Vers rhopaliques

Vers rhopaliques

Un poème en vers rhopaliques est un poème dont le premier vers ne possède qu'une syllabe et les vers suivants une syllabe de plus que le vers précédent (le poème forme un triangle).

Éventuellement, à partir d'un certain point, les vers qui se suivent ont chacun une syllabe de moins que le précédent, jusqu'à ce qu'on n'ait qu'une seule syllabe (le poème forme un losange).

Exemples :

Tes
Attraits
Pour jamais
Belle Elmire
M'ont su séduire.
Sous ton doux empire :
Content quand je te vois,
Mon ardeur pour toi
Est extrême
De même
Aime-
Moi

-- Charles-François Panard

Tous
Jaloux
Sont des fous
Que je blâme :
Fi d'une flamme
Qui nous ronge l'âme !
Fais, mon cher, comme moi
Pour braver la loi
D'une amante
Changeante,
Chante,
Bois.

Voir aussi

Liens externes