Ukraine au Concours Eurovision de la chanson

Ukraine au Concours Eurovision
Pays Ukraine
Radiodiffuseur UA:PBC
Participations
1re participation Eurovision 2003
Participations 19 (en 2024)
Meilleure place Médaille d'or, Europe 1er (en 2004, 2016 et 2022)
Moins bonne place 24e (en 2017)
Liens externes
Page officielle du diffuseur
Page sur Eurovision.tv

Pour la participation la plus récente, voir :
Ukraine au Concours Eurovision de la chanson 2022

L'Ukraine participe au Concours Eurovision de la chanson, depuis sa quarante-huitième édition, en 2003, et l'a remporté à trois reprises, en 2004, en 2016 et en 2022[1].

Débuts

En 2003, seuls vingt-cinq pays devaient initialement participer au concours. Mais l'UER décida d'ouvrir une place supplémentaire et de l'offrir à l’Ukraine, qui put faire ses débuts[2]. Vingt-six pays participèrent donc à la finale du quarante-huitième concours, un record[3] qui ne sera égalé qu’en 2012, avant de devenir la norme à partir de 2016.

Participation

Depuis l'instauration des demi-finales, en 2004, l'Ukraine n'a manqué aucune finale du concours, parvenant à se qualifier à chaque fois[1].

Le pays participe donc depuis 2003 mais a manqué deux éditions du concours : en 2015[1], l'Ukraine décida de se retirer pour des raisons financières et politiques, à la suite de l'attaque de la Russie dans le Donbass [4] et en 2019, également pour des raisons politiques.

Résultats

L'Ukraine a été le premier pays d'Europe de l'Est et de l'ex Union soviétique à gagner le concours à trois reprises.

La première fois, en 2004, avec la chanson Wild Dances, interprétée par Ruslana. Dans les mois précédant le concours, Ruslana avait entrepris une vaste tournée promotionnelle. Elle visita de nombreux pays européens, ce qui eut un impact certain sur sa victoire[5]. Durant les répétitions, ses danseurs et elle endommagèrent le plancher de la scène. Ils fêlèrent certains écrans LED qui durent être remplacés. Par la suite, Ruslana deviendra une héroïne de la révolution orange ukrainienne et un soutien important du président Viktor Iouchtchenko[6].

La seconde fois, en 2016, avec la chanson 1944, interprétée par Jamala. La chanteuse avait écrit et composé elle-même son morceau et y évoquait sa grand-mère, Tatare de Crimée, déportée sur ordre de Staline durant la Seconde Guerre mondiale[7].

Enfin, la troisième fois, en 2022, avec la chanson Stefania, interprétée par Kalush Orchestra. Le pays réalisa par la même occasion le deuxième meilleur score depuis le nouveau système de vote mis en place depuis 2016 avec un score de 631 points. Cette victoire se déroule durant l'invasion militaire du pays par la Russie. Cette dernière est exclue du concours et l'Ukraine devint archi-favorite des bookmakers dès le mois de mars[8],[9].

L'Ukraine a en outre remporté deux demi-finales, en 2008 et en 2022. Le pays a également terminé à cinq reprises à la deuxième place : en finale, en 2007 et 2008 ; en demi-finale, en 2004, 2016 et 2021. Il a terminé à deux reprises à la troisième place : en finale et en demi-finale, en 2013. Il n'a jamais terminé à la dernière place, ni obtenu de nul point[1].

Pays hôte

L'Ukraine a organisé le concours à deux reprises : en 2005 et en 2017.

La première fois, en 2005. L’événement se déroula les jeudi 19 et samedi , au Palais des Sports de Kiev. Les présentateurs de la soirée furent Maria Efrosinina et Pavlo Chylko[10].

L’organisation rencontra un hiatus majeur : la révolution orange. En , des élections présidentielles furent organisées en Ukraine, à l’issue desquelles le candidat pro-russe Viktor Ianoukovytch fut déclaré vainqueur. L’opposition libérale et pro-occidentale, menée par Viktor Iouchtchenko, réclama immédiatement l’annulation des résultats et de nouvelles élections, soupçonnant de nombreuses fraudes. Kiev fut le théâtre d’incessantes manifestations jusqu’à ce que l’opposition obtienne gain de cause. Les nouvelles élections consacrèrent la victoire des libéraux et Viktor Iouchtchenko devint le nouveau président ukrainien. Mais durant ces épisodes, l’organisation du concours demeura au point mort. Le nouveau régime, une fois en place, mit tout en œuvre pour rattraper le temps perdu et donner une image positive de l’Ukraine sur la scène internationale[11].


La seconde fois, en 2017. L'événement se déroula les mardi 9, jeudi 11 et samedi , au Centre d'exposition international de Kiev[12]. Les présentateurs de la soirée furent Oleksandr Skitchko, Volodymyr Ostapchuk et Timur Miroshnychenko. Le télé-diffuseur national UA:PBC rencontra de nombreuses difficultés quant à la préparation du Concours, face à la démission de membres du comité d'organisation et au manque de moyens accordés par le gouvernement. Par ailleurs, la représentante russe Ioulia Samoïlova ne fut pas autorisée à entrer sur le territoire ukrainien et malgré plusieurs négociations, elle ne participa pas au concours.

L'édition 2023 du concours se déroulera à Liverpool au Royaume-Uni du fait de l'invasion militaire du pays par la Russie mais en rendant hommage à l'Ukraine

Faits notables

En 2005, Ensemble, nous sommes nombreux du groupe ukrainien GreenJolly, est devenu l'hymne non officiel de la révolution orange.

En 2007, le représentant ukrainien était l’acteur travesti Verka Serduchka. L’artiste se fit particulièrement remarquer durant la semaine des répétitions par ses costumes extravagants et ses déclarations politiquement incorrectes[13]. Donné favori pour la victoire, il termina finalement à la deuxième place.

En 2009, la représentante ukrainienne, Svetlana Loboda, voulut faire de sa prestation, un spectacle à grand budget. Elle opta pour des costumes spectaculaires et un décor composé de trois roues géantes. Il lui en coûta finalement 80 000 euros. Pour financer ce projet et obtenir un autre prêt de sa banque, elle dut renégocier l’hypothèque de son appartement de Kiev[14].

En 2010, la sélection ukrainienne connut de nombreux rebondissements. Initialement, la télévision publique avait choisi le chanteur Vasyl Lazarovitch pour la représenter. À l’issue d’une première finale, la chanson I Love You l’emporta. Les responsables ukrainiens se ravisèrent cependant et décidèrent d’organiser une nouvelle finale. Vasyl Lazarovitch y participa avec I Love You, mais ne finit qu’à la septième place. La première place fut cette fois décrochée par la chanteuse Alyosha et sa chanson To Be Free. Mais il apparut que cette dernière avait déjà été publiée en 2008 et qu’elle était en outre suspectée de plagiat. La télévision ukrainienne dut la disqualifier et en chercher une nouvelle, en toute hâte. C’est finalement Sweet People qui fut retenue . Entre-temps, la date butoir du , fixée par l’UER pour la sélection des chansons, avait été dépassée. La télévision publique ukrainienne se vit infliger une amende par le Groupe de Référence de l’Union[15].

En 2011, la sélection ukrainienne connut à nouveau quelques rebondissements. Au terme de plusieurs épreuves de qualification, Mika Newton remporta la finale, avec sa chanson Angel. Mais ce résultat provoqua de nombreuses réactions négatives dans la presse et l'opinion publique ukrainienne, beaucoup estimant que les résultats avaient été truqués en faveur de la chanteuse. La télévision publique ukrainienne décida alors d'organiser une nouvelle finale, avec les trois concurrentes arrivées en tête du vote : Mika Newton, Jamala et Zlata Ognevich. Ces deux dernières refusèrent la proposition et se retirèrent définitivement de la sélection. Les responsables ukrainiens firent recompter les votes de la finale, qui donnèrent le même résultat. Mika Newton fut donc confirmée comme représentante nationale[16]. Pour sa prestation, elle se fit accompagner par Kseniya Simonova, gagnante de la première édition de Ukraine's Got Talent. Simonova créa au moyen de sable fin, des figures éphémères qui furent projetées en arrière-fond[17].

Chacune des deux victoires du pays furent remportées avec des chansons écrites dans deux langues différentes. Wild Dances était écrite en anglais et en ukrainien ; 1944, en anglais et en tatar de Crimée. Cela fait de l'Ukraine, la nation ayant remporté le concours avec le plus de langues différentes, s'établissant actuellement au record de trois. Il faut également noter qu'à chaque fois que le pays a organisé le concours, la victoire fut remportée par un pays ne l'ayant jamais gagné auparavant : la Grèce en 2005 et le Portugal en 2017.

Deux jours après avoir remporté la finale de l'émission de sélection Vidbir le , la chanteuse Maruv révèle dans un message posté sur Facebook les détails du contrat du diffuseur ukrainien UA:PBC pour assurer sa participation à l'Eurovision. Ce contrat stipule entre autres que la chanteuse ne doit pas parler aux journalistes sans l'accord de la chaîne, ce que Maruv qualifie dans sa publication de « violation à la liberté d'expression et aux droits de l'Homme », ou encore qu'elle doit annuler ses concerts prévus en Russie. En effet, la chanteuse a souvent été critiquée à cause de ses nombreux concerts en Russie, pays en guerre avec l'Ukraine, ce qui lui a même valu une question de la jurée Jamala lors de la finale de Vidbir. Jamala lui a ainsi demandé si elle pensait que la Crimée appartenait à l'Ukraine, question à laquelle Maruv a répondu par l'affirmative[18]. Finalement, le , il est annoncé que l'Ukraine se retire du concours pour cette année, faute de candidats. En effet, le diffuseur a proposé à Freedom Jazz et Kazka, artistes arrivés respectivement en 2e et 3e position de l'émission Vidbir 2019 de participer, mais ceux-ci ont refusé[19],[20].

Le , la sélection ukrainienne est remportée par Alina Pash et sa chanson Shadows of Forgotten Ancestors[21]. Le , il apparaît au public qu'Alina Pash s'est rendue en Crimée en 2015, territoire annexé par la Russie. Ses documents de voyage sont alors vérifiés puis finalement déclarés valides[22] avant que l’activiste et blogueur Serhii Sternenko ne prétende que lesdits documents ont été falsifiés[23]. À la suite de ces allégations, le diffuseur ukrainien décide de demander au service national des gardes-frontières d'Ukraine (SNGU) de vérifier l'authenticité des documents d'Alina Pash. Il précise qu'Alina Pash ne sera pas officiellement désignée représentante du pays tant que les documents ne seront pas authentifiés[24]. Après le retrait d'Alina Pash, UA:PBC offre au groupe Kalush Orchestra, arrivé 2e lors de la sélection, la possibilité de représenter l'Ukraine[25]. Le groupe accepte finalement la proposition le [26],[27].

Représentants

Édition Année Artiste(s) Chanson Langue(s) Traduction française Finale Demi-finale
Place Points Place Points
48e 2003 Olexandr Ponomariov Hasta la vista Anglais Au revoir 14 30 -
49e Drapeau de la Turquie 2004 Ruslana Wild Dances Anglais, ukrainien Danses sauvages 01 280 02 256
50e 2005 GreenJolly Razom nas bahato
(Разом нас багато)
Ukrainien, anglais Ensemble, nous sommes nombreux 20 30
51e Drapeau de la Grèce 2006 Tina Karol Show Me Your Love Anglais Montre-moi ton amour 07 145 07 146
52e Drapeau de la Finlande 2007 Verka Serduchka Dancing Lasha Tumbai Ukrainien, allemand, russe, anglais En dansant le lasha tumbai 02 235
53e 2008 Ani Lorak Shady Lady Anglais Femme farouche 02 230 01 152
54e Drapeau de la Russie 2009 Svetlana Loboda Be My Valentine! (Anti-Crisis Girl) Anglais Sois mon Valentin ! (Fille anti-crise) 12 76 06 80
55e Drapeau de la Norvège 2010 Alyosha Sweet People Anglais Douces personnes 10 108 07 77
56e Drapeau de l'Allemagne 2011 Mika Newton Angel Anglais Ange 04 159 06 81
57e Drapeau de l'Azerbaïdjan 2012 Gaitana Be My Guest Anglais Soyez mes invités 15 65 08 64
58e Drapeau de la Suède 2013 Zlata Ognévitch Gravity Anglais Gravité 03 214 03 140
59e Drapeau du Danemark 2014 Mariya Yaremtchouk Tick Tock Anglais Tic Tac 06 113 05 118
Retrait en 2015.
61e Drapeau de la Suède 2016 Jamala 1944 Anglais, tatar de Crimée - 01 534 02 287
62e 2017 O.Torvald Time Anglais Temps 24 36
63e Drapeau du Portugal 2018 MELOVIN Under the Ladder Anglais Sous l'échelle 17 130 06 179
64e Drapeau d’Israël 2019 Maruv Siren Song Anglais, allemand Le chant de la sirène Désistement.
65e Drapeau des Pays-Bas 2020 Go_A Solovey (Соловей) Ukrainien Rossignol Concours annulé à la suite de la pandémie de Covid-19.
65e Drapeau des Pays-Bas 2021 Shum (ШУМ) Ukrainien Bruit 05 364 02 267
66e Drapeau de l'Italie 2022 Kalush Orchestra Stefania (Стефанія) Ukrainien - 01 631 01 337
67e 2023 TVORCHI Heart of Steel Anglais, ukrainien Cœur d'acier 06 243
68e Drapeau de la Suède 2024 alyona alyona & Jerry Heil Teresa & Maria Ukrainien, anglais Teresa et Marie 03 453 02 173
  • Première place
  • Deuxième place
  • Troisième place
  • Dernière place
  • Ukraine organisatrice

Qualification automatique en finale
Élimination en demi-finale

Galerie

Commentateurs et porte-paroles

Année Commentateur(s) Porte-parole
2003 Pavlo Shylko Lyudmyla Hariv
2004 Rodion Pryntsevsky Pavlo Shylko
2005 Vyacheslav Chornenky Maria Orlova
2006 Pavlo Shylko Igor Posypaiko
2007 Timur Miroshnychenko Kateryna Osadcha
2008 Marysya Horobets
2009
2010 Iryna Zhuravska
2011 Timur Miroshnychenko & Tetjana Terekhova Ruslana
2012 Oleksiy Matias
2013
2014 Zlata Ognevich
2015 retrait
2016 Verka Serduchka
2017 Andriy Horodyskyi & Tetjana Terekhova Zlata Ognevich
2018 Timur Miroshnychenko Nata Zhyzhchenko
2019 désistement
2020 Concours annulé en raison de la pandémie de COVID-19
2021 Timur Miroshnychenko Tayanna
2022 Kateryna Pavlenko

Historique de vote

Depuis 2003, l'Ukraine a attribué en finale le plus de points à :

Rang Pays Points
1 Drapeau de la Russie Russie 120
2 Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan 99
3 Drapeau de la Moldavie Moldavie 83
4 Drapeau de la Suède Suède 79
5 Drapeau de la Lituanie Lituanie 69
6 Drapeau de la France France 65
7 Drapeau de la Pologne Pologne 58
8 Arménie 54
9 Drapeau d'Israël Israël 53
10 Géorgie 51
= Drapeau de la Norvège Norvège 51

Depuis 2003, l'Ukraine a reçu en finale le plus de points de la part de :

Rang Pays Points
1 Drapeau de la Moldavie Moldavie 193
2 Drapeau de la Pologne Pologne 190
3 Drapeau d'Israël Israël 167
4 Lettonie 162
5 Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan 158
6 Drapeau de la Lituanie Lituanie 156
7 Géorgie 149
8 Drapeau du Portugal Portugal 134
9 Drapeau de la Tchéquie Tchéquie 130
10 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie 126

Ce tableau regroupe le maximum de 12 Points attribuées au pays en Finale depuis sa participation au concours.

Année Pays Participants 12 Points
Jury Télévote Total
2003
26
0
0
0
2004
36
NC
8
8
2005
39
0
1
1
2006
37
0
1
1
2007
42
1
4
5
2008
43
0
1
1
2009
42
0
0
0
2010
39
N/A
N/A
0
2011
43
N/A
N/A
3
2012
42
N/A
N/A
0
2013
39
N/A
N/A
5
2014
37
0
1
0
2015 Retrait
2016
42
11
6
17
2017
42
0
0
0
2018
43
0
3
3
2019 Désistement
2020 Concours annulé
2021
39
1
5
6
2022
40
5
28
33
2023
37
1
4
5


12 Points

Légende

Vainqueur - l'Ukraine a donné 12 points à la chanson victorieuse / l'Ukraine a reçu 12 points et a gagné le concours
2e place - l'Ukraine a donné 12 points à la chanson arrivée à la seconde place / l'Ukraine a reçu 12 points et est arrivée deuxième
3e place - l'Ukraine a donné 12 points à la chanson arrivée à la troisième place / l'Ukraine a reçu 12 points et est arrivée troisième
Qualifiée - l'Ukraine a donné 12 points à une chanson parvenue à se qualifier pour la finale / l'Ukraine a reçu 12 points et s'est qualifiée pour la finale
Non-qualifiée - l'Ukraine a donné 12 points à une chanson éliminée durant les demi-finales / l'Ukraine a reçu 12 points mais n'est pas parvenue à se qualifier pour la finale
Année Attribués Reçus
Finale Demi-Finale Finale Demi-Finale
2003 Drapeau de la Russie Russie Pas de demi-finales
Aucun
Pas de demi-finales
2004 Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro Estonie
Drapeau de l'Islande Islande
Drapeau d'Israël Israël
Lettonie
Drapeau de la Lituanie Lituanie
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau de la Russie Russie
Drapeau de la Turquie Turquie
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Estonie
Drapeau de la Lituanie Lituanie
Drapeau du Portugal Portugal
2005 Drapeau de la Moldavie Moldavie Drapeau de la Moldavie Moldavie Drapeau de la Pologne Pologne Qualifiée d'office
2006 Drapeau de la Russie Russie Drapeau de la Russie Russie Drapeau du Portugal Portugal
Aucun
2007 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Andorre
Lettonie
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau du Portugal Portugal
Drapeau de la République tchèque République tchèque
Qualifiée d'office
2008 Drapeau de la Russie Russie Géorgie Drapeau du Portugal Portugal Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Géorgie
Drapeau du Portugal Portugal
Drapeau de la République tchèque République tchèque
Drapeau de la Turquie Turquie
2009 Drapeau de la Norvège Norvège Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Aucun
Aucun
2010 Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
2011 Géorgie Drapeau de la Slovaquie Slovaquie Arménie
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
2012 Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Aucun
2013 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Arménie
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Drapeau de la Croatie Croatie
Drapeau de la Moldavie Moldavie
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Chypre
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la Lituanie Lituanie
Drapeau de la Moldavie Moldavie
Monténégro
Drapeau de la Slovénie Slovénie
2014 Drapeau de la Suède Suède Arménie
Aucun
Arménie
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
2016
Jury
Drapeau de la Lituanie Lituanie Drapeau de l'Australie Australie Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Drapeau du Danemark Danemark
Géorgie
Drapeau d'Israël Israël
Lettonie
Macédoine
Drapeau de la Moldavie Moldavie
Drapeau de la Pologne Pologne
Saint-Marin
Serbie
Drapeau de la Slovénie Slovénie
Géorgie
Drapeau de la Pologne Pologne
2016
Télévote
Drapeau de la Russie Russie Drapeau de la Pologne Pologne Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau de la Hongrie Hongrie
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau de la République tchèque République tchèque
Saint-Marin
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Géorgie
Drapeau de l'Italie Italie
Lettonie
Drapeau de la Pologne Pologne
2017
Jury
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Aucun
Qualifiée d'office
2017
Télévote
Drapeau de la Moldavie Moldavie
2018
Jury
Drapeau de la France France Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Aucun
2018
Télévote
Drapeau d'Israël Israël Drapeau de la Moldavie Moldavie Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau de la République tchèque République tchèque
Drapeau de la Pologne Pologne
2021
Jury
Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Australie Australie Drapeau de la Lituanie Lituanie Drapeau de la Lituanie Lituanie
2021
Télévote
Drapeau de la Lituanie Lituanie Drapeau de la France France
Drapeau d'Israël Israël
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la Lituanie Lituanie
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de la Croatie Croatie
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la Lituanie Lituanie
Drapeau de la Roumanie Roumanie
Drapeau de la Russie Russie
2022
Jury
Royaume-Uni Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Lettonie
Drapeau de la Lituanie Lituanie
Drapeau de la Moldavie Moldavie
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau de la Roumanie Roumanie
Albanie
Lettonie
Drapeau de la Lituanie Lituanie
Drapeau de la Moldavie Moldavie
2022
Télévote
Drapeau de la Pologne Pologne Drapeau de la Lituanie Lituanie Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Chypre
Drapeau du Danemark Danemark
Espagne
Estonie
Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau de la France France
Géorgie
Drapeau de l'Irlande Irlande
Drapeau de l'Islande Islande
Drapeau d'Israël Israël
Drapeau de l'Italie Italie
Lettonie
Drapeau de la Lituanie Lituanie
Drapeau de la Moldavie Moldavie
Drapeau de la Norvège Norvège
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau du Portugal Portugal
Drapeau de la République tchèque République tchèque
Royaume-Uni
Saint-Marin
Drapeau de la Suède Suède
Arménie
Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Drapeau de la Croatie Croatie
Drapeau du Danemark Danemark
Drapeau de l'Islande Islande
Drapeau de l'Italie Italie

 Lettonie
Drapeau de la Lituanie Lituanie
Drapeau de la Moldavie Moldavie
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau du Portugal Portugal

2023
Jury
Drapeau de la Suède Suède Pas de vote du jury en demi-finale Drapeau de la République tchèque République tchèque Qualifiée d'office
2023
Télévote
Drapeau de la Pologne Pologne Drapeau de la Pologne Pologne Drapeau de la Moldavie Moldavie
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau du Portugal Portugal
Drapeau de la République tchèque République tchèque
2024
Jury
Drapeau de la Suisse Suisse Pas de vote du jury en demi-finale Drapeau de la Moldavie Moldavie
Drapeau de la République tchèque République tchèque
Pas de vote du jury en demi-finale
2024
Télévote
Drapeau de la Croatie Croatie Estonie
Géorgie
Drapeau de la Lituanie Lituanie
Malte
Drapeau de la Moldavie Moldavie
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau de la République tchèque République tchèque
Chypre
Drapeau de la Lituanie Lituanie
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau du Portugal Portugal
Reste du Monde

Références

  1. a b c et d (en) « Ukraine », sur Eurovision.tv (consulté le )
  2. (en) « The end of a decade: Riga 2003 », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  3. (en) « Riga 2003 », sur Eurovision.tv (consulté le )
  4. (en) « Withdrawal for 2015 - ESCXTRA.com », sur ESCXTRA.com, (consulté le ).
  5. (en) « Istanbul 2004 », sur Eurovision.tv (consulté le )
  6. FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, Congratulations. 50 Years of The Eurovision Song Contest. The Official DVD. 1981-2005, Copenhague, CMC Entertainement, 2005, p.10.
  7. (en) « Stories », sur eurovision.tv (consulté le ).
  8. « Eurovision 2022: à deux mois de la finale, l'Ukraine favorite des bookmakers », sur BFM TV,
  9. « L’Eurovision dans l’ombre de la guerre : l’Ukraine favorite, la Russie privée de micro », sur Ouest-France,
  10. (en) « Kyiv 2005 », sur Eurovision.tv (consulté le )
  11. (en) « The end of a decade: Kyiv 2005 », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  12. (en) « Kyiv to host Eurovision 2017! », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  13. (en) « The end of a decade: Helsinki 2007 », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  14. (en) « Eurovision Ukraine : Svetlana's big gamble - ESCToday.com », sur Eurovision News, Polls and Information by ESCToday, (consulté le ).
  15. (en) « Ukraine: Alyosha's long way to Oslo », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  16. (en) « Mika Newton confirmed as Ukrainian representative », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  17. (en) « Ukrainian angel playing in the sand », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  18. (en) Renske ten Veen, « Siren song! MARUV wins Ukraine's Eurovision selection Vidbir 2019 amid scandal and drama », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  19. (en) Evert Groot, « Ukraine withdraws from Eurovision 2019 », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  20. « Faute de candidat, l'Ukraine renonce à participer à l'Eurovision », sur bfmtv.com, (consulté le ).
  21. (en) Renske Ten Veen, « Alina Pash wins Vidbir and will represent Ukraine at Eurovision 2022 with “Shadows of Forgotten Ancestors” », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  22. (en) David Smith, « Ukraine: Officials confirm that Alina Pash entered Crimea via land border in 2015 in accordance with the law », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  23. (uk) Yevhenii Mori, « Аліна Паш підробила довідку про поїздку в Крим – Стерненко », sur suspilne.media,‎ (consulté le ).
  24. (en) William Lee Adams, « Never-ending story: Ukraine won’t send Alina Pash to Eurovision if Crimea travel documents are fake », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  25. (en) Neil Farren, « Ukraine: Kalush Orchestra to Be Asked to Participate in Eurovision 2022 », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  26. (en) UER, « Ukraine: Kalush Orchestra will go to Turin with 'Stefania' », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  27. (en) Luis Fuster, « Confirmed: Kalush Orchestra will represent Ukraine at Eurovision 2022 with “Stefania” », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).