Villa Domergue

Villa Domergue
Image dans Infobox.
Présentation
Destination initiale
Villa
Style
Architecte
Construction
Commanditaire
Propriétaire
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Impasse Fiesole
Coordonnées
43° 33′ 35″ N, 7° 02′ 28″ E
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes
(Voir situation sur carte : Alpes-Maritimes)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Cannes
(Voir situation sur carte : Cannes)
Point carte.svg

La villa Domergue est une villa de style Art déco, avec jardins méditerranéens sur la Côte d'Azur à Cannes, 15 avenue Fiesole.

Histoire

Le peintre Jean-Gabriel Domergue achète un terrain dans le quartier de la Californie en 1926. Il conçoit, dessine et fait réaliser la villa, sous le nom d'origine « villa Fiesole », au 15 avenue Fiesole à Cannes, par les architectes Émile Molinié et Charles Nicod[2] en 1929. Il est très influencé par le style italien de la Renaissance, notamment une villa toscane qu'il a vue à Fiesole, près de Florence[3].

Son épouse, Odette Maugendre-Villers[4] qui est sculptrice, conçoit les jardins méditerranéens en terrasses, les bassins et les cascades, et peuple le parc de bustes antiques et d'objets d'art de sa composition[3] (elle y sculpte un sarcophage des Époux à la mode étrusque destiné à recevoir leur corps après leur mort, ce qui ne fut pas possible dans un premier temps, la loi interdisant l'inhumation dans une propriété privée[5]) ou récoltés lors des nombreux voyages du couple. Le couple réside dans la villa à partir de 1932.

En 1973, après la disparition de son époux en 1962, Odette Domergue lègue la propriété à la ville de Cannes[3].

La villa a été inscrite au titre des monuments historiques le [6].

L'édifice a reçu le label « Patrimoine du XXe siècle ».

Fonction

La villa accueille des événements mondains ou manifestations officielles de la ville et est ouverte de juillet à septembre pour des expositions artistiques[7]. Elle accueille ainsi, depuis 2003, la manifestation Jazz à Domergue durant le mois d'août[8].

Depuis les années 1990, la villa est aussi le lieu où se réunit, fin mai, le jury officiel du Festival de Cannes pour la délibération finale[9]. C'est là qu'est désigné le lauréat de la prestigieuse Palme d'or[10].

Depuis novembre 2000, les époux Domergue, jusqu’alors inhumés au cimetière du Grand Jas[11], sont transférés pour reposer dans le jardin de la villa, conformément au vœu formulé de leur vivant[10],[12].

Notes et références

  1. Coordonnées trouvées sur le site officiel de Cannes, propriétaire de Villa Domergue.
  2. Archiwebture, Fonds Molinié-Nicod-Pouthier
  3. a b et c « Hôtels et belles demeures - la villa Domergue »
  4. « Jardin d'agrément de la villa Fiesole, puis villa Domergue », notice no IA06000676.
  5. « Les Villas de Cannes », INA,
  6. « Villa Domergue », notice no PA00080954, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. Département des Alpes-Maritimes, « Jardins de la Villa Domergue », sur Département des Alpes-Maritimes (consulté le 7 juin 2020)
  8. « Jazz à Domergue », sur www.cannes.com, (consulté le 7 juin 2020)
  9. Laurence Guidicelli, « La citadelle du 7e art », sur Le Point, (consulté le 7 juin 2020)
  10. a et b « A la découverte de la Villa Domergue, lieu mythique de Cannes », sur Propriétés Le Figaro (consulté le 7 juin 2020)
  11. « CANNES (06) : cimetière du Grand Jas - Cimetières de France et d'ailleurs », sur www.landrucimetieres.fr (consulté le 7 juin 2020)
  12. « Villa Domergue et ses jardins », sur www.cannes.com, (consulté le 7 juin 2020)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes