United States Army Air Forces

United States Army Air Forces
Image illustrative de l’article United States Army Air Forces

Création
Dissolution
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Branche United States Army
Type Force aérienne
Fait partie de Département de la Guerre des États-Unis
Ancienne dénomination United States Army Air Corps
Surnom USAAF
Guerres Seconde Guerre mondiale
Commandant historique Général Henry Harley Arnold (1941-1946)
Général Carl A. Spaatz (1946-1947)

Les United States Army Air Forces (en abrégé, USAAF ou AAF ; en traduction littérale : les « Forces aériennes de l'Armée des États-Unis ») est le nom de la force aérienne des États-Unis entre 1941 et 1947. Créées le , elles succèdent à l'United States Army Air Corps (en abrégé, l’USAAC ; en traduction littérale, le « corps aérien de l'Armée des États-Unis »).

Elles laissent ensuite place à l'United States Air Force, le .

Généralités

Cette évolution dans les termes utilisés pour désigner l'Armée de l'air américaine permet de constater son émancipation progressive par rapport à l'Armée de terre. En effet, au début du XXe siècle, l'aviation est une arme nouvelle, et lors de la Première Guerre mondiale, elle fait partie intégrante de l'Armée de terre américaine. Ce n'est que progressivement que l'aviation gagne ses lettres de noblesse et il faut attendre quelques années pour qu'elle soit considérée comme une arme à part entière, au même titre que l'Armée de terre ou la Marine. Cela explique en partie les changements de nom que connaît l'Armée de l'air américaine.

Évolution des effectifs

Affiche de recrutement des USAAF.

Au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale en Europe en , le United States Army Air Corps comptait seulement 20 000 hommes et 2 400 avions[1] dont 800 avions de combat de première ligne dans 76 bases aériennes, incluant 21 installations majeures et dépôts[2].

Au , l'USAAF utilise 63 715 avions au total, dont 41 163 de combat, soit 2 865 B-29 Superfortress, 11 065 bombardiers lourds B-17 Flying Fortress et B-24 Liberator, 5 384 bombardiers moyens B-25 Mitchell et B-26 Marauder, 3 079 bombardiers légers A-20 Havoc et A-26 Invader, 16 799 chasseurs-bombardiers P-38 Lightning, P-39 Airacobra, P-40 Warhawk, P-47 Thunderbolt, P-51 Mustang et P-61 Black Widow, 1 971 avions de reconnaissance et d'observation.

L'effectif est de 2,25 millions d'hommes et de femmes, dont 368 000 officiers et sous-officiers (pilotes, copilotes, navigateurs) et 1,88 million d’hommes du rang (mitrailleurs, radio-bombardiers, mécaniciens d'aéronefs, rampantsetc.).

Catégorie d'avions Date de l'effectif maximal
Total général 12 297 33 304 64 232 72 726 63 715 (79 908)
Avions de combat 4 477 11 607 27 448 41 961 41 163 (43 248)
Bombardiers B-29 lourds - 3 91 977 2 865 (2 865)
Bombardiers lourds 288 2 076 8 027 12 813 11 065 (12 919)
Bombardiers moyens 745 2 556 4 370 6 189 5 384 (6 262)
Bombardiers légers 799 1 201 2 371 2 980 3 079 (3 338)
Chasseurs 2 170 5 303 11 875 17 198 16 799 (17 725)
Reconnaissance 475 468 714 1 804 1 971 (2 009)
Avions de support 7 820 21 697 36 784 30 765 22 552 (41 667)
Transports 254 1 857 6 466 10 456 9 561 (10 456)
Entraînements 7 340 17 044 26 051 17 060 9 558 (27 923)
Communications 226 2 796 4 267 3 249 3 433 (4 267)
Source : Army Air Forces Statistical Digest (World War II), Table 84.

Organisation

Affiche de recrutement des USAAF représentant un B-17 Flying Fortress.

Les seize forces aériennes

Autres commandements

Cocardes

Théâtres d'opérations

Position des aérodromes utilisés par l'USAAF en Europe de l'Ouest le .

Principaux commandants

  • Henry Harley Arnold : chef d'état-major de 1941 à 1946. Deviendra le seul « général de l'Air Force » en 1949.
  • Carl A. Spaatz : chef d'état-major de 1946 à 1947. Premier chef d'état-major de la nouvelle US Air Force en 1947.
  • James H. Doolittle : responsable du raid sur le Japon qui porta son nom en 1942. Il prendra par la suite le commandement de différentes forces aériennes (13e, 15e, 8e)
  • Nathan F. Twining : commandant de différentes forces aériennes (13e, 15e et 20e) durant la guerre.
  • Claire Lee Chennault : commandant la 14e force aérienne de 1943 à 1946.
  • Ira C. Eaker : commandant la 8e force aérienne en 1942.
  • Lewis Hyde Brereton : commandant la 9e force aérienne de 1942 à 1944.
  • William E. Kepner  : commandant la 8e force aérienne de 1944 à 1945.
  • Howard C. Davidson

Aviateurs célèbres

Notes et références

  1. (en) « Evolution of the Department of the Air Force », Air Force History Support Office (consulté le 13 mars 2010) (voir archive).
  2. (en) Robert Futrell, USAF Historical Study No. 69: Development of AAF Base Facilities in the United States, 1939-1945, Air Force Historical Research Agency, , p. 2-7.

Annexes

Bibliographie

  • (en) Martin W. Bowman, USAAF handbook 1939-1945, Stackpole Books, (réimpr. The History Press Ltd - 2003) (ISBN 978-0-8117-1822-6 et 978-0-7509-3176-2).

Articles connexes

Liens externes