Traité de Péronne

Le Traité de Péronne désigne plusieurs traités signés au château de Péronne en Picardie, plus exactement en Vermandois (comté médiéval, à cheval sur les départements actuels de la Somme et de l'Aisne).

Traité de Péronne (1200)

Signé entre le roi de France Philippe II et Baudouin IX, par lequel ce dernier se reconnaît vassal du roi de France.

Article détaillé : Traité de Péronne (1200).

Traité de Péronne (1468)

Signé le entre Charles le Téméraire et le roi de France Louis XI qui, deux ans plus tard, le fera annuler, pour félonie du duc, par une assemblée de princes et de notables le 3 décembre 1470[1].

Article détaillé : Traité de Péronne (1468).

Traité de Péronne du 14 septembre 1641

Signé le entre le roi de France Louis XIII et Honoré II de Monaco[2].

Traité de Péronne du 19 septembre 1641

Signé le entre le roi de France Louis XIII et les Catalans[3].

Liens internes

Liens externes

[1] Déclaration et lettres patentes de Louis XI, Péronne, le 14 octobre 1468 (Ordonnances des rois de France de la troisième race, tome XVII, p.126).

[2] Lettres de ratification du traité entre Louis XI et le duc de Bourgogne, Amboise, le (14) mars 1469 (1468 avant Pâques) (Ordonnances des rois de France de la troisième race, tome XVII, p.197).

Notes et références

  1. Jean Favier, Louis XI, Arthème Fayard, 2001, p. 620
  2. Germain-Antoine Guyot, Traité des droits, fonctions, franchises..., 1787, p. 138
  3. Jean de Sismondi, Précis de l'histoire des Français, Treuttel et Würtz, libraires, 1844, p. 179