Du style galant au style méchant

(Redirigé depuis Une rouille à l'arsenic)

Petite Histoire lyrique de l’art français : du style galant au style méchant est un cycle de cinq opéras bouffes composés par Germaine Tailleferre sur des livrets de Denise Centore. Le titre est souvent réduit en Du style galant au style méchant[1].

Histoire

Denise Centore, la nièce de Germaine Tailleferre, avait parfois résidé chez sa tante. Elles avaient commencé à travailler ensemble pour écrire et composer des chansons[1]. À l'occasion d'une commande de la radio française, Germaine Tailleferre se laisse prendre à l'idée de composer des opéras parodiques de format court, où la musique de chacun pastiche le style d'un compositeur différent.

Les cinq opéras sont créés le 28 décembre 1955 à l'ORTF (Radio-France) par l'Orchestre de l'ORTF dirigé par Marc Vaubourgoin[2]. Chaque opéra dure à peu près un quart d'heure. L'effectif nécessaire consiste en percussions, cuivres, vents, cordes pincées (harpe et clavecin) et cordes frottées (violons, altos, contrebasses et violoncelles).

Une représentation de quatre des cinq opéras bouffes a eu lieu à l'Opéra de Limoges du 11 au 13 novembre 2014. L'ensemble est mis en scène par Marie-Ève Signeyrole sous le titre L'Affaire Tailleferre, présenté comme les pièces d'un procès[3]. Il est joué par l'Orchestre de Limoges et du Limousin dirigé par Christophe Rousset[4]. Un webdocumentaire pédagogique, Autour de l'affaire Tailleferre, accompagne le spectacle[5].

Quatre des cinq opéras bouffes ont été mis au programme du baccalauréat 2016-2017-2018, option musique[6]. La Cinquième opéra "Une Rouille à l'Arsenic" est, pourtant, la clé pour comprendre ce cycle d'opéras de poche. Seulement, la partition de ce dernier a été perdu.

Les cinq opéras

La Fille d'opéra

Cet opéra est écrit dans le style de Jean-Philippe Rameau, compositeur de la période Baroque[7].

Personnages
  • Pouponne - soprano
  • Mistouflet - ténor
  • La mère - contralto
  • Le père - basse
  • Le merlan - trial
  • Le bottier - ténor
  • L’inspecteur- baryton

Le Bel Ambitieux

Cet opéra imite le style de Gioachino Rossini, compositeur romantique.

Personnages
  • Clémentine - soprano
  • Euphrasie - soprano
  • Le bel ambitieux - ténor
  • Alphonse - baryton
  • Petit Jacques- ténor
  • Le baron - baryton

Monsieur Petitpois achète un château

Cet opéra imite le style de Jacques Offenbach, figure de l'opéra-bouffe.

Personnages
  • Cunégonde - soprano
  • Éloïse - soprano
  • Adelestan - soprano
  • Oreste - soprano
  • Petit Pois - basse
  • Le duc - baryton
  • Le notaire - ténor

La Pauvre Eugénie

Cet opéra est écrit dans le style de Gustave Charpentier.

Personnages
  • Eugénie - soprano
  • Titine - soprano
  • Paula - soprano
  • La patronne - soprano
  • Gégène - baryton
  • Le patron Ernesse - basse

Une Rouille à l'Arsenic

Cet opéra est écrit dans le style de la musique populaire des années 50. La partition a été perdue à la Radio mais deux numéros sont à la bibliothèque de la Radio: "La Gagneuse" (Java) et "La Chanson de Paolo la Bafouille", qui a été enregistrée par la suite sous le titre "La Rue Chagrin" dans les années 50. Cette histoire de gangsters et prostituées est importante pour comprendre la notion de "méchant" dans le titre, ainsi que l'ouverture de Tailleferre vers la musique populaire de son temps.

Notes

  1. a et b Georges Hacquard, Germaine Tailleferre, la Dame des Six, L'Harmattan, 1999, p. 176.
  2. Germaine Tailleferre, Gérard Billaudot, décembre 1996, p. 11-13.
  3. L'Affaire Tailleferre, Réseau Canopé, consulté le 17 mai 2016.
  4. Morgane Paquette, « Du style galant au style méchant à l'Affaire Tailleferre », Autour de l'Affaire Tailleferre,‎ (lire en ligne)
  5. Autour de l'Affaire Tailleferre, Réseau Canopé, consulté le 17 mai 2016.
  6. Épreuves de l'enseignement artistique sur le site du ministère de l'éducation nationale, 16 décembre 2014.
  7. « Autour de l'affaire Tailleferre, un webdocumentaire », sur canopé.fr (consulté le 15 septembre 2018).

Liens externes