Viaduc de la ligne B du métro de Rennes

Viaduc de la ligne B du métro de Rennes

Viaduc à proximité de la station Beaulieu Université.
Géographie
Pays France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Commune Rennes
Cesson-Sévigné
Coordonnées géographiques 48° 07′ 36″ N, 1° 37′ 49″ O
Fonction
Franchit Voirie communale et départementale
Fonction Pont-rail
Itinéraire Ligne B du métro de Rennes
Caractéristiques techniques
Type Pont en poutre-caisson
Longueur 2 395 m
Portée principale 37 m
Largeur 8,60 m
Hauteur libre 6 à 7 m
Matériau(x) Béton précontraint (tablier)
Béton armé (piles et culées)
Construction
Construction 2016-2021
Mise en service 2022
Architecte(s) Lavigne & Chéron Architectes
Maître(s) d'œuvre Groupement Egis Rail, Egis Bâtiments Centre Ouest, Arcadis et L'Heudé et L'Heudé[1]
Maître d'ouvrage Société d'économie mixte des transports collectifs de l'agglomération rennaise (SEMTCAR)[1]
Entreprise(s) Nombreuses, dont Razel-Bec[1]
Gestion
Propriétaire Rennes Métropole
Géolocalisation sur la carte : Rennes
(Voir situation sur carte : Rennes)
Crédit image :
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Viaduc de la ligne B du métro de Rennes
Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine
(Voir situation sur carte : Ille-et-Vilaine)
Crédit image :
Eric Gaba (Sting - fr:Sting)
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Viaduc de la ligne B du métro de Rennes

Le viaduc de la ligne B du métro de Rennes est un ouvrage d'art ferroviaire de type pont en poutre-caisson situé dans le département français d'Ille-et-Vilaine en région Bretagne. Il relie les communes de Rennes et Cesson-Sévigné en franchissant de nombreuses rues. Mis en service en 2022, le viaduc est emprunté par les rames de la ligne B du métro de Rennes.

Situation

Le viaduc se situe entre les stations Joliot-Curie - Chateaubriand et Cesson - Viasilva, le terminus nord de la ligne. En raison de sa grande longueur, pas moins de trois statons aériennes sont situées sur l'ouvrage, dans l'ordre : Beaulieu - Université, Atalante et Cesson - Viasilva.

Le viaduc ne franchit que des rues et des avenues en suivant successivement l'avenue des Buttes de Coësmes à Rennes puis l'avenue de Belle Fontaine et le boulevard des Alliés à Cesson-Sévigné s'insérant notamment entre le campus de Beaulieu, le quartier résidentiel des Longs Champs et le technopole Rennes Atalante. À l'extrémité du viaduc côté Beaulieu, la ligne plonge sous terre via une trémie qui débouche à côté du parking de la résidence universitaire.

Caractéristiques techniques

La longueur totale du viaduc est de 2 395 m pour une largeur de 8,60 m avec une hauteur moyenne de 6 à 7 m entre le dessous du tablier et le niveau du sol, la plus haute pile mesurant 9,35 m[2],[3]. L'ouvrage est composé de trente-six travées variant de 30 à 37 mètres de long, dont deux travées composées de tabliers distincts. L'ensemble repose sur 70 piles et comporte un rayon de courbe de 125 mètres[1].

Le tablier en béton précontraint et préfabriqué sur place a fait l'objet d'une recherche esthétique par Lavigne & Chéron Architectes pour s'intégrer dans le paysage, tout comme les piles en béton armé qui sont en forme de « Y » ou de « X » à hauteur des stations, qui sont ensuite construites autour. La voie repose sur une dalle de roulement en béton[1].

Histoire

Crédit image :
licence CC BY 4.0 🛈
Opération spectaculaire, la construction du tablier est assurée à l'aide d'une poutre de lancement.
Crédit image :
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Moule d'un des 973 voussoirs formant le tablier.

La construction du viaduc de 2,4 km débute vers par la réalisation des 70 piles, en forme de « Y » sauf aux stations où elles sont en forme de « X », puis à partir d' c'est au tour de la construction du tablier de commencer, à raison de 100 mètres par mois, et dure près de deux ans afin d'assembler 973 voussoirs de 35 à 70 tonnes chacun, 63 tonnes pour ceux reposant sur les piles, le tout grâce à une poutre de lancement de 500 tonnes, construite par la firme italienne DEAL, et qui lui est restitué à la fin du chantier[2],[3],[4],[5],[6],[7].

L'assemblage commence côté Cesson afin de profiter de la configuration en cul-de-sac de cette extrémité pour acheminer les voussoirs sur le viaduc grâce à une rampe d'accès[3]. Chaque voussoir est en béton fibré ultra-haute performance, le même matériau que celui utilisé pour la façade du Mucem à Marseille[8].

En , soit environ un an après le début du chantier, 800 des 2 400 mètres du viaduc ont été construits, la pose s'accélère ensuite car le chantier atteint son rythme de croisière après une période de rodage et le tronçon rennais est plus rectiligne que le tronçon cessonnais[8],[9].

En , 1 700 des 2 400 m du viaduc sont construits, soit 70 % de sa longueur totale[10].

La pose du tablier du viaduc est achevée le [11].

Le viaduc est complètement achevé en juin 2021, bien que les essais de roulement des rames aient commencés dès janvier 2021[12]. Le confinement et la pandémie de Covid-19 en France ont entrainé un arrêt des travaux de la ligne ayant retardé de plusieurs mois sa mise en service[13].

Notes et références

  1. a b c d et e Viaduc de la ligne B du métro de Rennes sur Structurae, consulté le 23 octobre 2021.
  2. a et b « VIADUC DE RENNES », sur https://fayat.com (consulté le )
  3. a b et c « Plaquette de présentation du viaduc », sur http://www.metro-rennes-metropole.fr, (consulté le )
  4. Camille Allain, « Ligne B du métro: La construction du viaduc a commencé », sur https://www.20minutes.fr, (consulté le ).
  5. « Rennes Métropole Magazine no 28 », sur http://rennes-magazines.fr, (consulté le ), p. 30.
  6. « Rennes. Les travaux avancent pour bâtir le futur viaduc du métro », sur https://www.ouest-france.fr, (consulté le ).
  7. « Métro ligne b - La fin de grandes étapes », sur http://www.semtcar.fr, (consulté le ).
  8. a et b « EN IMAGES. Le métro de Rennes déroule son viaduc », sur https://www.ouest-france.fr, (consulté le )
  9. « Ligne b du métro : un tiers du viaduc déjà construit », sur https://www.ouest-france.fr, (consulté le ).
  10. « Le chiffre de la semaine : 70 », sur http://www.metro-rennes-metropole.fr, (consulté le )
  11. « Le chiffre de la semaine : 100 », sur http://www.metro-rennes-metropole.fr, (consulté le ).
  12. Jérôme Gicquel, « Rennes : Une rame a pour la première fois roulée sur le viaduc de la ligne B », sur https://www.20minutes.fr, (consulté le )
  13. Ouest-France, « Rennes. Ligne B du Métro : ouverture reportée au printemps 2021 », sur Ouest-France.fr, (consulté le )

Voir aussi

Bibliographie

  • Michel Bousquet et Luc Defaucheux, « Le viaduc du métro de Rennes Métropole : Appuis et préfabrication des voussoirs », Travaux, no 932,‎ , p. 34-39 (lire en ligne)

Articles connexes

Liens externes