Union sportive blanzynoise

US Blanzynoise
Logo du US Blanzynoise
Généralités
Nom complet Union sportive blanzynoise Féminines 71 Sud Bourgogne
Surnoms Les Bleues
Noms précédents US Blanzy Féminines
(jusqu'en 2014)
Fondation 2004
Statut professionnel non
Couleurs Bleu et blanc
Stade Stade municipal I de Blanzy
Siège Rue du 11 novembre 1918
71450 Blanzy
Championnat actuel Division 2
Président Drapeau : France Jean-Jacques Seurre
Drapeau : France Didier Laroche
(section féminine)
Entraîneur Drapeau : France Robert Creuzet

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

La section féminine de l'Union sportive blanzynoise, nommée Union sportive blanzynoise Féminines 71 Sud Bourgogne, est un club de football féminin français basé à Blanzy dans la banlieue de Montceau en Saône-et-Loire. Le club a été créé en 1986 à la suite de la fusion entre le FC Blanzy et l'Étoile sportive de Blanzy , et sa section féminine a été mise en place en 2004.

À sa création, la section féminine de l'Union sportive blanzynoise évolue dans le district de Pays Minier, puis rapidement dans le Championnat régional de la Ligue de Bourgogne de football. Menée par Robert Creuzet, l'équipe se qualifie en 2009 à un Championnat national pour la première fois de son histoire, la Division 3. Les Bourguignonnes n'y restent qu'une année, et atteignent la Division 2 dès la saison suivante, en 2010. Elles sont reléguées après trois saisons à ce niveau, mais remontent immédiatement en 2014.

L'équipe fanion du club, entraînée par Robert Creuzet, participe au Championnat de seconde division pour la 4e fois de son histoire et évolue au Stade municipal I de Blanzy.

Histoire

Le club de football de l'Union sportive blanzynoise est créé en 1986 par la fusion entre les deux clubs de football de la ville saône-et-loirienne de Blanzy : le FC Blanzy et l'Étoile sportive de Blanzy[1]. Son premier président est Daniel Coquelle, et le club évoluera dès lors, dans l'ombre du FC Montceau Bourgogne voisin, dans les Championnats de District de Pays Minier. En 2004, c'est sous l'autorité de Jean-Jacques Seurre, président depuis 1996, et grâce à l'activisme de parents de jeunes joueuses évoluant alors en "mixte", qu'une section féminine est mise en place au sein du club[2]. Robert Creuset devient l'entraîneur général de cette section qui connait alors un développement spectaculaire en seulement dix ans, autant sportivement que structurellement. Cette section nommée US Blanzy Féminines, puis Union sportive blanzynoise Féminines 71 Sud Bourgogne, va attirer de nombreuses joueuses de la région et progressivement monter les échelons depuis le Championnat de district de Pays Minier jusqu'à la Division 2 Nationale.

L'équipe-fanion participe en 2008 aux Barrages pour atteindre la Division 3 Nationale, mais se fait éliminer par le FF Issy lors du 1er tour, en concédant une lourde défaite (3-0) au match aller que les Blanzynoises seront incapables de remonter malgré une belle victoire, 3 buts à 1, au match retour[3]. Ce n'est que partie remise : en remportant la Division d'Honneur de Bourgogne l'année suivante (nommée ligue honneur régionale en ligue de Bourgogne), les Bourguignonnes se qualifient pour la première fois de leur histoire au niveau national.

L'US Blanzynoise fait une très bonne première saison en Division 3, en se classant 4e de son groupe (Gr. B) en fin d'exercice, derrière la réserve de l'Olympique lyonnais, le Besançon RC et l'AS Châtenoy-le-Royal[4]. Cette position, normalement insuffisante pour se qualifier au niveau supérieur (seule la première équipe de chaque groupe était préalablement promue), lui permet cependant d'atteindre l'échelon supérieur dès l'année suivante, du fait de la restructuration des divisions nationales féminines, avec la disparition de la Division 3 et l'ajout d'un nouveau groupe en Division 2 pour la saison 2010-2011.

« Petit Poucet » de la compétition, avec l'un des plus petits budgets, le club joue le maintien à ce niveau pendant trois saisons. Les Bleues réussissent par deux fois à se sauver de la relégation : elles se classent à la 9e place en 2011 (à 5 points du premier relégable, le Besançon RC), puis en 2012 (à 10 points du premier relégable, l'AS Châtenoy-le-Royal). Elles échouent cependant à se maintenir lors de la saison 2012-2013, finissant à la 11e place du Groupe C, loin derrière les Nîmoises, 1re équipe non relégable.

Cette période voit également plusieurs bouleversements dans la section, qui continue de grandir, avec notamment le renforcement en juin 2012 de son autonomie sur les plans administratif et financier, et l'élection d'un Président délégué[5]. Par ailleurs, le club continue ses efforts en tant que club formateur et est récompensé cette même année par la labellisation de son école de football féminin par la Ligue de Bourgogne[6], puis au niveau national - seul club de Saône-et-Loire à avoir obtenu jusqu'à aujourd'hui cette labellisation. Le succès de la formation du club est symbolisée par les bons résultats de la section des moins de 18 ans en Ligue de Bourgogne, avec notamment la victoire en Coupe de Bourgogne en 2014[7]. L'expansion de la section est importante au début des années 2010 : elle double entre 2012 et 2014, pour atteindre plus d'une centaine de licenciées, ce qui en fait un club moteur du football féminin en Bourgogne.

Reléguée de Division 2 la saison précédente, l'équipe blanzynoise survole le Championnat régional lors de la saison 2013-2014, remportant tous ses matchs et se qualifiant pour le tournoi interrégional. Elle y retrouve le Besançon RC, l'ETG Ambilly FFC et le Aulnat Sportif. Les Bleues finissent en tête de leur groupe avec une avance de 3 points sur les Bisontines, principales rivales, et retrouvent la Division 2 pour la saison 2014-2015[8].

Dates clés

Palmarès

Le palmarès de l'Union sportive blanzynoise Féminines 71 Sud Bourgogne comporte deux Championnats de DH de Bourgogne.

Le tableau suivant liste le palmarès du club actualisé à l'issue de la saison 2013-2014 dans les différentes compétitions officielles aux niveaux national et régional.

Palmarès de l'Union sportive blanzynoise Fémininines 71 Sud Bourgogne
Compétitions nationales Compétitions régionales
  • Championnat DH Bourgogne (Ligue Honneur Rég.)
    • Champion : 2009, 2014.

Bilan saison par saison

Le tableau suivant retrace le parcours de l'équipe-fanion féminine depuis la création de la section féminine en 2004.

Parcours du club saison par saison
Édition Division 1 Division 2 Division 3 Divisions Régionales Coupe de France
2004-2005 - - - ... ...
2005-2006 - - - ... ...
2006-2007 - - - DH Bourgogne 2e tour fédéral
2007-2008 - - - DH Bourgogne
11e Barrages
2e tour régional
2008-2009 - - - Champion
DH Bourgogne
1er tour fédéral
2009-2010 - - 4e (Gr. B) - 1er tour fédéral
2010-2011 - 9e (Gr. C) - 2e tour fédéral
2011-2012 - 9e (Gr. C) - 1er tour fédéral
2012-2013 - 11e (Gr. C) - 1/32e de finale
2013-2014 - - Champion
DH Bourgogne
1er Tournoi CIR (Gr. C)
...
2014-2015 - En cours - En cours

Identité visuelle

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnages emblématiques du club

Présidents

  • Drapeau : France Daniel Coquelle (1986 à ~)
  • Drapeau : France Yves Berthuet (~ à ~)
  • Drapeau : France Daniel Dacas (~ à ~)
  • Drapeau : France Michel Kczaczkowki (~ à 1995)
  • Drapeau : France Jean-Pierre Lamontagne (1995 à 1996)
  • Drapeau : France Jean-Jacques Seurre[9] (1996 à ~)
  • Drapeau : France Didier Laroche (section féminine) (2012 à ~)

Entraîneurs

  • Drapeau : France Robert Creuzet (2004 à ~)

Joueuses emblématiques d'hier et d'aujourd'hui

  • Drapeau : France Marie-Pierre Ravet (6e saison au club, Capitaine, Titulaire lors des deux montées en D2)

Galerie de photos

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Autres Équipes

  • Jeunes :
    • 1 équipe en Ligue Régionale -18 ans
    • École de foot
  • Autres :
    • 1 équipe réserve en Championnat District à 8

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes