Triade de la femme sportive

La triade de la femme sportive, triade de l'athlète féminin, ou encore triade de la femme athlète, désigne des troubles du comportement alimentaire, des troubles du cycles menstruels et une diminution de la masse osseuse qui peuvent toucher les femmes pratiquant un sport à un niveau professionnel comme amateur[1],[2].

Bibliographie

  • Martine Duclos, « La triade de la sportive : mise au point, les nouvelles données », La Presse Médicale Formation, vol. 1, no 5,‎ , p. 496–503 (ISSN 2666-4798, DOI 10.1016/j.lpmfor.2020.10.013, lire en ligne, consulté le )
  • Taraneh Gharib Nazem et Kathryn E. Ackerman, « The Female Athlete Triad », Sports Health, 4e série, vol. 4,‎ , p. 302-311 (DOI 10.1177/1941738112439685, lire en ligne)

Références

  1. Thierry Adam, « La triade de la femme sportive », dans Gynécologie du sport, Springer Paris, (ISBN 978-2-8178-0171-1, DOI 10.1007/978-2-8178-0172-8_1, lire en ligne), p. 3–21
  2. Luc Portann, « Triade de la femme sportive », Revue Medicale Suisse, no 212,‎ (lire en ligne, consulté le )