Typhon Mangkhut

Typhon Mangkhut
Vue satellite du typhon le 14 septembre 2018

Vue satellite du typhon le 14 septembre 2018

Apparition
Dissipation

Catégorie maximale Typhon catégorie 5
Pression minimale 905 hPa
Vent maximal
(soutenu sur 1 min)
285 km/h

Dommages confirmés 3,7 milliards$US (2 018)
Morts confirmés 155
Blessés confirmés N/D

Zones touchées Philippines, Taiwan, Hong Kong, Macao, Chine, Viêt Nam

Trajectoire

Trajectoire
Échelle de Saffir-Simpson
DT12345
Saison cyclonique 2018 dans l'océan Pacifique nord-ouest

Le typhon Mangkhut, connu aux Philippines sous le nom de typhon Ompong, est un puissant typhon tropical qui a touché terre dans la province philippine de Cagayan le , avec une durée d'environ 10 jours. Mangkhut est la vingt-deuxième tempête tropicale et le neuvième typhon de la saison annuelle des typhons. Il s'agit du plus fort cyclone tropical en 2018. Il est également le premier cyclone tropical à avoir touché les Philippines depuis Nock-ten  en et le plus fort depuis le typhon Haima de la même année.

Impact

Philippines

Les philippines est un des pays les plus exposés aux catastrophes naturelles, avec une zone habitée par plus de 10 millions d’habitants.[1]

Ce typhon est le cyclone le plus fort enregistré aux philippines pour l’année 2018 avec des vents allant jusqu’à 330km/h et des pluies torrentielles sur l’île de Luçon[1], provoquant des inondations et environ 51 glissements de terrain. Dans la ville minière D’Itogon, 34 mineurs sont retrouvés ensevelis après l’effondrement d’une montagne[2].

Les typhons fréquents aux philippines maintiennent un système de pauvreté régulier dans ces régions du monde avec une destruction des productions agricoles ou de la connection routière avec l’ensemble de l’île.

Avec l’arrivée instantanée de ce typhon, les régions sont très peu préparées et le bilan matériel ou humain perdu est très dur à établir. De nombreuses morts surviennent avec de nombreuses noyades.

On estime que ce typhon a fait au moins 81 morts dans le nord des Philippines[3], avant de frapper Hong Kong et le Sud de la Chine.

Hong Kong et la Chine méridionale

Le 16 septembre 2018, la tempête touche les côtes méridionales chinoises, dont Hong Kong dévastant les logements et les rues avec de fortes pluies torrentielles, des vents et des inondations, contraignant plus de 3 millions de personnes d’évacuer les zones à risques. Les autorités décident alors la fermeture de plusieurs casinos de la ville et l’annulation de plus de 400 vols.[4]

Après avoir traversé les philippines, le typhon perd en intensité[5].

Chine intérieure

Le typhon continue sa progression en touchant le Sud de la Chine en tuant près de 4 personnes dans la région du Guangdong[2].

Réaction humanitaire

Les réactions humanitaires sont nombreuses, notamment face à la complexité des estimations des dégâts matériels et humains. Les équipes d’intervention principalement d’handicap international, ayant déjà fait plusieurs interventions aux philippines face à d’autres typhons, ou de La Croix rouge se mobilisent dès le lundi suivant[6] dans les zones les plus touchées afin d’identifier les dégâts et les besoins des populations affectées, qui s’estimaient à 500 000 personnes affectées[7].

Cette aide humanitaire qui avait déjà débuté quelques jours avant l’arrivée du typhon, avait préconisé des opérations de prévention et de préparation à la catastrophe avec deux priorités telles que la mise à l’abri d’urgence pour les personnes sinistrées avec des domiciles insalubres et une aide alimentaire, puis la réponse aux moyens de subsistance avec des transferts monétaires selon le besoin des sinistrés, notamment dans l’agriculture, économie principale de cette région, où 60% de la production de riz a été détruite, 90% pour le maïs 1 mois avant les récoltes[7], ce qui renforce le sytème de pauvreté en Asie du Sud-Est en limitant les moyens de subsistance.


Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « Typhoon Mangkhut (2018) » (voir la liste des auteurs).

  1. a et b « Philippines : le typhon Mangkhut bat des records », sur TV5MONDE, (consulté le )
  2. a et b @NatGeoFrance, « Le dévastateur typhon Mangkhut en images », sur National Geographic, (consulté le )
  3. « Typhon Mangkhut : le bilan s’alourdit à 81 morts aux Philippines », Le Monde, 19 septembre 2018.
  4. LIBERATION, « Le typhon Mangkhut sème le chaos à Hong Kong », sur Libération (consulté le )
  5. « Le typhon Mangkhut sème le chaos à Hong Kong, 49 morts aux Philippines », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  6. « Typhon Mangkhut : HI se rend dans les zones les plus touchées », sur Typhon Mangkhut : HI se rend dans les zones les plus touchées (consulté le )
  7. a et b Croix-Rouge francaise, « Typhon Mangkhut », sur Croix-Rouge française (consulté le )