Trace FM

Trace FM
Description de l'image Trace FM.png.
Marque déposée 🛈
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Siège social Fort-de-France
Propriétaire Trace Partners (MTG)
Slogan « Premier sur les Hits »
Langue Français
Statut Radio privée de Catégorie B
Site web http://www.trace.fm/
Différents noms Radio Bis (1985-1990)
Sun FM (1990-2006)
Trace FM (depuis 2006)
Historique
Création
Diffusion hertzienne
AM  Non
FM  Oui : Martinique, Guyane, Côte d'Ivoire, Guadeloupe, Paris, Haïti
RDS  Oui : [_TRACE__]
DAB+  Oui à Paris
Diffusion câble et Internet
Streaming  Oui
Podcasting  Oui

Trace FM est, à l'origine, en 1985, une station de radio musicale privée de Guadeloupe qui s'intitule « Radio Bis ».

Par le jeu de son développement économique, ce média est devenu un réseau de radiodiffusion qui regroupe en 2018 sept stations de radio dont la programmation est identifiée « Trace FM ». Ces stations sont implantées en Martinique, en Guyane, en Côte d'Ivoire, en Guadeloupe, à Paris et à Haïti. Le réseau est assimilé à une station de catégorie B dont le siège est situé à Fort-de-France (Martinique).

Les radios Trace FM s'adressent à un public jeune.

Historique

À l'origine, une radio, qui s'intitule « Radio Bis », est lancée le en Guadeloupe par Michel Rodriguez et Daniel Benassaya. C'est la première station de radio musicale privée des Antilles. Radio Bis se développe et devient « Sun FM ». Michel Rodriguez vend Sun FM au groupe Hersant Média (GHM) pour se lancer en 1986 dans l'aventure télévisuelle avec Canal 10.

En 2005, le groupe Trace concède au groupe Hersant Média une licence exclusive de la marque « Trace » pour l'exploitation radio en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane[1]. Aussi, le , Sun FM en Guadeloupe et en Martinique devient Trace FM après l'autorisation du CSA intervenu le [2]. Trois ans plus tard, le Trace FM est diffusé en Guyane.

En , le groupe Hersant Media cède Trace FM au groupe Trace. Le , Le groupe Trace, qui a obtenu du CSA les autorisations de diffusion en Radio Numérique Terrestre (RNT) à Paris, Marseille et Nice, lance sa radio Trace FM à Paris.

En , Trace FM ouvre une station de radio destinée à la jeunesse ivoirienne.

Identité du réseau de radiodiffusion

Siège

Le réseau composé de sept stations dispose d'un siège situé à Fort-de-France, en Martinique.

Capital

Trace FM est édité par Radio Bis Trace FM SARL au capital de 7 622,45 , et est détenu à 100 % par Trace Group.

Équipes en place

Dirigeants

  • Directeur régional : Joël Mirande-Ney[1]
  • Responsable antenne et promotion : Yannick Milon[1]

Animateurs et platinistes

Programmation

Diffusion

Diffusion en modulation de fréquence (FM)

Le site Internet officiel de Trace FM[3] indique que sept stations de radio diffusent en FM une programmation « Trace FM ». Les stations se situent en Martinique, en Guyane, en Côte d'Ivoire, en Guadeloupe, à Paris et à Haïti.

Diffusion numérique terrestre (RNT)

Notes et références

  1. a b et c Thierry Wojciak, « GHM cède Trace FM au groupe Trace », sur www.cbnews.fr, (consulté le ).
  2. « Décision no 2006-179 du 14 février 2006 modifiant la décision du Conseil supérieur de l'audiovisuel no 2003-215 du 22 avril 2003 portant reconduction d'un service de radio par voie hertzienne terrestre en modulation de fréquence dénommé Radio Sun FM »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?)
  3. « Trace FM », sur www.trace.fm (consulté le ).

Annexes

Articles connexes

Lien externe