Viaduc de Holborn

Viaduc de Holborn
Viaduc de Holborn
Royal Procession under the Holborn Valley Viaduct, 1869 ILN.jpg
Présentation
Type
Architecte
William Haywood (en)
Ingénieur
Construction
Longueur
430 m
Franchit
A201 (en), Farringdon Street ()
Patrimonialité
Monument classé de Grade II ()
Localisation
Adresse
Coordonnées
51° 31′ 02″ N, 0° 06′ 18″ O
Viaduc de Holborn photographié en 2005.
Une procession royale sous le viaduc de Holborn en 1869.
Plan de Holborn Viaduct

Holborn Viaduct est un pont routier à Londres et le nom de la rue qui le traverse. Il relie Holborn, via Holborn Circus, à Newgate Street, dans le quartier financier de la Cité de Londres, en passant par Farringdon Street et la rivière Fleet souterraine. Le viaduc enjambe la colline escarpée de Holborn et la vallée de la rivière Fleet. L'arpenteur de la ville, William Haywood, était l'architecte et l'ingénieur était Rowland Mason Ordish [1].

Description

Il a été construit entre 1863 et 1869, dans le cadre des améliorations de la vallée de Holborn, qui comprenaient un programme de travaux publics qui, pour un coût de plus de 2 millions de livres sterling (plus de 186 livres sterling) en 2015), l'amélioration de l'accès à la ville depuis le West End, avec une meilleure circulation et distribution autour du nouveau Holborn Circus, la création de la rue Queen Victoria, la reconstruction du pont Blackfriars, l'ouverture de la section Embankment dans la ville, le prolongement de la rue Farringdon comme chemin Farringdon et les voies ferrées associées avec la gare de Farringdon et la gare de Ludgate Hill. Il a été inauguré par la reine Victoria en même temps que l'inauguration des autres voies de circulation avec une procession formelle d'entraîneur le [2].

Le viaduc a effectué une approche plus horizontale sur la traversée de cette section de la vallée Holborn / Fleet d'est en ouest, de l'autre côté de la rue Farringdon. Auparavant, cela impliquait une circulation tirée par des chevaux qui devait descendre de High Holborn le long de la rue Charterhouse jusqu'au petit pont Holborn, traversant la rivière Fleet qui avait été poncée entre Ludgate Circus et ce croisement en 1734 pour monter de l'autre côté en utilisant Snow Hill ; [3] c'était un des premiers autoponts modernes dans le centre de Londres [4].

La gare de Holborn Viaduct, ouverte en 1874, était à l'extrémité est, et a été remplacée en 1990 par la gare de St. Paul's Thameslink (rebaptisée plus tard City Thameslink).

En 1882, le viaduc abrite la première centrale électrique au charbon au monde, la Edison Electric Light Station.

Notes et références

  1. Curl, « Ordish, Rowland Mason », A Dictionary of Architecture and Landscape Architecture, Encyclopedia.com (consulté le 29 juin 2012)
  2. ‘The Queen’s Visit to the City. Opening of Blackfriars Bridge and Holborn Viaduct’ The Bedfordshire Mercury, 13 November 1869, p. 7. Retrieved 30 December 2018.
  3. 'The Farringdon Wards of the City of London a ... history' pp. 2–10, by Tony Sharp, London 2002 « Engineering timelines – Holborn Viaduct » (consulté le 20 mars 2013)
  4. "A Dictionary of London", by Henry A Harben, published 1918, http://www.british-history.ac.uk/report.aspx?compid=63171