Vedette-torpilleur

Vedettes lance-torpilles de la Royal Navy en retour de patrouille en juin 1944.

Une vedette lance torpilles est un type de petit bateau torpilleur caractérisé par une vitesse élevée, et une grande puissance de feu pour un très léger déplacement. Ces qualités sont obtenues au détriment de la protection, pas de blindage, et d'une très faible autonomie à la mer.

Ces navires sont aussi connus sont le nom de MTB d'après leur appellation Motor Torpedo Boat. Ils sont utilisés dans la Royal Navy, la Marine royale norvégienne, la Marine royale canadienne et l'United States Navy.

Histoire

Le CMB no 4 de la Royal Navy au Imperial War Museum en 1920. Il opéra contre la marine soviétique en 1919 durant la guerre d'indépendance de la Lettonie lors d'un raid sur Kronstadt.
Vedette lance-torpilles en Méditerranée.

Les vedettes lance-torpilles ont été conçues pour naviguer avec de bonnes qualités manœuvrières à très grandes vitesses pour s'approcher des bâtiments ennemis et lancer leurs sur eux leurs torpilles. Ces bateaux ne disposant d'aucun blindage, leurs protections contre les tirs ennemis étaient leur vitesse et leur manœuvrabilité.

Les Britanniques et les Italiens ont commencé à développer ce type de navire au début du XXe siècle. Les vedettes lance-torpilles italiennes étaient appelées MAS (Motoscafo Armato Silurante). C'étaient de petites unités dont le déplacement allait de 20 à 30 tonnes.

Les vedettes lance-torpilles britanniques de la Première Guerre mondiale étaient aussi de petites unités avec un déplacement de seulement 15 tonnes, connues sous l'appellation Coastal Motor Boats.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les Allemands développèrent le Schnellboot, ainsi que les Alliés, les Patrolboat américains et les Motor Torpedo Boat britanniques. Les vedettes lance-torpilles soviétiques étaient appelés торпедные катеры (torpyedniye katyery ; "coupeurs de torpilles", souvent abrégés en TKA). Les vedettes lance-torpilles roumains étaient connus sous le nom de vedete torpiloare ("bateaux rapides à torpilles").

Les dernières vedettes lance-torpilles en service dans la Royal Navy furent les deux unités de la classe MTB Brave, en 1958. Construites par les chantiers Vosper, elles se nommaient Brave Borderer et Brave Férocity. Propulsées par des turbines à gaz, elles pouvaient atteindre 50 nœuds. Très coûteuses à construire et à entretenir, la série s'est limitée à seulement deux vedettes.

Voir aussi

Notes et références


Filmographie