Université Queen's de Belfast

Université Queen's de Belfast
Université Queen's de Belfast (logo).svg
Lanyon Building, Queen's University, Belfast.jpg
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
Queen's University of Belfast
Membre de
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
25 231
Effectif
1 600
Localisation
Ville
Pays
Localisation sur la carte d’Irlande
voir sur la carte d’Irlande
Red pog.svg
Cet article traite de l'université britannique, pour l'université canadienne, voir Université Queen's

L' université Queen's de Belfast (en anglais : Queen's University of Belfast, abrégé en QUB ; en irlandais Ollscoil na Ríona, Béal Feirste ; dans les deux cas, littéralement l'« Université de la Reine de Belfast ») est une université britannique située à Belfast en Irlande du Nord. Cette université fait à l'origine partie intégrante de l'université Queen's d'Irlande, créée en 1845 pour encourager l'enseignement supérieur des catholiques et des presbytériens et servir de contrepoids au Trinity College à Dublin, alors sous influence de l'Église anglicane.

Histoire

L'université Queen's

L'université Queen's est la seconde plus ancienne d'Irlande et la neuvième plus ancienne du Royaume-Uni. Ses origines remontent à la Belfast Academical Institution, fondée en 1810 et qui subsiste aujourd'hui sous le nom de Royal Belfast Academical Institution. Queen's fut fondée en tant que collège en 1845 sous le nom de Queen's College de Belfast puis fut ensuite associée au Queen's College de Cork et au Queen's College de Galway, pour former en partie la Queen's University of Ireland (1850) puis en 1880 la Royal University of Ireland. En 1908, l'Irish Universities Act a dissous cette université pour créer deux nouvelles institutions distinctes, l'université nationale d'Irlande et l'université Queen's de Belfast. Lors de son inauguration en 1849 (sous de le nom de Queen's College), l'institution comptait 23 professeurs et 343 étudiants.

Représentation au parlement

L'université Queen's de Belfast est l'une des huit universités britanniques disposant d'un siège au Parlement du Royaume-Uni, à Westminster, jusqu'à l'abolition de ce privilège en 1950. L'université est également représentée de 1920 à 1968 au Parlement d'Irlande du Nord, où elle disposait de quatre sièges.

Personnalités en lien avec l'université

Professeurs

Étudiants

Docteurs honoris causa

Liens externes

Notes et références

  1. Margaret Bryant, « Major, Edith Helen (1867–1951) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, (lire en ligne).