Traité de la Couronne

Traité de la Couronne

Le traité de la Couronne (de l'allemand Krontraktat) est un traité bilatéral signé le par Frédéric III, prince-électeur de Brandebourg, et Léopold, empereur du Saint-Empire romain germanique. Frédéric accepte de renouveler le traité d'alliance signé en par son père, Frédéric-Guillaume, dit le Grand-Électeur ; de fournir et de maintenir un contingent de 8 000 hommes en cas de guerre ; de supporter le candidat des Habsbourg lors de l'élection impériale. En contrepartie, Léopold reconnaît Frédéric comme roi en Prusse et accepte d'user de son influence pour obtenir sa reconnaissance par les autres puissances.

Voir aussi

Bibliographie

  • [Frey et Frey 1995] (en) Linda S. Frey et Marsha L. Frey, « The Krontraktat », dans Linda S. Frey et Marsha L. Frey (éd.), The treaties of the war of the Spanish Succession : an historical and critical dictionary [« Les traités de la guerre de Succession d'Espagne : un dictionnaire historique et critique »], Westport et Londres, Greenwood Press, , 1re éd., 1 vol., XXVI-576 p., 24 cm (ISBN 0-313-27884-9, EAN 9780313278846, OCLC 468481964, notice BnF no FRBNF37484877, SUDOC 00579241X, présentation en ligne, lire en ligne), s.v. Krontraktat, p. 233-236 (lire en ligne).