Tsige Worku

Tsige Worku
Image illustrative de l’article Tsige Worku
Tsige Worku en 2017
Informations
Disciplines Course de fond, course en montagne
Nationalité Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Naissance (39 ans)

Tsige Worku (parfois orthographié Tsege Worku), née le , est une coureuse de fond éthiopienne. Elle a notamment remporté Sierre-Zinal en 2003 et deux fois la course Morat-Fribourg.

Biographie

Arrivée en Suisse en 1999 comme demandeuse d'asile[1], Tsige s'installe dans un premier temps à Kirchlindach[2] puis à Fribourg en 2003. Elle s'entraîne à Lausanne avec ses compatriotes[3].

Tsige se révèle en 2002 en décrochant ses premiers podiums lors de courses sur route et en montagne. Le , elle termine troisième des 20 km de Lausanne derrière Leah Malot et Fabiola Rueda-Oppliger[4]. Le , elle remporte la victoire au Swiss Alpine Marathon K42 devant la championne d'Europe de course en montagne Eroica Spiess[5]. Le , elle termine deuxième de l'édition raccourcie de Sierre-Zinal derrière la gagnante surprise Gudrun de Pay[6]. En fin d'année, elle termine troisième du marathon de Lausanne[7].

Tsige brille en course de montagne durant la saison 2003. Le , elle domine les débats à Neirivue-Moléson et s'impose aisément avec trois minutes d'avance sur la Russe Svetlana Netchaeva[8]. Elle remporte sa seconde victoire d'affilée au Swiss Alpine Marathon K42[9]. Le , elle effectue une course solide à Sierre-Zinal derrière la Française Michelle Leservoisier. Lorsque cette dernière baisse le rythme à Tignousa, Tsige en profite pour prendre les commandes et remporter la victoire, devenant ainsi la première Africaine à remporter la prestigieuse course de montagne[10].

Le , elle s'impose au marathon de Lausanne, terminant à près de cinq minutes devant sa compatriote Marshet Gema[2].

Le , elle prend part à l'édition inaugurale du Basel City Marathon. Sans réelle concurrence, elle s'impose en h 35 min 4 s, à plus de quinze minutes de sa plus proche poursuivante Fabiola Rueda-Oppliger[11]. Le , elle prend un excellent départ à Morat-Fribourg et devance d'emblée la grande favorite, la Russe Irina Permitina. Avec cette dernière sur ses talons, Tsige ne craque pas et conserve la tête jusqu'à la ligne d'arrivée pour remporter la victoire avec 18 secondes d'avance[3]. Elle réédite sa performance l'année suivante en remportant sa seconde victoire au terme d'une course en solitaire[12].

Elle se marie à un Suisse en 2007 et s'installe à Échallens[1]. Le , elle signe son record personnel du marathon en h 33 min 25 s en terminant septième du marathon de Francfort[13]. Elle s'illustre ensuite dans les courses en ville en alignant les victoires lors de la corrida d'Octodure à Martigny[14], puis de la corrida bulloise malgré un imbroglio sur le parcours qui lui fait manquer le passage vers la ligne d'arrivée au terme d'un duel serré avec Sabine Fischer[15].

En 2008, elle réédite sa série de victoires en fin d'année. Elle s'impose à nouveau aux corridas d'Octodure[16] et bulloise. Lors de la course de l'Escalade à Genève, elle se fait battre par sa compatriote Derartu Tulu. Elle prend sa revanche sur cette dernière en la battant lors de la course Titzé de Noël à Sion[17].

Le , elle parvient à battre la Kényane Louise Kangogo de 31 secondes pour remporter la victoire aux 20 km de Lausanne[18].

Palmarès

Route

Palmarès national et international
Année Compétition Lieu Place Épreuve Temps
2001 Marathon de Regensburg Drapeau : Allemagne Regensburg 3e Marathon h 3 min 25 s
2002 20 km de Lausanne Drapeau : Suisse Lausanne 3e 20 kilomètres h 16 min 16 s
Marathon de Lausanne Drapeau : Suisse Lausanne 3e Marathon h 40 min 15 s
Corrida bulloise Drapeau : Suisse Bulle 3e Course populaire 20 min 35 s
Course Titzé de Noël Drapeau : Suisse Sion 3e Course populaire 17 min 16 s
2003 Marathon de Zurich Drapeau : Suisse Zurich 2e Marathon h 39 min 11 s
20 km de Lausanne Drapeau : Suisse Lausanne 2e 20 kilomètres h 14 min 48 s
Morat-Fribourg Drapeau : Suisse Fribourg 3e Course populaire h 2 min 47 s
Marathon de Lausanne Drapeau : Suisse Lausanne 3e Marathon h 43 min 31 s
Corrida bulloise Drapeau : Suisse Bulle 3e Course populaire 20 min 8 s
2004 Morat-Fribourg Drapeau : Suisse Fribourg 3e Course populaire h 2 min 14 s
Marathon de Lausanne Drapeau : Suisse Lausanne 1re Marathon h 37 min 25 s
Corrida bulloise Drapeau : Suisse Bulle 3e Course populaire 20 min 10 s
Course de l'Escalade Drapeau : Suisse Genève 2e Course populaire 15 min 0 s
Course Titzé de Noël Drapeau : Suisse Sion 3e Course populaire 17 min 14 s
Course de la Saint-Sylvestre de Zurich Drapeau : Suisse Zurich 3e Course populaire 23 min 13 s
2005 Marathon de Zurich Drapeau : Suisse Zurich 2e Marathon h 38 min 36 s
Grand Prix de Berne Drapeau : Suisse Berne 3e 10 miles 58 min 39 s
Course féminine suisse Drapeau : Suisse Berne 1re 5 kilomètres 16 min 22 s
Basel City Marathon Drapeau : Suisse Bâle 1re Marathon h 35 min 5 s
Morat-Fribourg Drapeau : Suisse Fribourg 1re Course populaire h 0 min 16 s
Marathon de Reims Drapeau : France Reims 4e Marathon h 38 min 15 s
Corrida d'Octodure Drapeau : Suisse Martigny 2e Course populaire 17 min 2 s
Course de la Saint-Sylvestre de Zurich Drapeau : Suisse Zurich 2e Course populaire 22 min 36 s
2006 Grand Prix de Berne Drapeau : Suisse Berne 3e 10 miles 58 min 4 s
Morat-Fribourg Drapeau : Suisse Fribourg 1re Course populaire h 1 min 17 s
2007 Course féminine suisse Drapeau : Suisse Berne 2e 5 kilomètres 16 min 32 s
Marathon de Francfort Drapeau : Allemagne Francfort 7e Marathon h 33 min 25 s
Corrida d'Octodure Drapeau : Suisse Martigny 1re Course populaire 16 min 34 s
Corrida bulloise Drapeau : Suisse Bulle 1re Course populaire 20 min 24 s
Course Titzé de Noël Drapeau : Suisse Sion 2e Course populaire 15 min 55 s
2008 Marathon de Düsseldorf Drapeau : Allemagne Düsseldorf 2e Marathon h 38 min 11 s
Marathon de Berlin Drapeau : Allemagne Berlin 13e Marathon h 46 min 3 s
Corrida d'Octodure Drapeau : Suisse Martigny 1re Course populaire 16 min 38 s
Corrida bulloise Drapeau : Suisse Bulle 1re Course populaire 19 min 32 s
Course de l'Escalade Drapeau : Suisse Genève 2e Course populaire 15 min 28 s
Course Titzé de Noël Drapeau : Suisse Sion 1re Course populaire 16 min 8 s
Christmas Run Drapeau : Suisse Lausanne 1re Course populaire 28 min 17 s
2009 Course féminine suisse Drapeau : Suisse Berne 1re 5 kilomètres 16 min 10 s
Semi-marathon de Lausanne Drapeau : Suisse Lausanne 1re Semi-marathon h 14 min 36 s
2010 20 km de Lausanne Drapeau : Suisse Lausanne 1re 20 kilomètres h 11 min 32 s
Course féminine suisse Drapeau : Suisse Berne 3e 5 kilomètres 16 min 32 s
Morat-Fribourg Drapeau : Suisse Fribourg 4e Course populaire h 6 min 54 s
2011 Corrida bulloise Drapeau : Suisse Bulle 2e Course populaire 20 min 15 s
Course urbaine de Bâle Drapeau : Suisse Bâle 3e Course populaire 25 min 55 s
2019 Marathon de Lausanne Drapeau : Suisse Lausanne 3e Marathon h 55 min 47 s

Course en montagne

no  féminin Course Longueur Départ Temps
15e Médaille d'or Drapeau : Suisse Swiss Alpine Marathon K42 42 km h 44 min 16 s
30e Médaille d'argent Drapeau : Suisse Thyon-Dixence 16,35 km h 25 min 24 s
103e Médaille d'argent Drapeau : Suisse Sierre-Zinal 15 km h 29 min 24 s
27e Médaille d'or Drapeau : Suisse Neirivue-Moléson 10,6 km h 14 min 21 s
8e Médaille d'or Drapeau : Suisse Swiss Alpine Marathon K42 42 km h 36 min 36 s
32e Médaille d'argent Drapeau : Suisse Thyon-Dixence 16,35 km h 26 min 42 s
59e Médaille d'or Drapeau : Suisse Sierre-Zinal 31 km h 16 min 7 s
33e Médaille de bronze Drapeau : Suisse Marathon de la Jungfrau 42,2 km h 31 min 46 s
51e 5e Drapeau : Suisse Marathon de la Jungfrau 42,2 km h 40 min 20 s

Records

Records personnels
Épreuve Performance Date Lieu
3 000 mètres min 41 s 23 Drapeau : Suisse Aarau
5 kilomètres 15 min 19 s Drapeau : Allemagne Cassel
10 kilomètres 34 min 16 s Drapeau : Suisse Carouge
15 kilomètres 52 min 50 s Drapeau : Suisse Chiètres
10 miles 56 min 31 s Drapeau : Suisse Sempach
Semi-marathon h 13 min 32 s Drapeau : Suisse Beinwil am See
Marathon h 33 min 25 s Drapeau : Allemagne Francfort

Notes et références

  1. a et b Jacques Wullschleger, « Tsige Worku, bientôt Suissesse? », Le Matin,‎
  2. a et b « Ançay champion sur semi-marathon », La Liberté,‎ (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2020)
  3. a et b (de) Frank Stettler, « Tsige Worku war die Ruhe in Person », Freiburger Nachrichten,‎ (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2020)
  4. « Ils étaient près de 15 000! », La Liberté,‎ (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2020)
  5. (de) « Murzin gewinnt Swiss Alpine Marathon », Freiburger Nachrichten,‎ (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2020)
  6. David Valterio, « Jonathan Wyatt, le roi de Chandolin », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2020)
  7. (de) « Lausanne Marathon 2002 - Rangliste », sur services.datasport.com (consulté le 10 novembre 2020)
  8. « Colette Borcard avait oublié son habituelle nervosité », La Liberté,‎ (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2020)
  9. (de) Wilfried Raatz, « Grigory Murzin und Monica Casiraghi gewinnen die “Königstour“ in Davos », sur www.scc-events.com, (consulté le 10 novembre 2020)
  10. David Valterio, « Wyatt, l'extraterrestre », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2020)
  11. (de) « Viel Begeisterung beim ersten Basler Stadt-Marathon », Riehener Zeitung,‎ , p. 27 (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2020)
  12. Jean Ammann, « Avec le ciel pour seul adversaire, Tsige Worku renouvelle son succès », La Liberté,‎ (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2020)
  13. (en) Pat Butcher, « Kigen defends with sub-2:08, Kraus surprises - Frankfurt Marathon », sur www.worldathletics.org, (consulté le 10 novembre 2020)
  14. Nadia Volken, « L'Ethiopie à double », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2020)
  15. Pierre Salinas, « Quand le GPS de Tsige Worku disjoncte... », La Liberté,‎ (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2020)
  16. Grégory Cassaz, « Chengere détrôné par Tesfay », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2020)
  17. Florent May, « La victoire des initiés », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2020)
  18. « Succès kényan et éthiopien à Lausanne », sur RTSSport.ch, (consulté le 10 novembre 2020)

Liens externes