ViàGrandParis

ViàGrandParis
Image illustrative de l’article ViàGrandParis

Création (Télif)
(viàGrandParis)
Disparition
Propriétaire Franciliennes TV (Groupe SECOM et Le Figaro)
Slogan « La télévision de tous les Franciliens »
Langue Français
Pays Drapeau de la France France
Statut Généraliste locale privée
Ancien nom Télif (2004-2017)
Chaîne sœur Chaînes Vià
Site web viagp.tv
Diffusion
Numérique TNT : Canal 34 en IdF
Câble Numericable : Canal no 468 en IdF
IPTV Bbox TV : Chaine no 405
Freebox TV : Chaine no 904
La TV d'Orange : Chaine no 345
SFR : Chaine no 468
Aire Blason Île-de-France moderne 1.svg Île-de-France

ViàGrandParis, anciennement Télif, acronyme de la Télévision Île-de-France, était une chaîne de télévision d'information locale et de proximité axée sur la région Île-de-France. La chaîne faisait partie du Réseau « vià » qui regroupe 22 chaînes locales[1] de métropole et d'outre-mer, dont ViàOccitanie et ViàLMtv Sarthe, ViàAngers, ViàMoselle TV et ViàATV.

Histoire de la chaîne

De 1996 à 2000, Télessonne, TVFil 78 et VOTV ont co produit une émission hebdomadaire « Télé ouverte » diffusée sur France 3 Paris Île-de-France.

VOTV, Téléssonne et TVM Est parisien se sont partagé durant un an le canal analogique UHF 35 de l'émetteur de la tour Eiffel à la suite d'une expérience de chaîne de télévision locale hertzienne menée par le CSA en 2003 et 2004.

Sur les conseils du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, les télévisions locales d'Île-de-France se regroupent pour envisager leur avenir en commun et créent l'association Télif en décembre 2004 avec : Canal Coquelicot (Chelles/Marne-la-Vallée en Seine-et-Marne), TV Fil 78 (en Yvelines), TVM Est parisien (en Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne) et VOTV (dans le Val-d'Oise).

Des chaînes aujourd'hui disparues ont autrefois fait partie de ce partenariat: Rueil-TVRueil-Malmaison), RTVRosny-sous-Bois), Téléssonne (dans l'Essonne) et TV77 (en Seine-et-Marne).

En 2006, les différentes chaînes décident de créer Franciliennes TV SAS. Cette société s'associe à hauteur de 5% avec le Groupe NRJ pour un projet de chaîne de télévision régionale TNT en Île-de-France. Baptisé LTF (La Télévision Francilienne[2]), il devient NRJ Paris lorsque la chaîne commence à émettre le .
Le partenariat s'achève en 2011 lors du changement éditorial de NRJ Paris.

En 2015, de nouvelles chaînes prennent part à ce partenariat : Yvelines Première (Saint-Germain-en-Laye, Yvelines), Tval (Val-de-Marne) et Télif Essonne (Essonne).

Le à 19 heures, à l'occasion de son lancement sur la TNT francilienne, la chaîne change de nom pour « ViàGrandParis »[3] et est diffusée sur le canal 34[4],[5].

Les chaînes Yvelines Première et Canal Coquelicot disparaissent en 2017.

En 2018, TVM Est Parisien devient Vià93 et Télif Essonne devient Vià91.

En , la société Franciliennes TV (qui édite la chaîne viàGrandParis) est placée en redressement judiciaire[6].

En , la chaîne cesse provisoirement d'émettre et est rachetée par le Groupe SECOM et Le Figaro[7], selon la décision du tribunal de commerce de Pontoise, avec la reprise des 7 salariés sur les 11 de la chaîne et le montant du rachat est estimé à 200 000 euros.

La chaîne a été remplacée par "Museum TV Paris" le 3 juillet 2021[8].

Identité visuelle

Activités

La chaîne a pour mission de valoriser et promouvoir l’Île-de-France, ses acteurs, ses actions et son patrimoine.

Télévisions

Chaînes de télévision
Logo Chaîne Département Date de création Actionnaires
Logo tv78 yvelines.jpg
TV78 Yvelines (78) Société locale d'exploitation du câble de l'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et des communes associées (SLECANSQCA)
Vià93.jpg
vià93 Seine-Saint-Denis (93) 2018 Cinéplume
VOnews-vià95.jpg
VOnews/vià95 Val-d'Oise (95) Association VOtv
Chaînes disparues

Web-TV

Chaînes de Web-TV
Logo Chaîne Département Date de création Actionnaires
vià91 Essonne (91) 2018 Franciliennes TV
Tval logo.png
Tval Val-de-Marne (94) 2015 Conseil départemental du Val-de-Marne

Émissions

Diffusées en semaine
  • Mag des Sorties : Magazine de sorties présenté par Eva Ben-Saadi ;
  • viàGrandParisInfo : journal en boucle diffusée toutes les demi-heures.
  • viàInterview : Interview présenté par Olivier Zanetta
  • ViàMatinale : Matinale diffusée de 6H00 à 9H00
  • viàSavoir : magazine des connaissances diffusée dans la nuit. ce magazine est préparé par avec les productions audiovisuelles des universités, grandes écoles et institutions du savoir.
  • Capital Santé : le magazine santé présenté par Jean-Claude Durousseaud qui reçoit sur son plateau des professionnels de santé et des témoins pour parler de thématiques santé diverses.
  • 2 minutes pour comprendre : des capsules santé de 2 minutes présentées par Jean-Claude Durousseaud
Diffusées le week-end
  • Le Pont des Artistes : émission mensuelle, enregistrée aux Lilas, présenté par Isabelle Dhordain.
  • viàConcert : captations de concerts, enregistrée aux Lilas, diffusée en alternance avec Le Pont des Artistes.
  • viàDocu : Documentaires.
  • viàElectro : captations de concerts.
  • viàLive : captations de concerts.

Diffusion

En analogique entre 2003 et 2004, UHF 35 de l'émetteur de la tour Eiffel pendant un an à la suite d'une expérience de chaîne de télévision locale hertzienne menée par le CSA.

Jusqu'au , Télif était diffusée sur la chaîne 17 de Numericable et sur la chaîne 181 de Canalsat, la diffusion sur le canal 92 de TPS étant déjà interrompu depuis le . Depuis le lancement de NRJ Paris, cédé son canal de diffusion sur CanalSat à NRJ Paris et sur Numericable à IDF1 mais reste diffusé sur Free : canal 205, SFR neufbox : canal 339, Orange TV : canal 176 et sur Numericable sur le canal 98 en Région parisienne.

Le , après un appel à candidatures, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) a sélectionné le projet Télif en tant que service de télévision privé à vocation locale en Île-de-France pour une diffusion sur la TNT francilienne[9]. Dans un communiqué du CSA du jeudi , Télif est finalement retenu pour une diffusion dès le . Celle-ci n'arrivera finalement que le .

Chacune des chaînes partenaires de Télif continue à diffuser ses programmes sur son canal local ainsi que sur son site Internet respectif.

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes