Wilhuff Tarkin

Wilhuff Tarkin
Personnage de fiction apparaissant dans
Star Wars.

Peter Cushing, interprète de Tarkin dans l'épisode IV.

Peter Cushing, interprète de Tarkin dans l'épisode IV.

Alias Grand Moff Tarkin
Amiral Tarkin
Origine Eriadu
Décès Bataille de Yavin
Sexe Masculin
Espèce Humain
Cheveux Bruns/Gris
Yeux Bruns

Bleus (séries)

Taille 1,85 m
Activité Amiral
Grand Moff
Famille Sénateur Tarkin
Entourage Palpatine
Even Piell
Dark Vador
Affiliation République galactique
Empire galactique
Ennemi de CSI
Ordre Jedi
Alliance rebelle

Créé par George Lucas
Interprété par Peter Cushing
Wayne Pygram
Guy Henry (doublure numérique de Peter Cushing)
Voix voir interprétation
Films La Revanche des Sith
Rogue One
Un nouvel espoir
Séries The Clone Wars
The Bad Batch
Rebels
Romans Tarkin
Catalyseur
Première apparition Un nouvel espoir (1977)
Dernière apparition The Bad Batch (2021)
Éditeurs 20th Century Fox
Lucasfilm
Site officiel Fiche du personnage

Wilhuff Tarkin, « Grand Moff »[1] de l'Empire galactique, est un personnage de la saga Star Wars qui apparaît dans les épisodes III, IV et Rogue One, ainsi que dans les séries The Clone Wars et Rebels. Le roman Tarkin, écrit par James Luceno, lui est entièrement consacré. Il est l'homme de confiance de Palpatine, durant la guerre des clones, et plus encore durant l'apogée de l'Empire.

Biographie fictive

Wilhuff Tarkin est originaire d'Eriadu. Fils du général et sénateur Tarkin et descendant d'une riche famille de militaires. Son père siégeait au Sénat galactique de l'Ancienne République. Le jeune Tarkin suivit les traces de son père et devint un militaire influent.

Durant la guerre des clones

Pendant la guerre, Tarkin était le capitaine du vaisseau amiral du maître Jedi Even Piell, avant qu'ils ne soient capturés. Il fit la rencontre du chevalier Anakin Skywalker quand celui-ci vint le libérer de la prison Citadelle, sur Lola Sayu. Durant leur fuite, ils eurent plusieurs conversations et s'entendirent sur plusieurs points, notamment en parlant des limitations que le Code des Jedi imposait à la guerre côté républicain. Il n'eut aucune émotion lorsque Even Piell fut tué, mais tout de même une certaine gratitude lorsque Ahsoka Tano lui sauva la vie et que Saesse Tiin attaqua massivement la planète dans le but de le secourir.

Plus tard durant la guerre des clones, Tarkin fut promu amiral de la Marine républicaine. Sur demande du chancelier Palpatine, il dirigea l'enquête sur Ahsoka Tano, alors soupçonnée d'avoir commandité l'attentat du Temple Jedi et d'avoir assassiné la prisonnière Letha Turmond. Une fois Tano capturée, il prit le rôle d'avocat de l'accusation lors de son procès, tandis que la Sénatrice Padmé Amidala prit celui de la défense et le chancelier celui de juge suprême. Tarkin n'épargne pas la jeune Togruta, l'accablant de tous les torts. Même lorsque Anakin Skywalker interrompt l'audience pour présenter la véritable coupable, Tarkin ne montra aucune compassion envers l'ex-accusée.

[réf. nécessaire]

Sous l'Empire

Wilhuff Tarkin fut nommé à la tête du projet « Étoile de la mort » par l'empereur Palpatine lui-même aux derniers instants de la guerre des clones[2].

Il fut l'auteur du massacre de la planète Ghorman, lors duquel il avait fait atterrir un croiseur impérial sur une foule de manifestants, causant plus de 100 000 morts. Cet acte constitue le fondement de la doctrine de Tarkin consistant à annihiler toute contestation, y compris par le terrorisme d'État. Il croyait ainsi en la maîtrise de la galaxie par la peur. « Gouverner par la peur de la force plutôt que par la force elle-même », telle était sa devise.

Durant l'ère impériale, Tarkin dû se rendre en personne sur la planète Lothal afin de superviser la traque du Jedi en fuite Kanan Jarrus, leader d'une cellule rebelle. Une fois capturé, il l'interrogea à bord de son Destroyer qu'il plaça en orbite de Mustafar. Cependant, les rebelles réussirent à libérer le Jedi et à s'échapper en détruisant le vaisseau impérial, Tarkin ayant évacué à temps les lieux. Par la suite, il deviendra un soutien majeur du Grand Amiral Thrawn dans son projet de production du nouveau TIE Defender, jusqu'à l'abandon du projet au profil du programme « Nébuleuse ».

[réf. nécessaire]

Membre du triumvirat avec l'amiral Motti et le général Tagge chargé du commandement de l'Étoile de la mort, il fit la première démonstration de sa toute nouvelle station spatiale de combat en détruisant la planète Alderaan sous les yeux de la princesse Leia Organa. Avant, il avait aussi supervisé des essais sur la planète Jedha et sur des vaisseaux de la flotte rebelle.

Craignant un complot de Tarkin, Palpatine envoya Dark Vador superviser la construction de l'Étoile de la mort tout en le surveillant.

Tarkin périt lors de l'explosion de l'Étoile de la mort au cours de la bataille de Yavin.

Concept et création

Interprétation

Dans épisode IV (1977), sa première apparition dans la saga, il est interprété par l'acteur britannique Peter Cushing. Mort en 1994, Wayne Pygram lui succède pour la brève apparition du personnage dans épisode III (2005).

Pour le film Rogue One (2016) qui se déroule avant l'épisode IV, Guy Henry interprète Tarkin devant la caméra, mais le visage de Peter Cushing a été recrée numériquement en post-production par le studio Industrial Light & Magic,[4]. Il a été choisi grâce à sa ressemblance avec Cushing, que ce soit au niveau physique ou dans la manière de s'exprimer[4]. Guy Henry devait porter un matériel de capture de mouvement et a étudié les différents tics de Cushing[4].

Pour ce qui est de ses apparitions dans les différentes œuvres d'animation The Clone Wars (2011-2013), Rebels (2015-2018) et The Bad Batch (2021), c'est le comédien Stephen Stanton  qui lui prête sa voix[5].

Dans les jeux vidéo, il est interprété par Nick Jameson dans Star Wars: X-Wing (1993) et Paul Darrow dans Star Wars: Empire at War (2006)[6],[7].

Voix francophones

Voix françaises
Voix québécoises

Aucune version québécoise n'existe pour la trilogie originale. Jean-Luc Montminy l'a doublé dans Rogue One.

Notes et références

  1. Il s'agit d'un titre sous l'Empire Galactique. Un Moff est le gouverneur d'un secteur de la galaxie, un Grand Moff est un gouverneur de plusieurs secteurs.
  2. Barr et al. 2015, p. 101.
  3. a b et c « Rogue One : les coulisses de la recréation numérique de Tarkin et Leia », sur Starwars-universe, (consulté le )
  4. (en) Brian Tallerico, « Prepare Yourself for Star Wars: The Bad Batch », sur Vulture, (consulté le )
  5. « Générique de fin de Star Wars: X-Wing » sur Mobygames.com
  6. (en) Christian Long, « PAUL DARROW, OF BLAKE'S 7 AND DOCTOR WHO FAME, DIES AT AGE 78 », sur Syfy, (consulté le )
  7. a et b « Star Wars : The Clone Wars », sur Planète Jeunesse (consulté le ).

Annexes

Bibliographie

  • Patricia Barr, Adam Bray, Daniel Wallace et Ryder Windham (trad. de l'anglais), Ultimate Star Wars, Vanves, Hachette Heroes, , 319 p. (ISBN 978-2-01-220631-1)

Articles connexes

Liens externes