Urnieta

Urnieta
Escudo de Urnieta (Guipúzcoa).svg
Image dans Infobox.
Nom officiel
(eu) Urnieta
Géographie
Pays
Communauté autonome
Province
Comarque
Chef-lieu
Urnieta ()
Superficie
22,4 km2
Altitude
15 m, 820 m
Coordonnées
43° 14′ 49″ N, 1° 59′ 30″ O
Gipuzkoa municipalities Urnieta.JPG
Démographie
Population
6 185 hab. ()
Densité
276,1 hab./km2 ()
Gentilé
Urnietar
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Jorge Segurado () (depuis le )
Identité
Langue officielle
Identifiants
Code postal
20130
INE
20072
Site web
Prononciation

Urnieta[1] est une commune du Guipuscoa dans la communauté autonome du Pays basque en Espagne.

La commune fait partie de l'Eurocité basque Bayonne - San Sebastian.

Toponymie

Le toponyme Urnieta est formé du suffixe -eta, typique de la toponymie basque et signifiant lieu de, uni au mot urni de signification inconnue. Il existe en Navarre une ville nommée Urniza, où ce même mot est uni au suffixe -(t)za, aussi typiquement basque et qui indique l'abondance. Toutefois dans les deux cas la signification de Urni n'est pas du tout claire, puisque ce mot n'existe pas dans la langue basque actuelle. Cela étant, on a de multiples théories à ce sujet.

La plus répandue actuellement est une dérivation du nom du village de Burnieta, du mot burni qui signifie fer en basque, et dont le toponyme signifierait donc lieu avec fer. Cette hypothèse a été proposée par Justo Gárate et a eu, entre autres, le soutien de Julio Caro Baroja[2]. Elle a toutefois été rejetée par un autre philologue prestigieux, Koldo Mitxelena[3], qui a démontré que burni est une variante moderne de burdin et que ce mot est généralement celui qui apparaît toujours dans les composés toponymiques du mot fer. On ne peut pas non plus justifier une relation étroite entre Urnieta et le mot fer, puisqu'il n'y a pas de certitude de l'existence de veines de ce minéral à Urnieta, et bien que le village ait eu une importante forge, celle-ci était située loin de son centre, dans l'actuelle Lasarte-Oria.

D'autres ont cherché à mettre en rapport le nom du village avec ur (eau). De nombreux auteurs du XIXe siècle (Sebastián Miñano, Juan Ignacio Iztueta, Nicolás de Soraluce, etc.) répètent l'hypothèse que le nom Urnieta était une déformation de Uroneta, terme qui signifie lieu de bonnes eaux. Ce nom serait dû au fait que sur le territoire d'Urnieta abondent les sources et ruisseaux. Bien que cette explication ne soit pas insensée, elle appartient plutôt au terrain des étymologies populaires qu'à celui des études philologiques sérieuses.

D'autres étymologies ont été cherchées pour le nom du village, comme le commente Teresa Amuategi dans son livre sur l'Urnieta, paraje de terrenos ondulados de lur uhin-eta : lieu abondant dans des collines ou hauteurs de muino-eta, ou bien d'autres en rapport avec la condition d'Urnieta comme halte sur le chemin dans une des voies médiévales secondaires du Chemin de Saint Jacques.

Le nom s'écrit de la même manière en castillan et en basque (euskera). Le gentilé est urnietarra (en basque), commun pour les hommes et les femmes.

Personnalités liées à la commune

  • María José Sardón (1973): judoka. Neuf fois champion d'Espagne. Pratique également le sport basque de lever de pierre et sambo, discipline de lutte dont il est champion du monde en 2001.
  • José Ignacio Liceaga (1959): politicien du Partido Nacionalista Vasco. A été maire d'Urnieta (1991-1999) et sénateur d'Espagne (2000-2001).
  • José Manuel Martiarena (1946): politicien du Partido Nacionalista Vasco. a été successivement maire d'Urnieta (1979-1991), parlementaire basque (1984-86 y 1990-91), vice-conseiller de l'intérieur au gouvernement basque (1991-98), Conseiller de l'intérieur durant quelques mois (11-98/01-99) et sénateur (1999-2001).
  • Lurdes Iriondo (1937-2005): auteur-interprète et écrivain.
  • Plácido Múgica (1906-1982): prêtre et écrivain. Auteur de divers dictionnaires.

Notes et références

  1. (eu) Toponymes officiels du Pays basque de l'Académie de la langue basque ou Euskaltzaindia, avec la graphie académique actuelle ainsi l'équivalent en français ou espagnol. Autres sources: Euskal Herriko udalerrien izendegia [PDF] ou directement sur le site d'Euskaltzaindia (EODA).
  2. Julio Caro Baroja (1914-1995), anthropologue, historien, linguiste et essayiste espagnol.
  3. Koldo Mitxelena Elissalt (1915-1987), aussi connu comme Luis Michelena ou Koldobika Mitxelena, linguiste basque espagnol, personnalité éminente des études basques et l'un des artisans de la création du basque unifié.

Voir aussi

Sources

Article connexe

  • Ferme Aierdi 

Liens externes