Vitré Communauté

Vitré Communauté
Blason de Vitré Communauté
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Forme Communauté d'agglomération
Siège Vitré
Communes 46
Présidente Isabelle Le Callennec (LR)
Date de création
Code SIREN 200039022
Démographie
Population 81 205 hab. (2018)
Densité 94 hab./km2
Géographie
Superficie 867,66 km2
Localisation
Localisation de Vitré Communauté
Situation de la communauté d'agglomération en Ille-et-Vilaine.
Liens
Site web www.vitrecommunaute.org
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

Vitré Communauté est une communauté d’agglomération française, située dans le département d'Ille-et-Vilaine, en région Bretagne, créée le 1er janvier 2002.

Vitré Communauté regroupe 81 205 habitants, dont plus d’un cinquième concentré dans la ville de Vitré. Elle comporte quarante-six communes.

Histoire

Territoire communautaire

Géographie

Située dans l'est du département d'Ille-et-Vilaine, l'intercommunalité Vitré Communauté regroupe 46 communes et s'étend sur 867,7 km2[2].

Carte de l'intercommunalité citré Communauté au .

Composition

Carte des densités de population (millésimée 2016) des communes de l'intercommunalité Vitré Communauté. Composition en communes au [3].


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Vitré
(siège)
Vitréens (2018) 493
Argentré-du-Plessis Argentréens (2018) 107
Availles-sur-Seiche Availlais (2018) 62
Bais Baidicéens (2018) 69
Balazé Balazéens (2018) 61
Bréal-sous-Vitré Bréalais (2018) 111
Brielles Briellois (2018) 59
Champeaux Champéens (2018) 52
Châteaubourg Castelbourgeois (2018) 253
Châtillon-en-Vendelais Châtillonnais (2018) 53
Cornillé Cornilléens (2018) 77
Domagné Domagnéens (2018) 81
Domalain Domalinois (2018) 60
Drouges Drougeais (2018) 44
Erbrée Erbréens (2018) 48
Étrelles Étrellais (2018) 95
Gennes-sur-Seiche Gennois (2018) 51
La Chapelle-Erbrée Capellois (2018) 58
La Guerche-de-Bretagne Guerchais (2018) 367
Landavran Landavranais (2018) 139
La Selle-Guerchaise Sellais (2018) 72
Le Pertre Pertrais (2018) 32
Louvigné-de-Bais Louvignéens (2018) 124
Marpiré Marpiréens (2018) 98
Mecé Mécéens (2018) 39
Mondevert Mondevertais (2018) 163
Montautour Montaltoriens (2018) 38
Montreuil-des-Landes Montreuillais (2018) 25
Montreuil-sous-Pérouse Montreuillais (2018) 65
Moulins Moulinois (2018) 47
Moussé Mousséens (2018) 101
Moutiers Moutierrains (2018) 53
Pocé-les-Bois Pocéens (2018) 88
Princé Princéens (2018) 31
Rannée Rannéens (2018) 21
Saint-Aubin-des-Landes Saint-Aubinois (2018) 91
Saint-Christophe-des-Bois Christophéens (2018) 61
Saint-Didier Déodatiens (2018) 144
Saint-Germain-du-Pinel Germanais (2018) 83
Saint-Jean-sur-Vilaine Saint-jeannais (2018) 121
Saint-M'Hervé Saint-M'Hervéens (2018) 45
Taillis Taillissiens (2018) 81
Torcé Torcéens (2018) 86
Val-d'Izé Izéens (2018) 59
Vergéal Vergéalais (2018) 71
Visseiche Visseichais (2018) 52

Économie

Le taux de chômage y est bas : 5,5 % (1er trimestre 2015), avec un fort taux de création d'emplois. Avec une part de l'emploi industriel s'élevant à 44 %.

Social

Territoire en croissance démographique : 1,6 % par an, avec une population jeune (28,6 %). Avec un salaire moyen brut par tête : 2130 € (source URSSAF - 2014).

La première cause de mortalité prématuré est liée aux suicides et accidents de circulations[4].

Environnement

Territoire soumis à des pollutions de l'eau. La mauvaise qualité écologique des étangs[5] donne lieu à des proliférations de cyanobactéries dans les étangs[6].

Territoire à émission à gaz à effet de serre important en Bretagne. Qui sont majoritairement d'origine agricole[7].

Administration

Siège

Le siège de la communauté d'agglomération est à Vitré, 16 bis boulevard des Rochers[8].

Conseil communautaire

Les 77 conseillers titulaires[9] sont ainsi répartis selon le droit commun comme suit :

Nombre de délégués Communes
16 Vitré
6 Châteaubourg
4 Argentré-du-Plessis, La Guerche-de-Bretagne
2 Bais, Balazé, Domagné, Étrelles, Val-d'Izé
1 Les autres communes

Élus

La communauté d'agglomération est administrée par son conseil communautaire constitué en 2020 de 77 conseillers communautaires, qui sont des conseillers municipaux représentant chacune des communes membres.

À la suite des élections municipales de 2020 en Ille-et-Vilaine, le conseil communautaire du a élu sa présidente, Isabelle Le Callennec, maire de Vitré, ainsi que ses 12 vice-présidents. À cette date, la liste des vice-présidents est la suivante :

Liste des vice-présidents 2020-2026[10]
Attributions Identité Qualité
1er Aménagement du territoire, eau et assainissement Louis Ménager Maire de Montreuil-sous-Pérouse
2e Développement économique Élisabeth Guiheneux Maire de La Guerche-de-Bretagne
3e Ressources humaines Teddy Régnier Maire de Châteaubourg
4e Santé et solidarités Pascale Cartron Maire de Bréal-sous-Vitré
5e Transition écologique Jean-Noël Bévière Maire d'Argentré-du-Plessis
6e Mobilités et formation des élus Marie-Christine Morice Maire d’Etrelles
7e Logement et habitat Christian Olivier Maire de Domalain
8e Travaux Nathalie Clouet Maire de Bais
9e Finances Stéphane Douabin Maire de Balazé
10e Sports, loisirs et jeunesse Fabienne Belloir Maire de Champeaux
11e Vitalité des communes Yannick Fouet Maire de Torcé
12e Culture, patrimoine et tourisme Alexandra Lemercier 2e adjointe au maire de Vitré

Liste des présidents

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
[11] Pierre Méhaignerie UDF puis UMP puis UDI Maire de Vitré (1977 → 2020)
[12] En cours Isabelle Le Callennec LR Maire de Vitré (2020 → )

Compétences

Le centre culturel.

Comme toute communauté d'agglomération, il y a des compétences obligatoires (définies par la loi)  :

  • le développement économique : aide à l’implantation d’entreprises, aménagement des zones d’activités, construction de bâtiments industriels…
  • l'aménagement de l'espace : acquisition foncière, répartition des pôles d’emplois…
  • la politique de la ville et équilibre social de l'habitat : transport, animation, jeunesse...

Vitré Communauté intervient aussi pour :

Régime fiscal et budget

La communauté d'agglomération est un établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre.

Afin de financer l'exercice de ses compétences, l'intercommunalité perçoit la fiscalité professionnelle unique[8] (FPU) – qui a succédé à la taxe professionnelle unique (TPU) – et assure une péréquation de ressources entre les communes résidentielles et celles dotées de zones d'activité.

Projets et réalisations

L'agenda 21

Initié en 2009, l'agenda 21 de Vitré Communauté a été labellisé par le Ministère du développement durable en 2010[13].

Les axes de l'agenda 21 portent sur :

  • Orientation 1 : pour un développement économique équilibré et favorisant l'emploi durable
  • Orientation 2 : pour un cadre de vie répondant à la diversité des populations et respectueux des ressources naturelles
  • Orientation 3 : pour des services à la population assurant une cohésion sociale sur le territoire
  • Orientation 4 : pour une amélioration des pratiques de la collectivité et une gestion maîtrisée de ses dépenses énergétiques

Et se décline en 35 actions[14].

L'évaluation réalisée en 2012, pour le renouvellement de la labellisation conclut en amélioration, entre autres[15] :

  • à mettre en place des outils d’évaluation,
  • à pratiquer la concertation des acteurs plus systématique,
  • à définir des objectifs chiffrés avec des échéances,
  • à évaluer les actions avec la société civile.

Le Plan Climat-Énergie Territorial

Initié en 2012, le Plan climat-énergie territorial de Vitré Communauté vise à mobiliser les acteurs du territoire pour élaborer un plan d'actions afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre du territoire [16]. Un plan de 48 actions a été adopté par le Conseil communautaire du 21 mai 2013 et engage Vitré Communauté, d'ici 2020 [17] :

  • de réduire de 13 % les émissions de gaz à effet de serre de son territoire (par rapport à 2005)
  • d'atteindre une production de 23 % d’énergies renouvelables (par rapport à 2005)

Et prévoit pour l'agglomération :

  • de réduire ses propres émissions et ses consommations d’énergie de 20 % d’ici 2020
  • de porter à 50 % d’ici 2020, la part d’énergies renouvelables dans la consommation de Vitré Communauté

Une charte d'engagement est ouverte aux acteurs du territoire depuis juin 2013. 41 acteurs en sont signataires[18] :

Ne sont pas signataires de la charte d'engagement pour le climat, les communes de : Brielles, La Chapelle-Erbrée, Châtillon-en-Vendelais, Erbrée, Louvigné-de-Bais, Marpiré, Mecé, Le Pertre, Pocé-les-Bois, Saint-Didier, Saint-Jean-sur-Vilaine, Val-d'Izé.

Transports en commun

Logo du réseau de transports en commun depuis 2017

Depuis 2001, la ville de Vitré est desservie par un réseau de transports collectifs gratuits ; l'ensemble de la communauté d'agglomération en profite, depuis 2003[19]. Auparavant, la commune souffrait, en effet, d'un manque de fréquentation de ses transports publics, limitant ainsi les bénéfices engrangés. Néanmoins, cette gratuité eut l'effet escompté, puisque le nombre annuel de voyageurs a plus que doublé, passant de 277 300 en 2002, à 570 000 en 2017[21],[22].

Marque de territoire

En 2015 Vitré Communauté a mis en place une marque de territoire[23].

Notes et références

  1. Arrêté préfectoral du 28 décembre 2009
  2. « Chiffres-clés du territoire de l'intercommunalité. », sur le site de l'Insee (consulté le 11 septembre 2019)
  3. Les densités de population sont calculées automatiquement dans un SIG en utilisant la surface géométrique de la commune, avec un niveau de précision du contour de 5 m tel qu'il ressort de l'export du découpage administratif au niveau communal (contours des communes) issu d'OpenStreetMap, et non la superficie cadastrale définie par l'Insee, qui est une donnée purement administrative. Des différences de classe peuvent ainsi éventuellement apparaître pour les communes qui se situent en limite de franchissement de seuil de classe.
  4. « Le Contrat Local de Santé du Pays de Vitré-Porte de Bretagne » (consulté le 19 octobre 2015)
  5. « État écologique 2011 des cours d’eau et des plans d’eau ayant un niveau de confiance élevé et moyen en Bretagne », sur Bretagne Environnement (consulté le 19 octobre 2015)
  6. « Suivi sanitaire des cyanobactéries dans les eaux douces de loisirs bretonnes 2013 », sur Bretagne Environnement (consulté le 19 octobre 2015)
  7. « Répartition des émissions de gaz à effet de serre par pays en Bretagne 2010 », sur Bretagne Environnement (consulté le 19 octobre 2015)
  8. a et b « CA Vitré Communauté (N° SIREN : 200039022) », Fiche signalétique BANATIC, Ministère de l'intérieur - DGCL, (consulté le 17 juillet 2020).
  9. « Le Conseil communautaire », Son fonctionnement et ses élus, sur vitrecommunaute.org (consulté le 17 juillet 2020).
  10. « Le Bureau communautaire », Son fonctionnement et ses élus, sur vitrecommunaute.org (consulté le 17 juillet 2020).
  11. Ouest-France du 4 janvier 2002, « Pierre Méhaignerie, nouveau et premier président de Vitré communauté »
  12. Donovan Gougeon, « Isabelle Le Callennec élue présidente de Vitré communauté », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juillet 2020)
    « Les élus communautaires ont élu, ce jeudi 16 juillet, Isabelle Le Callennec comme nouvelle présidente de Vitré communauté. La maire de Vitré était la seule candidate pour ce poste. »
  13. Agenda 21 de Vitré Communauté
  14. Fiches actions de l'agenda 21 de Vitré Communauté
  15. Rapport de dév. durable 2012 de Vitré Communauté
  16. Site de l'Observatoire des PCET par l'ADEME
  17. Plan d'actions pour le climat de Vitré Communauté
  18. http://www.vitrecommunaute.org/p2sbook/book.php?id=ac23c5f8adc7034392c1aec3176f0eed Magazine de Vitré Communauté de novembre 2013
  19. « Se déplacer en bus à Vitré », sur mairie-vitre.com
  20. Transport Armor Express (TAE)
  21. « Rapport d'activités 2017 »
  22. « L'Effet Vitre | La marque d'attractivite du territoire de Vitre Communaute », sur www.effet-vitre.bzh (consulté le 16 octobre 2015)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes