Victor Martins

Victor Martins
Victor Martins
Description de cette image, également commentée ci-après
Victor Martins en Formule 3 FIA en 2021
Biographie
Date de naissance (21 ans)
Lieu de naissance Varennes-Jarcy (France)
Nationalité Drapeau de la France Français
Carrière
Années d'activité Depuis 2016
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
2021 MP Motorsport 20 (1)
2022- ART Grand Prix 10 (2)

Victor Martins, né le à Varennes-Jarcy (Essonne), est un pilote automobile français, membre de la Alpine Academy et champion de Formula Renault Eurocup en 2020. Il évolue en championnat de Formule 3 FIA depuis 2021.

Biographie

2001-2016 : jeunesse et révélation en karting

Victor Martins naît le à Varennes-Jarcy, et s'intéresse tout d'abord à la gymnastique ; étant licencié du club de gymnastique de Sénart, il devient champion de France dans la catégorie des moins de dix ans, en 2011[1]. À l'âge de onze ans, il découvre le karting, par l'intermédiaire d'un ami de son père, qui pilote en Porsche Carrera Cup France[2]. Sur la piste de Moissy-Cramayel, il est repéré par le propriétaire du circuit et signe rapidement dans le club de Lieusaint[2]. Il s'engage en compétition officielle en 2014, dans le championnat de France en catégorie Cadet, se classant sixième en 2014, puis troisième en 2015[3]. Dans le même temps, malgré les compétitions, il passe en candidat libre le Diplôme national du brevet avec mention Bien, et continue ses études au CNED[2]. L'année suivante, la FFSA l'intègre dans son « Programme 10-15 » de détection des jeunes talents et l'encadre avec l'Auto Sport Academy[4].

En 2016, Martins fait ses débuts internationaux et impressionne les observateurs, où, malgré son inexpérience, il inscrit d'excellents résultats, se classant notamment troisième du championnat d'Europe OK-Junior[3],[5]. En novembre, il est sacré champion du monde OK-Junior, sur le circuit international de Sakhir à Bahreïn[6],[7]. Comparé à Stoffel Vandoorne, du fait de sa concentration, de son physique et de sa constante remise en question, il est considéré comme la star montante du sport automobile français, en étant sacré champion du monde à seulement quinze ans[3]. Dès septembre, il obtient l'occasion d'essayer une Formule 4, lors de la fin de saison du Championnat de France F4 ; pilote invité et inéligible au point, il obtient deux podiums sur le Circuit Bugatti, alors que c'est la première fois qu'il pilote une monoplace[8].

2017-2020 : débuts et confirmation en monoplace

Victor Martins en Formule Renault 2.0 en 2018 à Monza.

Champion du monde OK-Junior en 2016, il décide dans un premier temps de continuer en karting dans le championnat OK[9]. Malgré de bons débuts, il décide d'arrêter son programme en karting pour se concentrer sur la monoplace avec le championnat de France de Formule 4[10]. Victor Martins a pour objectif, le titre de champion de France, pour ensuite intégrer la Renault Sport Academy, et, plus tard, l'Eurocup Formula Renault 2.0[11]. Lors du meeting d'ouverture, sur le circuit Paul Armagnac, il remporte deux des trois courses, signe les deux pole positions ainsi que les trois meilleurs tours en course, lui permettant de prendre la tête du championnat[12]. Engrangeant de nombreux podiums, il termine la saison à la deuxième place au classement général avec 299 points, échouant à quatre unités du champion Arthur Rougier.

L'année suivante, il dispute la saison d'Eurocup Formula Renault 2.0 au sein de l'équipe R-ace GP, avec laquelle il avait effectué des tests en 2017. Assez régulier, il rentre rapidemment dans les points et décroche son premier podium sur le circuit de Monaco ; il finit cinquième du championnat avec six podiums dont deux victoires[13]. Également engagé dans la Formula Renault 2.0 Northern European Cup, il remporte sa première victoire en Formule Renault à Monza et se classe sixième du championnat[14].

En 2019, Victor Martins décide de quitter R-ace GP, afin de s'engager avec MP Motorsport. Après quatre courses en dents de scie, il obtient son premier succès de la saison lors du meeting de Monaco et remporte sa deuxième victoire sur le Hungaroring. Durant le championnat, le Français revient peu à peu sur Oscar Piastri, grâce à une fin de saison marquée par cinq victoires et sept poles positions sur les huit dernières courses : cependant, il échoue à sept points et demi de l'Australien[15].

Malgré l'envie de rejoindre la Formule 3 FIA, la perte du soutien de la Renault Sport Academy le force à rester en Formula Renault Eurocup pour ce qui est sa troisième saison dans le championnat, avec ART Grand Prix, nouvelle équipe dans le championnat[16]. La saison se révèle rapidement comme un duel à deux pour le titre entre Martins et Caio Collet, les deux étant séparés de deux points à mi-saison[17]. Alors que Martins prend de l'avance sur son rival brésilien, ce dernier subit des problèmes mécaniques en fin de championnat : Victor Martins est finalement sacré champion avec 44 points de plus que Collet[18].

2021-2022 : retour dans la Alpine Academy et débuts en Formule 3

Le 10 février 2021, Victor Martins réintègre officiellement la Alpine Academy, programme de jeunes pilotes de l'écurie Alpine F1 Team et anciennement Renault Sport Academy, dont il avait été exclu en 2019. Il est en même temps officialisé chez MP Motorsport pour la saison 2021 du championnat de Formule 3 FIA et termine cinquième du championnat avec six podiums dont une victoire.

L'année suivante, Martins décide de s'engager avec ART Grand Prix ; à l'issue du premier meeting, le Français décroche la victoire et mène déjà au championnat pilote. En Espagne, il s'impose une nouvelle fois et obtient son premier meilleur tour de la saison.

Résultats en compétition automobile

Palmarès en karting

  • 3e du championnat de France Cadet en 2015
  • 3e du championnat d'Europe OK-Junior avec deux victoires en 2016
  • Vainqueur de la WSK Final Cup en OK-Junior en 2016
  • Champion de Belgique en X30 Junior en 2016
  • Champion du monde de karting OK-Junior en 2016

Résultats en formules de promotion

Tableau synthétique des résultats de Victor Martins dans les formules de promotion
Saison Championnat Écurie Courses Victoires Pole positions Meilleurs tours Podiums Points inscrits Classement
2016 Championnat de France F4 FFSA Academy 4 0 0 0 2 0† NC
2017 Championnat de France F4 FFSA Academy 21 4 9 10 11 299 2e
2018 Formula Renault Eurocup R-ace GP 20 2 2 2 6 186 5e
Formula Renault 2.0 NEC 12 1 1 3 2 83 6e
2019 Formula Renault Eurocup MP Motorsport 20 6 9 5 14 312,5 2e
Formule 3 Asie Winter Series Pinnacle Motorsport 3 0 0 0 2 0† NC
2020 Formula Renault Eurocup ART Grand Prix 20 7 10 8 14 348 Champion
2021 Formule 3 FIA MP Motorsport 20 1 0 4 6 131 5e
2022 Formule 3 FIA ART Grand Prix 10 2 0 1 5 98 1er

† Martins étant un pilote invité, il était inéligible pour marquer des points.

Notes et références

  1. « Victor Martins titré en "Avenir" », sur senartgymccv.fr, (consulté le )
  2. a b et c « De Varennes-Jarcy à Bahreïn, les frères Martins ont un kart à jouer », sur leparisien.fr, (consulté le )
  3. a b et c David Gruz et Benjamin Vinel, « Victor Martins, la nouvelle star française du karting », sur motorsport.com, (consulté le )
  4. « Victor Martins rentre au Programme 10-15 FFSA », sur kartmag.fr, (consulté le )
  5. « Victor Martins entre dans l'histoire ! », sur kartcom.com, (consulté le )
  6. « Énorme ! Victor Martins Champion du Monde OK Junior », sur kartmag.fr, (consulté le )
  7. Jacky Foulatier, « LE FRANÇAIS VICTOR MARTINS CHAMPION DU MONDE JUNIOR À BAHREIN ET POURCHAIRE FINIT 3. », sur autonewsinfo.com, (consulté le )
  8. « Victor Martins en monoplace: des débuts tonitruants en F4 au Mans », sur kartcom.com, (consulté le )
  9. « 2017: Encore du kart pour Victor Martins, en OK », sur kartmag.fr, (consulté le )
  10. « Victor Martins: du karting à l’auto en F4 », sur kartmag.fr, (consulté le )
  11. Tom Turschwel, « F4 France, entretien avec Victor Martins », sur franceracing.fr, (consulté le )
  12. « Victor Martins, premier de la classe ! », sur kartcom.com, (consulté le )
  13. Olivier Ferret, « F1 - Renault Sport Academy : zoom sur… Victor Martins », sur nexgten-auto.com, (consulté le )
  14. (en) Paul Hensby, « Logan Sargeant and Victor Martins Share NEC Victory at Monza », sur thecheckeredflag.co.uk, (consulté le )
  15. Mickaël Guilmeau, « Victor Martins : « une saison positive » », sur franceracing.fr, (consulté le )
  16. Mickaël Guilmeau, « Victor Martins chez ART Grand Prix en Formule Renault Eurocup », sur franceracing.fr, (consulté le )
  17. « Formule Renault Eurocup : Victor Martins leader à mi-saison », sur lequipe.fr, (consulté le )
  18. « « Un grand pas en avant », apprécie Victor Martins, champion 2020 de Formule Renault Eurocup », sur lequipe.fr, (consulté le )

Articles connexes

Lien externe