Valse lente (Tailleferre)

Valse lente (Tailleferre)

Valse lente
Image illustrative de l’article Valse lente (Tailleferre)
Camille Claudel, La Valse (1893).

Genre musique instrumentale
Musique Germaine Tailleferre
Effectif Piano
Durée approximative Entre une minute 35 secondes et deux minutes
Dates de composition 1928

La valse lente est une pièce pour piano de Germaine Tailleferre, l'un de ses morceaux les plus joués.

Histoire

Cette valse mélancolique est composée en 1928, dédiée à Henri Sauguet, dans un ensemble intitulé Deux Valses.

Elle est insérée dans le ballet Paris-Magie de 1948. À ce titre, elle est publiée dans la transcription pour deux pianos du ballet.

Elle est enfin republiée pour piano seul en 1963, dans la partition Deux pièces pour piano[1],[2].

Le pianiste Aldo Ciccolini en dit : « Que de raffinement dans ce morceau ; c'est l'élégance française, les parfums français, le champagne, un peu de tout ça. On y trouve des accords merveilleux d'ambiguïté »[3].

Discographie

  • Jean Casadesus, Ravel, Bach, Rameau..., EMI Music France, 1996.
  • Josephine Gandolfi, La Musique de Germaine Tailleferre II, Helicon Records, 1999.
  • Cristina Ariagno, Tailleferre : musique pour piano, harpe, chant, Nuova Era internazionale, 2000.
  • Matthias Veit, 85 piano miniatures, TXYXart, 2012.
  • Aldo Ciccolini, 13 Valses, La Dolce Volta, 2013.
  • Alexandre Tharaud, Autograph, Erato, 2013.

Notes

  1. Georges Hacquard, Germaine Tailleferre, la Dame des Six, L'Harmattan, 1999, p. 257, 260 et 261.
  2. Germaine Tailleferre, Valse lente, site de la bibliothèque nationale de France.
  3. Livret du CD 13 valses, La Dolce Volta, 2013, p. 13.