Wolfgang Puschnig

Wolfgang Puschnig
Wolfgang Puschnig sur scène avec un saxophone
Wolfgang Puschnig au Festival de Moers en 2015
Informations générales
Naissance (65 ans)[1]
Klagenfurt, Autriche
Genre musical Jazz, free jazz
Instruments Saxophone, flûte et clarinette basse
Années actives années 1970-présent
Labels EmArcy Records
Site officiel (de) www.puschnig.com

Wolfgang Puschnig, né le à Klagenfurt en Autriche, est un musicien de jazz.

Biographie

Wolfgang Puschnig naît le à Klagenfurt en Autriche[2]. Il étudie le saxophone et la flûte au conservatoire de Vienne au milieu des années 1970[2].

En 1977, il participe à la fondation du Vienna Art Orchestra, dont il est un des principaux solistes jusqu'à son départ en 1989[2],[3].

Au milieu des années 1980, il devient le compagnon de la chanteuse américaine Linda Sharrock, installée en Autriche[4]. Ils participent à de nombreux groupes, dont Air Mail[2] ou les Pat Brothers (avec Wolfgang Mitterer aux synthétiseurs et Wolfgang Reisinger à la batterie)[4].

En 1985, il entame une longue collaboration avec la pianiste et compositrice Carla Bley[2].

En 1987, Puschnig s'intéresse à la musique extrême-orientale, et collabore avec Samul Nori, un ensemble de percussionnistes sud-coréens. Il forme le groupe Red Sun et enregistre plusieurs albums avec des musiciens traditionnels[4].

Son premier album en leader Pieces Of The Dream paraît en 1988. Il quitte alors le Vienna Art Orchestra pour se lancer dans une carrière prolifique[2]. Sous le nom de Gemini, il collabore avec Jamaaladeen Tacuma, ancien bassiste d'Ornette Coleman dans un duo jazz-funk[2].

Avec Sharrock et le pianiste Uli Scherer, il crée le trio AM4 (A Monastic Quartet)[4].

En 1991 sort l'album Alpine Aspects, sur lequel se rencontrent la fanfare d'Amstettner et Jamaaladeen Tacuma[3]. La même année, il fonde le quatuor de saxophones Saxofour avec Florian Bramböck, Klaus Dickbauer et Christian Maurer[3].

En 2008 paraît Homage To O.C., un hommage à Ornette Coleman enregistré avec son ensemble Alpine Aspects[2].

Il est enseignant et directeur de l'Institut pour la musique populaire de l'Académie de musique et des arts du spectacle de Vienne[2].

Récompenses

  • 1998 : prix Hans Koller  du musicien jazz de l'année[3]
  • 2004 : doctorat honoris causa de l'Université de Klagenfurt[3]
  • 2007 : Things Change – The 50th Anniversary Box est album de l'année aux prix Hans Koller [3]

Discographie

Wolfgang Puschnig sur scène avec son saxophone devant un pupitre de partition
Wolfgang Puschnig en concert avec Saxofour en 2008

En solo

  • 1988 : Pieces Of The Dream (Amadeo)
  • 1991 : Alpine Aspects (Amadeo)
  • 1995 : Mixed Metaphors (Amadeo)
  • 1997 : Dream Weavers (Label Hopi)
  • 1998 : Roots & Fruits (EmArcy)
  • 1999 : Aspects (Pao Records)
  • 2001 : Chants (Quinton Records)
  • 2006 : Things Change: The 50th Anniversary Box (EmArcy)

En coleader

Air Mail (Harry Pepl , Mike Richmond, Wolfgang Puschnig, Wolfgang Reisinger )
  • 1985: Prayer For Peace (Moers Music)
  • 1988: Light Blues (Amadeo, LP)
  • 2001: Light Blues (EmArcy, CD)
AM 4 (Wolfgang Puschnig/Linda Sharrock/Uli Scherer)
  • 1989 : … And She Answered (ECM)
Pat Brothers (Wolfgang Mitterer, Wolfgang Puschnig)
  • 1986 : Pat Brothers No. 1. (Moers Music)
Autres albums
  • 1986 : Obsoderso (Moers Music), Wolfgang Puschnig/Wolfgang Mitterer
  • 1988 : Two Songs For Another Lovely War (Ex Zed Records), Wolfgang Puschnig/Christian Radovan/Wolfgang Reisinger/Uli Scherer/Heiri Kaenzig/Harry Sokal/Mathias Rüegg
  • 1998 : Holy Aureols Esoteric (Esovision), Wolfgang Puschnig/Stefan Benkö
  • 1998 : Spaces (EmArcy), Wolfgang Puschnig/Mark Feldman
  • 1998 : hot ROOM (Extraplatte), Lechner/Puschnig/Tang/Youssef
  • 2000 : Almost Blue (EmArcy), avec Willi Resetarits
  • 2002 : Grey (Quinton Records), as Wolfgang Puschnig/Steve Swallow/Don Alias/Victor Lewis 
  • 2002 : Red - White - Red & Spangled (Universal Music Austria), avec Harry Sokal
  • 2005 : Odem (EmArcy), as Wolfgang Puschnig/Jatinder Thakur/Dhafer Youssef
  • 2005 : Color Fields (Unit Records), Lauren Newton /Mark Huber/Wolfgang Puschnig
  • 2005 : Voices Of Time (Universal Music Austria), avec Harry Sokal
  • 2007 : Late Night Show Part II (Quinton Records), Puschnig/Sharrock
  • 2008 : Gemini Gemini (ITM ARCHIVES, 2xCD), avec Jamaaladeen Tacuma
  • 2008 : Homage To O.C. (EmArcy), Alpine Aspects (Wolfgang Puschnig/Robert Pussecker)
  • 2011 : Berühren (PAN TAU-X Records), avec Triomobile (Peter Ponger, Jan Roder, Uli Soyka, Puschnig)

En sideman

Avec Ernst Jandl
  • 1984 : Bist Eulen? (Extraplatte)
  • 1988 : Vom Vom Zum Zum (Extraplatte)
Avec Red Sun Samulnori (Choi Jong Sil, Kang Min Seok, Kim Duk-Soo, Lee Kwang Soo)
  • 1989 : Red Sun Samulnori (Amadeo)
  • 1994 : Then Comes The White Tiger (ECM)
  • 1995 : Nanjang - A new Horizon (Amadeo, Antilles)
Avec Carla Bley
Avec Michael Mantler
Avec Paul Urbanek and Hans Koller
  • 2000 : The Hans Koller Concept (Extraplatte)
  • 2002 : The Hans Koller Concept 2 (Extraplatte)
Avec le Vienna Art Orchestra
  • 1980 : Tango from Obango (Art)
  • 1981 : Concerto Piccolo (Hat ART)
  • 1982 : Suite for the Green Eighties (Hat ART)
  • 1983 : From No Time to Rag Time (Hat ART)
  • 1984 : The Minimalism of Erik Satie (Hat ART)
  • 1985 : A Notion in Perpetual Motion (Hat ART)
Autres collaborations
  • 1990 : Falco, Data de Groove (GIG Records, Teldec)
  • 2010 : Sainkho Namchylak, Terra (Leo Records)

Références

  1. (en) Wolfgang Puschnig sur Discogs.
  2. a b c d e f g h et i (en) « Wolfgang Puschnig », sur col-legno.com (consulté le 22 avril 2021).
  3. a b c d e et f (de) Michael Masen, « Biographie de Wolfgang Puschnig », sur puschnig.com (consulté le 23 avril 2021).
  4. a b c et d Vincent Bessières, « Linda Sharrock (1947-) », Philharmonie de Paris (consulté le 20 avril 2021).

Liens externes