Una, Grande y Libre

Una, Grande y Libre
Petites armoiries de l'Espagne pendant le régime franquiste.


Una, Grande y Libre (en français: Une, Grande et Libre) était un slogan nationaliste espagnol devenue la devise de l'Espagne franquiste.

La devise a été créée par Juan Aparicio López, des JONS (il a également créé la devise « Por la Patria, el Pan y la Justicia » ; ( pour la patrie, pour le pain et pour la justice) et a également été à l'origine de l'adoption du joug et des flèches en tant que symbole du JONS ainsi que du drapeau rouge-noir[1]). Il a ensuite été adopté par la Falange Española avec les symboles des autres JONS[2].

« ¡Una, Grande y Libre! » était souvent utilisé à la fin des discours. Le chef s'exclamait trois fois : « España! » Et le public répondait successivement à chacun de ces cris avec « Una !, Grande ! », et enfin « Libre! ». L'effet était similaire à la façon dont amen est utilisé à l'église, ainsi qu'au « Sieg Heil! » en Allemagne nazie. Le théâtre continuerait avec un scénario presque chorégraphié de « ¡Arriba España !, ¡Arriba! José Antonio, ¡Presente ! », Noms de familles de pays espagnols[pas clair], « ¡Presente !. ¡Viva Franco !, ¡Viva ! », ou juste entonner « ¡Franco, Franco, Franco…! »

Dans son message d'adieu au peuple espagnol à sa mort en 1975, Francisco Franco a évoqué « la grande tâche de rendre l'Espagne unie, grande et libre »[3].

Le slogan a été intégré à l'hymne phalangiste Cara al Sol ; il s'est terminé avec la strophe « ¡España una! ¡España grande! ¡España libre! » (Espagne une [unie]! Espagne, grande! Espagne libre!).

Notes et références

  1. Gejo Santos, María Isabel (2015). Tradición y modernidad.: Dos décadas de música en salamanca, 1940-1960. Salamanca: Ediciones Universidad de Salamanca. p. 399.
  2. Rodríguez Labandeira, Jose (2017). La dialéctica de los puños y las pistolas. p. 111.
  3. Payne, Stanley (1988). The Franco Regime, 1936-1975. University of Wisconsin Press. p. 620.