Unione Sportiva Lecce

US Lecce
Logo du US Lecce
Généralités
Nom complet Unione Sportiva Lecce
Surnoms Giallorossi, Salentini, Lupi
Noms précédents Sporting Club Lecce
Fondation
Statut professionnel Depuis 1910
Couleurs Jaune et Rouge
Stade Stade Via del Mare
(36 285 places)
Siège Via Templari, 11
73100 Lecce
Championnat actuel Serie A
Président Drapeau : Italie Enrico Tundo
Entraîneur Drapeau : Italie Fabio Liverani
Joueur le plus capé Drapeau : Italie Michele Lorusso (418)
Meilleur buteur Drapeau : Italie Anselmo Bislenghi (87)
Site web www.uslecce.it
Palmarès principal
National[1] Serie B (2)
Serie C (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat d'Italie de football 2019-2020
0

L'US Lecce (officiellement Unione Sportiva Lecce) est un club italien de football fondé le et basé à Lecce. Il joue en Serie A en 2019-2020. L'équipe a gagné une Coppa Ali della Vittoria en 2010 et une Coupe nationale de Serie C en 1976.

Le club qui dispute ses matches à domicile au stade Via del Mare de Lecce (inaugurée en 1966, l'installation sportive peut recevoir jusqu'à 33 876 spectateurs) est présidé par Enrico Tundo et est entraîné par Fabio Liverani. Il a obtenu le retour en Serie A pour la saison 2019-2020.

Le club de Lecce bénéficie d'un fort soutien populaire dans toute la province de Lecce et dans la région du Salento.

Repères historiques

Naissance et débuts du club

Le club est fondé le sous le nom de Sporting Club Lecce. Le premier président du club est Franco Marangi. Le club fusionne le avec les clubs locaux de la Juventus et du Gladiator et adopte alors le nom d'Unione Sportiva Lecce et, à partir de 1929, l'US Lecce sera vêtue de ses mythiques couleurs : giallorosse (jaune et rouge). La même année 1929 verra l'US Lecce être promue pour la première fois de son histoire en Serie B à la suite d'une double rencontre (2 - 2 et victoire de Lecce 3 - 1). Le club interrompt ses activités entre 1932 et 1936 puis lors de la saison 1943-1944.En 1966, l'US Lecce qui jouait jusqu'alors dans le Stade Carlo Pranzo (du nom d'un jeune Leccese mort pendant la Première Guerre mondiale), s'installe dans son antre mythique : le stade Via del Mare. Ce stade sera inauguré par un match amical entre les Giallorossi et le Spartak Moscou. Le stade Via del Mare aura l'occasion de recevoir le grand Santos de Pelé lors d'un match amical qui a lieu le 24 juin 1967.

Les débuts en Serie A (1985)

Lecce remporte le championnat (à égalité avec Pise) de Serie B 1984-85 en totalisant 50 points en 38 matches. Le club de Lecce débute en Serie A en 1985-86[2]. La première année en Serie A coïncide avec le retour à Lecce du champion du Monde 1982, Franco Causio. Pedro Pasculli arrive à Lecce où il jouera sept saisons, jusqu'en 1992. Il gagnera la Coupe du monde 1986, faisant partie de l'équipe d'Argentine dont Diego Armando Maradona était le capitaine. Il sera un élément fondamental du club pendant plusieurs années. Très apprécié par les supporters de Lecce, une chanson lui était destinée, PedroPablo, PedroPablo. Aujourd'hui encore Pasculli reste un joueur symbole du club.[réf. souhaitée] En arrivant dernière, Lecce est contrainte de redescendre en Serie B. Mais à l'avant-dernière journée de championnat, l'équipe giallorossa réussit l'exploit de battre l'AS Rome au Stade olympique sur le score de 3 à 2; cette défaite coûtera le Scudetto aux Romains.

Le retour des Salentini en Serie A (1988)

Deux ans après leur première saison, les joueurs de Lecce reviennent en Serie A avec à leur tête le mythique entraîneur romain Carlo Mazzone. Francesco Moriero sera révélé en cette saison 1987-88, commençant sa brillante carrière dans sa ville natale. Le retour en Serie A sera marqué par une très encourageante 9e place qui permettra à Lecce de se maintenir dans l'élite. Dans cette équipe très équilibrée on verra évoluer Antonio Conte, futur joueur de la Juventus. La saison suivante, les joueurs de Mazzone finiront à la 14e place et se maintiendront pour une nouvelle fois en Serie A. L'année suivante, avec Zbigniew Boniek aux commandes, l'US Lecce subira de nouveaux le triste sort de la rétrogradation.

Le difficile début des années 90 entre Serie B et Serie C

De la saison 1991-92 à la saison 1995-96 l'US Lecce ne connaîtra aucun succès probant et sera en constante difficulté sportive venant et allant entre la Serie B et la Serie C. La saison 1993-94 verra l'US Lecce en Serie A, mais au terme de cette année sportive, le retour dans la division mineure sera direct et sans appel, voyant l'US Lecce terminer dernière. L'année suivante, l'équipe salentine sera de nouveau malmenée et terminera dernière de Serie B.

La renaissance et le retour en Serie A (1995-1998)

Supporters de l'US Lecce en 2010

Après une saison pleine en 1995-96, le Lecce de Giampiero Ventura revient en Serie B. La saison suivante sera marquée par une nouvelle montée dans la division supérieure pour accéder en Serie A. Le 15 juin 1997, grâce à une victoire contre Cesena 3 à 0, l'US Lecce retourne parmi l'élite du Calcio. Pour la saison 1997-98, l'US Lecce se présente avec un jeune entraîneur qui sera reconnu plus tard, Cesare Prandelli. L'équipe est profondément remodelée pour s'adapter aux exigences d'une Serie A alors dominatrice dans toute l'Europe. Les nouvelles recrues sont nombreuses : Dejan Govedarica, Nenad Sakić, le grand joueur romain Giuseppe Giannini et le Français Jean-Pierre Cyprien. Malgré ces recrues et un jeu alléchant, l'US Lecce ne parviendra pas à se maintenir, arrivant avant-dernière, ne dépassant que le Napoli.

Entre Serie A et Serie B (1998-2012)

L'organigramme du club sera pourtant considérablement enrichi et l'arrivée de Pantaleo Corvino comme directeur sportif aura des conséquences particulièrement positives pour l'US Lecce pendant plusieurs années. Le retour en Serie A est d'ailleurs obtenu directement la saison suivante (1998-1999) avec une saison merveilleuse de Giuseppe Giannini.

Lors de l'été 1999, Lecce engage l'entraîneur émergent Alberto Cavasin. Cette année-là, l'équipe arrivera onzième du championnat de Serie A, en étant composée de joueurs de grande valeur tels que Cristiano Lucarelli qui marquera 15 buts, David Sesa, le milieu de terrain Francisco Lima ou le gardien de but Antonio Chimenti. Pendant la saison 2000-2001, les Salentins parviendront à battre l'Inter au stade San Siro alors composée de Ronaldo, Youri Djorkaeff, ecc. Ils se maintiennent en arrivant 14°. Ils parviennent donc à se maintenir pour la deuxième année consécutive.

L'équipe a été en Serie B pour sa deuxième saison en 2007-2008 et est remontée en Serie A depuis les play-offs mais redescend en Serie B dès l'année suivante. Pour la saison 2009-2010 l'US Lecce a milité en Serie B et est remontée en Serie A. Il n'a fallu qu'un 0-0 de Lecce face à Sassuolo pour assurer sa promotion. En 2012 la justice sportive italienne condamne le Lecce à être relégué en Lega Pro Prima Divisione à la suite d'un scandale de matches truqués en 2010.

Les années en Serie C (2012-2018)

De 2012 à 2018, Lecce vit des années de grandes déceptions, caractérisées par des tentatives infructueuses de promotion en Serie B. En 2012-2013 l'équipe perd la finale des barrages contre Carpi et en 2013-2014, Lecce, avec l'attaquant Fabrizio Miccoli perd la finale des barrages contre Frosinone. Après avoir raté la qualification pour les play-offs en 2014-2015, la saison suivante Lecce perd la demi-finale des barrages contre Foggia et en 2016-2017 les quarts de finale des play-offs contre l'Alexandrie (aux tirs au but).

Le retour à l'élite (2018-2019)

En avril 2018, Lecce bat Paganese sur le score de 1 à 0 et remporte le championnat de la Serie C Groupe C. Ce score propulse Lecce officiellement en Serie B suite à l'excellent travail du coach Fabio Liverani et de la direction du club. En 2018-2019, Lecce réalise une excellente entrée en matière dans la compétition en se hissant dans le top 5 dès les premières journées. Grâce aux performances du club tout au long de la saison, Lecce est promu en Serie A à l’issue du dernier match.

Palmarès

Palmarès

Palmarès de l'US Lecce
Compétitions nationales Compétitions régionales
  • Serie B (D2) :
    • Champion (1) : 2010.
    • Vice-champion (2) : 1985, 2019
  • Serie C (D3) :
    • Champion (3) : 1946, 1976 et 2018.
    • Vice-champion (1) : 2013.
  • Serie C1 (D3) :
    • Champion (1) : 1996.
    • Vice-champion (1) : 1953.
  • Coppa Italia Serie C :
    • Vainqueur (1) : 1976.
    • Finaliste (1) : 1974.
  • Coupe anglo-italienne semi-professionnelle :
    • Vainqueur (1) : 1976.

L'équipe espoir a par ailleurs gagné deux fois le Championnat italien (2003 et 2004) et la Coupe nationale (2002 et 2005) qui ont conféré à l'US Lecce une réputation d'équipe formatrice performante au début des années 2000.

Grandes victoires

Trajectoire en championnats

Records individuels

Plus grand nombre d'apparitions sous le maillot du club
# Nom Matches Dates
1 Drapeau : Italie Michele Lorusso 418 1970-1983
2 Drapeau : Uruguay Guillermo Giacomazzi 316 2001-2007, 2008-2013
3 Drapeau : Italie Carmelo Miceli 291 1977-1987
4 Drapeau : Italie Ruggero Cannito 249 1975-1984
5 Drapeau : Italie Giuseppe Materazzi 228 1968-1975
Meilleurs buteurs de l'histoire du club
# Nom Buts Dates
1 Drapeau : Italie Anselmo Bislenghi 87 1950-1955
2 Drapeau : Italie Franco Cardinali 67 1948-1953, 1955-1956
3 Drapeau : Italie Pietro De Santis 57 1945-1948, 1951-1953, 1955-1957
4 Drapeau : Uruguay Ernesto Chevantón 54 2001-2004, 2010-2011, 2012-2013
5 Drapeau : Argentine Pedro Pasculli 53 1985-1992

Identité du club

Changements de nom

Affluences

Affluences de l'US Lecce depuis la saison 1962-1963[3]
Stade Via del Mare

Supporters célèbres

Joueurs et personnalités du club

Entraîneurs

Voici la liste des entraîneurs de Lecce depuis 1927[5].

  • Luigi Ferrero– 1927–28
  • Ferenc Plemich– 1928–30
  • Pietro Piselli– 1930–31
  • Ferenc Molnár– 1931
  • Calò– 1934–35
  • Ferenc Plemich– 1936–37
  • Harpad Hajos– 1937–38
  • Giobatta Rebuffo– 1938–39
  • Alferio Cubi– 1939–41
  • Ferenc Plemich– 1941–42
  • Giovanni Degni– 1942–44
  • Luigi Indrizzi– 1944–45
  • Ferenc Hirzer– 1945
  • Ferenc Plemich– 1945–46
  • Giovanni Brezzi– 1946–47
  • Raffaele Anguilla– 1947
  • Ercole Dossena– 1947–48
  • Raffaele Costantino– 1948
  • Mario Magnozzi– 1948
  • Ferenc Plemich– 1948–49
  • Raffaele Costantino– 1949
  • Cesare Migliorini– 1949–50
  • Italo Paterno– 1950
  • Giovanni Brezzi– 1950–51
  • Virgilio Levratto– 1951–52
  • Pietro Magni – 1952–53
  • Giovanni Degni– 1953
  • Gino Vianello– 1953–54
  • Raffaele Costantino– 1954–55
  • Euro Riparbelli– 1955
  • Carmelo Russo– 1955–56
  • Cesare Gallea– 1956
  • Ambrogio Alfonso– 1956–58
  • Ugo Starace– 1958
  • Gino Vianello– 1958–59
  • Ambrogio Alfonso– 1959–60
  • Dino Bovoli– 1960–62
  • Ulisse Giunchi– 1962
  • Piero Andreoli– 1962–64
  • Ambrogio Alfonso– 1964–65
  • Gino Vianello– 1965–66
  • Luigi Soffrido– 1966
  • Ambrogio Alfonso– 1966–67
  • Gianni Seghedoni– 1967–68
  • Ottorino Dugini– 1968
  • Eugenio Bersellini– 1968–71
  • Giuseppe Corradi– 1971–73
  • Maino Neri– 1973
  • Giacomo Losi– 1973–74
  • Nicola Chiricallo– 1974–76
  • Antonio Renna– 1976–77
  • Lamberto Giorgis– 1977–78
  • Pietro Santin– 1978–79
  • Bruno Mazzia– 1979–81
  • Gianni Di Marzio– 1981–82
  • Mario Corso– 1982–83
  • Eugenio Fascetti– 1983–86
  • Pietro Santin– 1986
  • Carlo Mazzone– 1986–90
  • Zbigniew Boniek– 1990–91
  • Alberto Bigon– 1991
  • Aldo Sensibile– 1991–92
  • Alberto Bigon– 1992
  • Bruno Bolchi– 1992–93
  • Nedo Sonetti– 1993–94
  • Rino Marchesi– 1994
  • Piero Lenzi– 1994
  • Luciano Spinosi– 1994–95
  • Edoardo Reja– 1995
  • Giampiero Ventura– 1995–97
  • Cesare Prandelli– 1997
  • Angelo Pereni– 1997–98
  • Nedo Sonetti– 1998–99
  • Alberto Cavasin– 1999–02
  • Delio Rossi– 2002–04
  • Zdeněk Zeman– 2004–05
  • Angelo Gregucci– 2005
  • Silvio Baldini– 2005–06
  • Roberto Rizzo– 2006
  • Zdeněk Zeman– 2006
  • Giuseppe Papadopulo– 2006–08
  • Mario Beretta– 2008–09
  • Luigi De Canio– 2009–2011
  • Eusebio Di Francesco– 2011
  • Serse Cosmi– 2011–2012
  • Franco Lerda– 2012–2013
  • Antonio Toma– 2013
  • Elio Gustinetti– 2013
  • Francesco Moriero– 2013
  • Franco Lerda– 2013–2014
  • Dino Pagliari– 2014–2015
  • Alberto Bollini– 2015
  • Antonino Asta– 2015
  • Piero Braglia– 2015–2016
  • Pasquale Padalino - 2016-2017
  • Roberto Rizzo - 2017
  • Fabio Liverani - 2017-present

Effectif actuel 2019-2020

No. Nat. Position Nom du joueur
2 Drapeau de l'Italie D Davide Riccardi
3 Drapeau de la Colombie D Brayan Vera
4 Drapeau de l'Italie M Jacopo Petriccione
5 Drapeau de l'Italie D Fabio Lucioni
7 Drapeau de l'Italie D Giulio Donati
8 Drapeau de l'Italie M Marco Mancosu (capitaine)
9 Drapeau de l'Italie A Gianluca Lapadula (prêté par Genoa)
10 Drapeau de l'Italie A Filippo Falco
11 Drapeau de l'Ukraine M Yevhen Shakhov
13 Drapeau de l'Italie D Luca Rossettini
14 Drapeau de l'Italie M Alessandro Deiola (prêté par Cagliari)
16 Drapeau de l'Italie D Biagio Meccariello
17 Drapeau du Brésil A Diego Farias (prêté par Cagliari)
18 Drapeau de l'Italie M Riccardo Saponara (prêté par Fiorentina)
No. Nat. Position Nom du joueur
21 Drapeau du Brésil G Gabriel
22 Drapeau de l'Italie G Mauro Vigorito
27 Drapeau de l'Italie D Marco Calderoni
29 Drapeau de l'Italie D Andrea Rispoli
30 Drapeau du Sénégal A Khouma Babacar (prêté par Sassuolo)
32 Drapeau de l'Italie A Simone Lo Faso
34 Drapeau de l'Italie Sergio Maselli
37 Drapeau de la Slovénie D Žan Majer
39 Drapeau de l'Italie D Cristian Dell'Orco (prêté par Sassuolo)
77 Drapeau de la Grèce M Panagiotis Tachtsidis
85 Drapeau de la république démocratique du Congo M Giannelli Imbula (prêté par Stoke City)
97 Drapeau de l'Italie G Gianmarco Chironi

|} | style="width:2px;" | | style="border-left:1px solid #AAA; width:3px;" | |

Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : Italie Manuel Coppola
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : Italie Luigi Sassanelli

Légende

|}

Grands joueurs du passé

Notes et références

Notes

Références

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Lecce 1985-1986, première saison en Serie A - source: http://www.wlecce.it
  3. « Historique des affluences », sur european-football-statistics.co.uk
  4. WLecce.it links
  5. « Dati storici », wLecce.it (consulté le 18 décembre 2008)

Liens externes