Véronique Kilumba Nkulu

Véronique Kilumba Nkulu
Fonctions
Vice-ministre congolaise de la Santé publique, de l'Hygiène et de la Prévention

(1 an, 8 mois et 16 jours)
Président Félix Tshisekedi
Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge
Gouvernement Lukonde
Prédécesseur Albert Mpeti Biyombo
Biographie
Nom de naissance Kilumba Nkulu Véronique
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Kamina, République démocratique du Congo
Nationalité Drapeau de la république démocratique du Congo Congolaise
Parti politique PND (Parti National pour la Démocratie et le Développement)
Enfants 4 enfants

Véronique Kilumba Nkulu

Véronique Kilumba Nkulu, née le à Kamina, est une femme politique congolaise (RDC), membre du parti politique du Parti National pour la Démocratie et le Développement (PND en sigle) et membre du gouvernement Lukonde.

Biographie

Née le à Kamina dans la province du Haut-Lomami, Véronique Kilumba est détentrice d’un diplôme de graduat Infirmière A1 et d’un diplôme de licence en science criminologique, option analyse criminologique.

Ancienne première vice coordonnatrice de la Société civile Cadre de concertation du Haut-Lomami ; Coordonnatrice de la Synergie des organisations, initiatives et associations féminines (SOIAF) ; Présidente de l’ONG AFEDEPE (Action des Femmes pour le Développement et la protection des Enfants)[1] ; experte locale en gestion, prévention et résolution pacifique des conflits ; experte en leadership et dans le genre ; Présidente de la task force communication de la province du Haut-Lomami et Présidente du conseil provincial des ONG de la santé (CPOS).

Elle a consacré sa vie à lutter pour de nombreuses causes telles que : les droits de la femme et de l’enfant, où elle a eu à construire une cellule carcérale femme à la prison de Kamina avec le financement de la MONUSCO et plaider pour la libération des enfants mineurs en conflit avec la loi; l’alphabétisation de petits groupes de mamans à Kamina et dans les villages périphériques ; sensibilisation de la population du Haut-Lomami sur le VIH/SIDA et les violences sexuelles et celles basées sur le genre ; dépistage et prise en charge psycho-sociale et sanitaire des personnes vivant avec VIH.

Depuis 2015, elle décide de faire la politique active où elle a évolué comme Fédérale provinciale[Quoi ?] du parti PND (Partie National pour la Démocratie et le Développement) en tant que femme battante pour la cause de la population dans la province du Haut-Lomami.

Le 12 avril 2021, elle est nommée vice-ministre de la Santé publique, de l'Hygiène et de la Prévention du gouvernement Lukonde sous la présidence de Félix Tshisekedi[2].

En , Moïse Katumbi annonce sa candidature à l'élection présidentielle prévue pour 2023. Katumbi annonce aussi le départ de son parti, Ensemble pour la République, de l'Union sacrée, la coalition gouvernementale qui soutient le président Tshisekedi. Proche de Katumbi et membre de la coalition de ce dernier, Kilumba Nkulu quitte le gouvernement Lukonde[3].

Vie privée

Véronique Kilumba Nkulu est veuve et mère de famille avec quatre enfants.

Notes et références

  1. SHRDC_NYK_P_Semaine13_Veronique KILUMBA_SWA (lire en ligne)
  2. « RDC: la liste complète du nouveau gouvernement congolais », sur La Libre Afrique, (consulté le )
  3. Patient Ligodi, « RDC: trois ministres quittent le gouvernement après la candidature de Katumbi », Radio France internationale,