en souvenir de moi, afin d’encourager le sport de la voile, mais que ce soit une régate internationale, rien n’étant plus international que le vent et la mer parce que personne ne pourra jamais tracer une ligne sur la mer ».

Coupe Virginie Heriot – 8 mJI – Amsterdam 1928 Virginie Hériot, membre du Yacht Club de France, quartier-maître d’honneur de la Marine nationale, navigatrice émérite, était célèbre dans le monde entier par son élégance, son amour de la mer et du yachting, ses nombreuses victoires en régate et sa médaille d’or remportée en 8 mJI aux Jeaux olympiques d’Amsterdam en 1928 avec Aile VI.

Le Yacht Club de France crée en 2014 ce trophée annuel à sa mémoire, pour encourager les femmes amateurs membres de l’association internationale des 8 mètres – IEMA – qui, par leur excellence sur l’eau, contribuent à la réputation de la classe.

Notes et références

  1. Créateur du Cercle nautique de Cannes

Voir aussi

Bibliographie

  • « Yacht club de France », Étienne de Ganay
  • « Yacht club de France », Annuaire 2000
  • « Yacht club de France, 1867 - 1967 », Plaquette du centenaire publiée par le YCF
  • « Bulletin Officiel du Yacht club de France », 1902 - 1933
  • « Yacht Club de France - 150 ans - Une histoire du Yachting Français » sous la direction de Jacques Taglang : Frédéric Delaive, Louis Pillon, Dominique Gabirault, Antoine Sézérat, François Chevalier et Eric Vibart. Photographe : Laurent Charpentier. édité par le YCF, Paris, 2017

Liens externes