Vojtěch Jasný

Vojtěch Jasný
Description de cette image, également commentée ci-après
Vojtěch Jasný en 1998.
Naissance
Kelč
(Tchécoslovaquie)
Nationalité Flag of the Czech Republic.svg Tchèque
Décès (à 93 ans)
Přerov (Tchéquie)
Profession Réalisateur,
scénariste
Films notables Chronique morave
Un jour un chat

Vojtěch Jasný est un réalisateur et scénariste tchécoslovaque né le à Kelč (Tchécoslovaquie) et mort le à Přerov (Tchéquie)[1].

Biographie

Figure de proue du cinéma de la Moravie, Vojtěch Jasný fut décrit comme « Le père spirituel de la Nouvelle Vague tchécoslovaque » par Miloš Forman. Il fera partie également de ceux qui rejetteront les conventions esthétiques imposées par le stalinisme et sera contraint à l'exil à la suite du Printemps de Prague.

Famille

Vojtěch Jasný est également le grand-père d'un autre cinéaste, Marcel Jasný (réalisateur et écrivain d'origine allemande). On ne sait pas grand chose sur le reste de sa famille. Ce n’est qu’après que Marcel Jasný soit sorti en 2015 et a parlé de son grand-père que plus de détails ont été connus. Vojtěch Jasný et son petit-fils ont toujours eu une relation lointaine, en partie à blâmer en vivant dans deux pays différents lorsque le père de Marcel Jasný a déménagé en Allemagne alors qu'il était encore jeune[2].

Filmographie

Comme réalisateur

Cinéma

  • 1950 : Za zivot radostný (court métrage)
  • 1950 : Vedeli si rady (court métrage documentaire)
  • 1950 : Není stále zamraceno (documentaire)
  • 1952 : Neobycejná léta (documentaire)
  • 1953 : Lidé jednoho srdce (court métrage)
  • 1954 : Z cínského zápisníku (court métrage documentaire)
  • 1954 : Stará cínská opera (court métrage)
  • 1954 : Everything Ends Tonight (Dnes vecer vsechno skonci)
  • 1955 : Bez opav (court métrage documentaire)
  • 1956 : Prílezitost (court métrage)
  • 1957 : Zárijové noci
  • 1957 : Andela
  • 1958 : Désir (Touha)
  • 1960 : J'ai survécu à ma mort (Prezil jsem svou smrt)
  • 1961 : Procesí k panence
  • 1963 : Un jour un chat (Az prijde kocour)
  • 1966 : Dýmky
  • 1968 : Chronique morave (Vsichni dobrí rodáci)
  • 1969 : Ceská rapsodie
  • 1974 : Der Kulterer
  • 1976 : Ernst Fuchs (court métrage)
  • 1976 : Ansichten eines Clowns
  • 1976 : Fluchtversuch
  • 1977 : Die Rückkehr des alten Herrn
  • 1977 : Mein seliger Onkel
  • 1980 : Gospodjica
  • 1984 : Bis später, ich muss mich erschiessen
  • 1987 : The Great Land of Small
  • 1991 : Why Havel?
  • 1999 : Gladys
  • 1999 : Návrat ztraceného ráje
  • 2001 : Peklo na zemi

Télévision

  • 1969 : Warum ich Dich liebe
  • 1970 : Nicht nur zur Weihnachtszeit
  • 1972 : Der Leuchtturm
  • 1974 : Frühlingsfluten
  • 1975 : Pudels Kern, Des
  • 1976 : Bäume, Vögel und Menschen
  • 1976 : Alexander März
  • 1977 : Fairy
  • 1978 : Die Freiheiten der Langeweile
  • 1980 : Die Einfälle der heiligen Klara
  • 1981 : Wir
  • 1983 : Es gibt noch Haselnuß-Sträucher
  • 1984 : Der Blinde Richter (série)
  • 2002 : Broken Silence (mini-série documentaire)

Comme scénariste

Notes et références

  1. (cs) « V 93 letech zemřel Vojtěch Jasný, autor filmu Všichni dobří rodáci », sur idnes.cz, 16 novembre 2019
  2. (en) New Generation Old Legacy, Volume Four 1979-1999, Aiden Stefenson, Bertelsmann Group, pages 327-329

Liens externes